27 janvier 2023

Le rayon gel douche, de plus en plus lessivé...

 

Vous aviez cru que j'avais déjà de nouveau disparu de cette Planète mais pas le moins du monde, c'est juste que je suis dans une grosse semaine au taf, un big événement à organiser, ça revient 3 fois dans l'année et à chaque fois, c'est tonique ! Mais rassurez-vous, même dans les semaines les plus intenses, il ne se passe pas une journée où je ne scrute pas un peu l'actualité beauté, La news qui a plus particulièrement retenu mon attention aujourd'hui, c'est le fait qu'une nouvelle marque se lançait à l'assaut des rayons gel douche et shampooing des grandes surfaces et je vous avoue que celle-ci, je ne l'avais pas vue venir. Vous êtes prêt.e.s ? Il s'agit de Rainett, vous savez, la marque qu'on retrouve généralement au rayon des produits ménagers, qu'il s'agisse de lessive, liquide vaisselle ou pschitt-pschitt pour la maison (soyez pas dans le jugement, je suis certain que vous aussi vous dites le "pschitt" lorsque vous parlez du produit pour laver les vitres !). Mais si, Rainett, voyons, avec la petite grenouille dans son logo, vous voyez ? Ce n'est pas forcément la plus connue des marques de son secteur mais n'empêche que d'aussi loin que je m'en souvienne, j'ai l'impression de la voir à chaque fois que je traîne mon caddie chez Carrefour.

L'article du magazine professionnel LSA dans lequel j'ai découvert cette info nous apprend déjà pas mal de choses à propos de cette future ligne, à commencer par le fait qu'il s'agira d'une gamme de gels douche, shampoings, savons, c'est à dire qui reste concentrée sur l'hygiène à proprement parler. La marque semble vouloir mettre en avant des formules qui contiennent 95% d'ingrédients d'origine naturelle (sur le papier, lorsqu'on dit "95%", cela a l'air assez énorme et rassurant mais en vrai, et si je ne m'abuse, ce n'est pas non plus un score incroyable, il faudra d'ailleurs que je vous écrive un billet un de ces quatre pour vous en parler) et proposées dans des formats rechargeables, ce qui est pour le coup une initiative plutôt louable. 
 
Les parfums / ingrédients, c'est plutôt classique, pas de grandes prises de risques lorsqu'on opte pour de l'amande douce, de la grenade ou de l'aloe vera. Pour cette gamme plus spécifiquement beauté, Rainett se rebaptise Rainett Senses, je vous avoue que le nom ne m'apparait pas comme étant particulièrement convaincant, ça n'évoque pas grand chose, non ?! Côté packaging enfin, c'est loin d'être déshonorant mais là encore, pas de gros parti-pris, ça fait un peu Marque de Distributeur, c'est propre mais pas spécialement enthousiasmant non plus, il ne se passe pas grand chose. Ça m'inspire un produit un peu basique, simplement fonctionnel (ce qui dans l'absolu est un le cas d'un gel douche, même si moi je suis plutôt en quête de soins plus immersifs). Vous l'aurez compris, je ne suis personnellement pas spécialement convaincu par cette incursion Rainettienne, les produits sont peut-être excellents, c'est tout à fait possible même, mais simplement que je ne vois pas trop ce que la marque apporte de différent / nouveau à un marché déjà riche de très noooooombreux acteurs. 
 

 
Mais si je voulais vous en parler, c'est que je trouve que cette initiative est hyper intéressante car, mine de rien, c'est déjà la quatrième marque issue du rayon "lessive / maison" qui se lance à l'assaut du rayon gel douche (peut-être même plus, dîtes-moi si j'en ai oublié). Je trouve ça quand même assez incroyable, on est clairement sur une vraie tendance qui se confirme depuis quelques années maintenant. En même temps, c'est loin d'être illogique et d’ailleurs, dans une grande surface, souvent, les rayons beauté et "buanderie" ne sont pas si loin l'un de l'autre. Et dans les faits, c'est même encore plus pertinent car très honnêtement, la recette d'une lessive n'est foncièrement pas si différente dans sa structure que celle d'un gel douche, avec une base lavante, des tensio-actifs, un parfum.. Ça mousse et ça nettoie dans les deux cas, et d'ailleurs certains groupes de cosmétiques ont au sein même de leur portefeuille des marques évoluant sur ces deux univers un peu "cousins". 
 
