10 septembre 2012

Olia Garnier, le changement de la coloration, c'est maintenant !


Tout le monde a bien profité de ce qui restera peut-être comme le dernier week-end chaud et ensoleillé avant plusieurs mois ? Moi laissez moi vous dire que j'ai apprécié jusqu'au dernier moment ces températures estivales, et en ai profité pour me reposer au parc et prendre des forces pour les 10 jours qui arrivent et qui s'annoncent pour le moins... toniques dirons-nous ! Cela commence fort dès aujourd'hui car au moment où vous lirez ces lignes, je serai au Beyond Beauty, la grande messe de la beauté, le salon français où l'on découvre toujours de nouveaux projets ou marques étrangères canons (et dont je vous parlerai bien entendu). On ne sait jamais, si certain(e)s d'entre vous y passent, venez me voir, je serai sur l'espace zoom sur les stands des marques Kadalys et Omum dont je m'occupe !

Je ne sais pas encore ce que je vais y faire comme beauty découvertes mais peux en revanche vous parler de ce que j'ai découvert jeudi dernier lors d'une soirée organisée par Garnier qui présentait sa nouvelle coloration. Je dois bien avouer que lorsque la personne de la marque m'avait contacté pour ce lancement, je n'étais pas spécialement emballé par la perspective de passer une soirée à causer colo... Moi perso, la colo ne m'évoque pas grand chose et surtout, je voyais mal quelle nouveauté soi-disant révolutionnaire on allait pouvoir nous pondre. Mais mon interlocuteur avait su me convaincre de faire le déplacement, me promettant que je ne serai pas déçu. Ça m'embête un peu de le dire... mais elle avait raison !


Olia. Retenez bien ce nom car vous allez beaucoup en entendre parler je pense. J'aurais du me douter qu'elle allait chambouler un peu les codes de la coloration en grandes surfaces car rien que son packaging est en rupture avec ce qui se fait pour le moment. Et oui, incroyable mais vrai, il n'y pour une fois aucune femme sur le facing ! A la place, une énooooorme fleur (pas très élégante d'ailleurs, on dirait un tournesol). dont coule... une goutte d'huile. Goutte d'huile qui vous vous en doutez bien n'est pas là par hasard mais pour illustrer la composition toue particulière d'Olia, qui contient pas moins de 60% d'huiles naturelles de fleurs. Mesdames, ne prenez pas peur pour autant car même si elle est fabriquée sur une base huileuse, cette colo ne graisse en aucun les cheveux, ni n'aggrave la situation de celles qui ont déjà un peu trop de sébum à leur goût.

En revanche, et c'est là la clé du truc, l'huile va permettre aux pigments de la coloration d'infuser dans le cheveu et d'imprégner le plus possible la fibre capillaire. Je vous épargne les détails très techniques mais cette technologie baptisée ODS ("système de diffusion à l'huile" en français dans le texte) offre une meilleure diffusion des actifs et permet même au passage d'apporter une action soin (on ne présente plus les bienfaits des bains d'huiles pour les cheveux). Les plus beauty addicts d'entre vous en avez peut-être déjà entendu parler puisque cette technologie ODS était déjà au coeur d'Inoa, la coloration lancée en grande pompe par L'Oréal Professionnel il y a quelques temps déjà. Elle a été remaniée pour Garnier mais l'idée directrice reste la même...


Là normalement, vous devez être en train de vous dire "Ouais, t'es bien mignon Teddy mais une colo qui infuse le cheveu pour une couleur vibrante doublée d'une action soin", on nous l'a déjà fait un paquet de fois celle là. Pas faux, et j'ai presque envie de vous dire qu'ici, ce n'est pas du tout ce point qui m'a le plus interpellé. Non, la vraie révolution d'Olia, c'est que cette composition overdosée en huiles lui permet de... s'affranchir totalement d'ammoniaque. En clair, la période de la colo qui pue la mort et le chimique (je suis sûr que c'est que l'on doit sentir à Fukushima) est définitivement révolue. C'est un truc de dingue quant on y pense car cela faisait tellement des décennies que c'était comme ça qu'on avait fini par se dire que c'était une fatalité et qu'on y pourrait rien (un peu comme le dissolvant d'ailleurs).

Et le pire, c'est que non seulement Olia ne sent pas mauvais, mais plus dingue encore, elle sent plutôt bon ! Pour la première fois en effet, une colo a été travaillée avec un vrai parfum, une pyramide olfactive comprenant des notes de tête (citron, pomme, poire), de coeur (melon, jasmin) et de fond (un accord poudré hespéridé). Bon, je vous avoue que je n'ai pas forcément distingué tout cela mais en revanche, je peux vous dire que vous pouvez vous coller cette colo sous le nez sans la moindre gêne. Et rien que ça, ça va plaisir à pas mal de femmes !