Je pense notamment à Henkel qui propose sa célèbre marque Le Chat dans les deux rayons, et avec j'ai l'impression une certaine forme de succès. Je trouve en tout cas que leur approche est plutôt futée car par exemple, dans leurs gels douche, on retrouve une référence au savon de Marseille, et une autre en Coton, ce qui permet finalement de créer des passerelles plutôt bien vues entre ses deux univers. Comme pour la grenouille Rainett, la marque met en avant des formules à 95% d'ingrédients d'origine naturelle et le soin apporté à l'éco-conception des flacons. Ça reste assez classique en terme de design mais je trouve quand même que c'est mieux exécuté, la forme des flacons fait plus moderne par exemple, les couleurs sont plus attirantes, les typos plus élégantes. 
 
Le Chat propose aussi une gamme de pousse-mousse mais ne s'aventure en revanche pas sur le créneau du soin, je le précise car les deux autres marques dans cette même tendance ont même poussé le curseur un peu plus loin. Je pense notamment à l'incontournable L'Arbre Vert qui pour sa part propose également des dentifrices, des déodorants, des soins solides, des laits corporels, des démaquillants, des crèmes mains, des gommages corporels... Une vraie gamme beauté XXL couvrant la plupart des unités de besoin du quotidien, avec même quelques produits plus intrigants et pointus comme par exemple leur Douche Purifiante Micellaire. 
 
Leur force évidemment pour attirer peut-être un peu plus facilement les consommateurs, c'est évident cette image de naturalité et d'engagement qu'ils ont réussi à se façonner après tant d'années. Dans l'absolu, c'est amusant car je me suis amusé à regarder leurs formules de gel douche et ces derniers affichent 96% d'ingrédients d'origine naturelle donc franchement, c'est foncièrement pas très loin de Le Chat et Rainett, comme quoi il y a vraiment une histoire de perception, de biais cognitifs qui rentre en ligne de compte. 
 
Personnellement, je trouve la marque plutôt pas mal ficelée (même si la forme de ses flacons n'est pas très moderne, mais ce n'est que mon point de vue personnel qui n'engage que moi) même si honnêtement, je n'ai jamais acheté un seul de leur produit d'hygiène, c'est encore trop "sage" par rapport à ce que j'apprécie sous le pommeau de douche. Un axe "green / clean / safe" que les équipes de L'Arbre Vert ont par contre je trouve hyper bien réussi à travailler, c'est de réussir à s'octroyer une image tellement dermatologique / hypoallergénique qu'elle leur permet même de pouvoir s'aventurer jusqu'au périlleux marché du soin des bébés, où les jeunes parents sont en quête de marques rassurantes et leur inspirant confiance. C'est quand même une sacrée performance. 



La petite dernière que j'ai en tête dans cette famille "je me sentais étriquée dans mon rayon lessive alors j'ai décidé de m'aventurer ailleurs", c'est sans doute celle qui a l'univers de marque le plus marqué : Briochin ! Ca fait déjà presque 5 ans que la marque a opéré ce virage, en commençant classiquement par les savons et gels douche avant d'enfoncer le clou avec un peu de soin. Pour moi, c'est la marque qui réussit à cocher le plus de cases car en plus de son identité visuelle reconnaissable dès le premier coup d’œil et du côté évocateur du savonnier traditionnel à laquelle elle nous fait penser instantanément, elle propose des produits certifiés biologiques (ce que ne fait pas l'Arbre Vert finalement), propose aussi des recharges jouant la carte économique / écologique, surfe sue des catégories de produits tendance comme la beauté solide... Je n'ai pas fait un relevé de prix exhaustif mais je crois que leurs produits sont par contre un peu plus cher, on est davantage sur un truc qu'on achète par envie que pour répondre simplement à un besoin primaire (se laver en l'occurrence). C'est un peu comme sur le ménage au fond, les produits Briochin sont hyper attractifs et même si ce ne sont pas forcément les meilleurs, on a une vraie sympathie pour eux, une certaine forme de tendresse, un peu comme avec Patrick Fiori !
 
A suivre dans les prochains mois, qui sait, on n'est pas à l'abri qu'une cinquième marque se risque à son tour dans l'aventure, je me dis que tout est possible lorsque je vois que Rainett ose se lancer !  En même temps, elles ont un avantage incontestable à chaque fois car même si vous devez convaincre de votre légitimité, c'est quand même beaucoup plus facile de se lancer sur un nouveau marché en pouvant s'appuyer sur une très forte notoriété, un outil industriel parfaitement en place, plusieurs dizaines d'années d'expérience, une base de clients déjà acquis et fidèles sur votre cœur de métier originel, des moyens financiers conséquents... Ariel, Skip, Omo... bientôt du côté des gels douches ? Ça m'apparait quand même assez peu probable comme perspective... Spontex sur des éponges exfoliantes pour le corps ? Ce serait drôle en vrai !  
 
Non, par contre, et trêve de plaisanterie, ce que je trouverai hyper intéressant par contre, c'est que ce genre de transfert de compétences s'opère dans le sens inverse, à savoir que les marques puissantes sur le marché du gel douche se lancent du côté des lessives par exemple. Moi sans trop réfléchir, j'en vois tout de suite trois pour lesquelles la transition pourrait même se faire de manière très spontanée. Vous voyez lesquelles ? Je vous laisse mijoter et me faire des suggestions ? 
 
Allez, je suis un mec sympa, je vous le dis de suite en commençant par Sanex. La marque a tellement réussi à s'imposer sur le marché des douches hypoallergéniques qu'aller sur un créneau des lessives pour peaux délicates ne serait finalement pas si sorcier. Puis évidemment Le Petit Marseillais qui pourrait nous proposer de superbes savons de Marseille avant de prolonger là-aussi sur du détergent. Mais ce qui me ferait personnellement le plus kiffer, c'est de voir un jour Ultra Doux au rayon lessive ! Leur nom "Ultra Doux" est juste génial pour du linge et comme j'adore leurs parfums que je trouve vraiment très réussis, j'achèterai direct !   
 
Pas vous ? Qu'est-ce que vous dîtes de tout ça d'ailleurs ? Avez-vous déjà testé des produits Le Chat, L'Arbre Vert ou de chez Briochin ? Et si oui, qu'en avez-vous pensé in fine ? Si vous y avez fait de jolies découvertes, n'hésitez pas à partager les bons plans ! Vous vous verriez acheter un produit Rainett ou bien la marque est vraiment trop associée aux sprays nettoyants dans votre esprit ? Dîtes-moi tout et big up d'ailleurs à celles et ceux qui prennent le temps de commenter (et que je remercie très sincèrement), je vous assure que c'est le meilleur des carburants pour continuer à poster régulièrement !

19 janvier 2023

Solderies qui rient, autres enseignes à la peine ?!


Vous avez vu, je fais des rimes, j'ai du être Baudelaire dans une autre vie ! Bref, aujourd'hui, je voudrais vous parler d'un sujet d'actualité qui concerne en quelque sorte notre pouvoir d'achat. La grande manifestation contre la réforme des retraites ? Ouh la la non, c'est un bien trop vaste sujet sur lequel je n'ai de toute façon absolument aucune légitimité pour avoir un avis méritant d'être partagé avec la Terre entière. Je me garderai donc bien de toute analyse politico-sociétale aussi approximative qu'énoncée avec tout l'aplomb du monde (au pire, si c'est ce que vous recherchiez, vous trouverez sûtement sur YouTube un best-of des interventions de Gilles Verdez dans TPMP) et me contenterai pour ma modeste contribution de vous parler... roulement de tambour... le suspense est à son comble... la foule en délire retient sa respiration... des soldes (oui, tout ça pour ça !). 