Commençons à résumer car cela fait beaucoup d'infos d'un coup pour un lundi matin ! Nous avons donc face à nous une colo qui 1) ne sent plus mauvais comme avant grâce à sa formule sans ammoniaque et 2) promet un résultat couleur et soin d'une parfaite conformité avec ce que l'on voit sur la boite. Un bon début, vous en conviendrez... Si le contenu semble particulièrement prometteur, il fallait aussi soigner le contenant. C'est là aussi pas mal joué du tout avec un kit qui se démarque sur pas mal de points. Du détail certes, mais du détail qui fait la différence comme par exemple le gant de coloration (noir chic et qui n'a pas cette fâcheuse tendance à lâcher la main), la bouillotte applicateur en forme de goutte (et aux faux airs de flacon Dior J'adore!) et à l'embout très fin pour plus de précision, aux tubes de coloration et d'émulsion révélatrice élancés et moins cheap que ce que l'on trouve d'ordinaire, et enfin au soin après-shampooing proposé dans une contenance généreuse (54ml) et permettant plusieurs applications.

Tiens d'ailleurs, un aparté intéressant sur les soins post-coloration car l'un des responsables Garnier nous expliquait que c'était d'une manière générale un "produit" très souvent volé en magasin car les femmes les trouvaient plus efficaces qu'un masque traditionnel et ouvraient du coup les boites de colo pour se servir ! Ce qui explique que la marque planche sur un projet pour l'année prochaine pour vendre ces soins de manière indépendante, dans un pot comparable à celle d'un masque lambda.


Voilà, je vais conclure car je crois que je vous ai à peu près tout dit sur les points différenciants d'Olia car pour le reste, c'est grosso modo le même mode d'utilisation qu'une colo permanente traditionnelle, à savoir 30 minutes de pose pour atteindre jusqu'à trois teintes d'éclaircissement, une palette de 21 nuances dont 8 blonds et 7 châtains différents (il y a aussi des rouges et des violets pour les plus téméraires). Le prix de vente : 10,90 euros, dans la fourchette moyenne du marché, ce qui est somme toute une bonne surprise pour un produit qui bénéficie quand même de 21 brevets. Lors de la présentation du produit, une chose très intéressante à été dite par un membre de l'équipe Garnier, à savoir que "la coloration était le seul geste d'hygiène beauté contraint". Bon, je ne suis pas d'accord sur le côté absolu de la chose (je ne pense pas que l'épilation ou la lutte contre la transpiration soit davantage une partie de plaisir) mais l'important n'est pas là, mais dans une question bien plus concrète : maintenant qu'on leur apporte pour un prix plus que raisonnable une colo à la fois plus agréable à utiliser et à l'efficacité attestée, les femmes vont elles revenir vers la colo de grandes surfaces ? 


Une interrogation que les professionnels du marché vont surveiller avec attention car si l'on en croit cet article (ICI) du magazine professionnel LSA, il était temps de tenter quelque chose pour redynamiser le rayon coloration des grandes surfaces. "25% de consommatrices en moins chaque année" pour les colos permanentes dans leur ensemble, il fallait réagir, et vite. C'est étrange car perso, j'aurais plutôt pensé qu'en période de crise du pouvoir d'achat (même si depuis la baisse de 3 centimes du prix de l'essence, y a pas à dire, on vit beaucoup mieux en France...), les femmes abandonnaient un peu la colo en salon de coiffure pour se tourner vers une colo à la maison. Il faut croire que cela n'est pas aussi simple que ça... Mais bon, à situation de crise, réponse explosive de Garnier qui avec Olia pourrait bien porter un sérieux coup aux Schwarzkopf, Saint-Algue et consorts (qui après les mousses trouveront bien autre chose pour rebondir, je ne m'inquiète pas pour eux!). En attendant tout ça, j'ai hâte de découvrir dans les prochaines semaines les premiers feedbacks des consommatrices finales à propos d'Olia. Et voir si vraiment, le changement colo, c'est maintenant !


Vous par exemple, est-ce que vous vous colorez les cheveux ?  50% des françaises le font selon les chiffres, on va voir si vous faites mentir les statistiques sur cette Planète ! Et si vous faites partie de la "moitié colorée", comment vous débrouillez vous : coiffeur ou comme une grande à la maison ? Une colo sans la moindre odeur, c'est quelque chose qui vous branche ou finalement, celle de l'ammoniaque ne vous dérange pas tant que cela (je vous dis chapeau dans ce cas car moi, ça me donne limite des hauts le coeur!). Parmi toutes les colorations que vous avez eu l'occasion d'essayer jusqu'alors, qu'est ce qui a su vous convaincre et au contraire, qu'est ce qui vous a causé de mauvaises surprises ? J'imagine que vous devez avoir des anecdotes sympas en la matière, entre fringues tâchées et effet casque non prévu au programme à la base ! Je vous laisse me raconter tout cela et vous échanger astuces et bons plans dans les commentaires en gardant un oeil sur mon Iphone pour suivre tout cela depuis le Beyond Beauty !


PS : désolé mais puisque Garnier nous met de l'huile dans sa colo, je vous en colle pour ma part au fond des oreilles avec ce souvenir musical de... 1993 ! Ah oui, quand même !

18 commentaires:

  1. haaaa la colo maison... serviettes tachées, odeur puissante d'ammoniaque, pose aléatoire sur les racines à l'arrière du crâne(s'il n'y a pas une bonne âme pour aider)... et pire que tout le ratage de couleur... le truc moche qui fais casque ou qui vire pas du tout comme sur la boîte... très très mauvais souvenir pour ma blondissime tignasse :s
    mais cela fait 3 fois qu'on me dit olia, tu vas tester et tu vas aimer (