Vous les avez fait un peu vous ? Moi non, plus les années passent et moins j'ai de l'engouement pour cette période - dixit le mec qui s'est quand même acheté une petite veste ce week-end - car finalement, on trouve maintenant des produits à prix préférentiels un peu tout le temps. Ventes privées, code promo glané sur les réseaux sociaux, promotion dans les magasins classiques, black friday, ciber monday, digital wednesday (OK, ce dernier n'existe pas encore mais vous verrez, il finira bien par arriver!)... on a plein d'autres solutions / moments pour payer les choses un peu moins cher, à commencer par... les solderies ! Action, Noz, Normal, La Foir'Fouille, Stockomani, Maxilot, Gifi... j'en passe et des meilleures (on apprend par exemple dans Le Parisien de ce matin qu'une nouvelle enseigne baptisée Toujust va ouvrir début mars à Alès avec un objectif de 70 magasins avant mars 2024), et c'est précisément de ces enseignes dont j'avais envie de papoter avec vous !

Peut-être le constatez vous dans votre entourage mais la part de Français qui fréquentent ces magasins est de plus en plus importante. On ne va pas s’appesantir deux ans sur les raisons qui peuvent expliquer cela, je pense qu'il est clair pour tout le monde que le contexte actuel fait que de plus en plus de foyers ont du mal à joindre les deux bouts et sont en recherche de produits à prix plus abordables pour pouvoir se faire un peu plus de petits plaisirs, ou simplement réussir à boucler la fin de mois. C'est particulièrement remarquable depuis quelques mois avec l'explosion de l'inflation (maintenant, dans n'importe quelle grande surface, vous achetez 3 trucs pour faire à manger, vous en avez pour 15/20 balles, alors qu'avant, c'était uniquement une expérience réservée aux parisiens qui avaient la bonne idée d'aller faire leurs courses chez Monoprix !)  mais en vrai, c'est un phénomène qui était déjà observable depuis un petit bout de temps. Une enquête du magazine LSA que j'adore (ne le cherchez pas en kiosques, c'est un support professionnel réservé à l'univers de la grande distribution) indiquait récemment que la part des Français fréquentant ces solderies étaient en augmentation constante : 15,7% en 2017, 16,5% en 2018, 18,8% en 2019, 19% en 2020 et 24% en 2021. Et il me semble que ça a même encore progressé en 2022, il faudrait que je récupère le chiffre. Et lorsqu'on sait que l'une des catégories de produits les plus prisées dans ces magasins est la beauté, on est bien obligé de s'interroger sur l'impact que cela a sur le business de la cosméto en général. 

OK, peut-être que si vous les payez un peu moins cher qu'à l'accoutumée, vous utiliserez vos produits de beauté de manière un peu moins précautionneuse et viderez plus rapidement vos flacons de gels douche et autres tubes de gommage, et en consommerez donc in fine davantage. Mais tout de même, on achète pas non plus 3 fois plus de produits simplement parce qu'ils sont plus accessibles, non ? Et pour ma part, je pense plutôt que le gel douche que vous aurez acheté chez Action, c'est sans doute un gel douche que finalement vous n'achèterez simplement pas chez Auchan ou Carrefour. D'ailleurs, si le marché de la beauté en GMS est si tendu, c'est sans doute en partie pour cela et on peut légitimement penser que ce circuit de distribution est forcément plus impacté par l'essor des solderies parce que c'est tout de même sur les produits d'hygiène les plus élémentaires (les gels douche, les shampoings, les soins cheveux, les déodorants...) que les rayons beauté des solderies sont les plus denses. Et encore, c'est presque un peu réducteur de dire cela car en vrai, dans ces enseignes discount, on trouve aussi du maquillage, des accessoires, des soins du corps...   Et de surcroit, au sein même des différents discounters, c'est difficile d'avoir une vison globale car elles sont finalement assez protéiformes et se distinguent les unes des autres sur plusieurs points,


Je vais parler plus particulièrement des 2 / 3 que je fréquente plus particulièrement à tire personnel, à commencer par Normal  (celui de Havre Caumartin où je me fournis en popcorn Werthers Original, une vraie tuerie, je me reconvertirai blogueur pornfood un jour !) que j'aime beaucoup, je trouve que le magasin, même si pas très grand, est hyper bien agencé (une sorte de parcours que vous êtes obligé de faire en entier, un peu comme chez IKEA). Côté beauté, il y a un mix de marques qu'on connait bien et qu'on trouve habituellement en grandes surfaces et d'autres plus confidentielles ou même totalement inconnues, mais souvent assez attractives, plutôt bien marketées en tout cas. Côté prix, je ne m'avancerai pas car je ne fais pas un relevé exhaustif de tous les tarifs mais je ne trouve pas que ce soit spécialement "pas cher". De mon point de vue, Normal s'apparente finalement presque plus à un drustore à l'américaine, j'ai du mal à le considérer comme un hard-discounter pur et dur, je ne sais pas ce que vous en pensez ?


Un qui en est pas contre clairement un, c'est NOZ et qui me plait bien justement parce que c'est un bordel sans nom ! Il y a un côté "chasse au trésor" qui nous conduit à fouiller dans tous ces bacs où des trucs qui n'ont pas grand chose à avoir entre eux se côtoient joyeusement. Moi perso, j'y vais pour des choses assez spécifiques (des livres ou des jouets pour mon filleul ou ma nièce, des accessoires de papeterie, du papier cadeau...) mais je n'achète jamais rien en beauté, ce qui ne m'empêche pas de regarder ce qu'il y a (la conscience professionnelle, c'est beau hein!). C'est fluctuant car ça dépend vraiment des arrivages et des stocks sur lequel le groupe a réussi à mettre la main mais je constate qu'on trouve pas mal de marques grand public très connues et j'avoue que niveau prix, c'est clairement intéressant. Par contre, il y a aussi pas mal de produits qui semblent importés (des pays de l'est souvent) avec parfois pas vraiment d'informations en Français sur les produits (bon après, une fois que vous avez compris que c'était un gel douche, vous savez normalement comment vous frictionner sous le pommeau, pas vraiment besoin d'un mode d'emploi). Ça n'inspire pas forcément confiance je trouve, surtout que comme je suis un peu parano, je m'interroge toujours pour ma part sur l'éventualité qu'il s'agisse potentiellement de produits de contrefaçon. 


Mais celui qui cartonne le plus, c'est clairement ACTION que, pour le coup, je n'aime pas du tout, ne me  jugez pas ! (je vous jure sur ma vie qu'au moment même où j'ai écrit "ne me jugez pas, ça m'a rappelé une chanson de merde de mon adolescence et je suis présentement sur Spotify en train d'écouter Sawt et Atlas !). De mon point de vue, c'est typiquement l'enseigne qui nous pousse à acheter des gadgets en plastique ayant traversé la moitié du monde et dont on a foncièrement pas vraiment besoin. Je conçois bien entendu que plein de gens adorent mais moi qui suis du genre minimaliste et n'ai pas besoin / envie de grand chose chez moi, ça relève clairement de l'ordre des gadgets inutiles. 

Ma maman y va régulièrement, je sais qu'elle me dit que c'est intéressant sur la lessive et les produits ménagers, c'est sans doute vrai. Quoi qu'il en soit, ACTION est devenue maintenant un énorme vendeur de produit de beauté en France et j'ai tenté de comprendre pourquoi en regardant des vidéos hauls Action sur YouTube (ça clairement, ça va me faire un max' de points "pénibilité du travail" pour ma future retraite !) et j'ai l'impression que c'est quand même en majorité des produits de marques spécifiquement vendues chez Action, non ? Il y a beaucoup de choses émanant de grandes marques ? J'ai aussi maté un peu sur le site internet (franchement, cette investigation est dingue, j'ai l'impression d'être Elise Lucet, on a la même coupe en plus, je ne sais pas d'ailleurs si c'est elle ou moi qui devrait s'en inquiéter !) et j'avoue que les prix sont dingues. 1€99 le gros pot de masque cheveux, 2€49 l'autobronzant visage, et même 9€99 un lisseur... mais perso, absolument rien de tout ça ne m'inspire confiance ! Ça fait quand même pas très quali, non ?

J'imagine qu'au milieu de tout ça, il y a quelques pépites et vous me direz que souvent, lorsque 60 Millions de consommateurs ou Que Choisir font des enquêtes sur la meilleure crème anti-âge, c'est souvent un produit Lidl ou autre truc du genre qui gagne alors bon, on n'est jamais à l'abri d'une bonne surprise ! Sur les magasins type Gifi, Stockomani, La Foir'Fouille... je parlais récemment avec un client à moi (lorsque j'écris ça, on peut avoir l'impression que je suis escort boy, c'est très confusant !) qui m'expliquait qu'en fait, les produits de beauté qu'on trouvait dans ces enseignes n'étaient pas forcément "pas chers", ce que j'avais justement remarqué . En fait, et selon lui, la stratégie de ces magasins est simple : on y trouve effectivement plein de produits proposés à des prix très intéressants (des accessoires, des trucs de déco, des fringues, des choses spécifiques pour Noël ou n'importe quelle fête...) qui vont vous donner l'impression que c'est un endroit dans lequel vous allez faire des bonnes affaires. Dans votre esprit, cette perception de "bons plans" va rejaillir de manière globale sur l'ensemble du magasin et vous allez finalement acheter dans d'autres rayons (dont la beauté) des produits qui en fait ne seront pas spécialement plus accessibles qu'en grandes surfaces par exemple. Malin le lynx !

Dans ces enseignes, et je pense par exemple au rayon des gels douche, on voit que certaines marques sont particulièrement bien présentes, comme Cottage, Le Petit Marseillais ou Sanex pour ne citer qu'eux. Je me dis du coup que ces marques doivent vraiment travailler ces magasins comme des retailers à part entière, bien conscientes que c'est là que va se jouer une part sans cesse grandissante de leur futur business. Je n'en sais rien hein, je suppute à voix haute. Enfin, à l'écrit quoi, vous voyez l'idée ! Ce serait pas con car finalement, certaines marques comme Evoluderm ou Byphasse se sont d'abord développées par ici, c'est un créneau hyper malin et porteur. Moi perso, si je devais lancer une marque de beauté, je me dis presque que c'est un circuit que je pourrai envisager (même si en vrai, vu que les produits sont proposés à des prix extrêmement bas, les marges doivent être assez infimes, il faut donc sûrement des volumes de vente trèèèès conséquents pour que ce soit potentiellement rentable).

Ce billet était déjà bien trop long et je n'ai même pas parlé de Hema et Primark ! OK, ce ne sont pas des discounters mais tout de même des enseignes où l'on trouve aussi des produits de beauté à prix doux et dont le développement se fait aussi en quelque sorte au détriment d'acteurs historiques de la beauté bousculés de toutes parts. Est-ce que même lorsqu'on retrouvera un peu de pouvoir d'achat (il va bien falloir que ça revienne un jour quand même), on continuera autant de fréquenter ces enseignes ou bien est ce qu'il y aura un repli sur les autres circuits de distribution "historiques". Bien malin celui qui saura le dire, je pense là encore que seul Gilles Verdez pourrait nous éclairer de sa lumière céleste ! 
 
Bref, trêve de plaisanterie, ça m'intéresse vraiment d'avoir votre avis sur le sujet. Est-ce que pour votre part, vous avez changé des choses ces dernières années au niveau des enseignes dans lesquelles vous vous fournissez en produits de beauté ? Fréquentez-vous certaines des enseignes dont je vous parlais dans ce billet et si oui lesquelles ont votre préférence ? Team Action, Noz, Normal, Gifi... ou pas le moins du monde ? Qu'est-ce que vous y achetez majoritairement ? De l'hygiène, des soins visage, du maquillage... ? Et si vous n'y allez pas du tout, qu'est-ce qui vous freine à l'idée d'aller y faire du shopping beauté ? Dites-moi tout, je suis tout ouïe ! 

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails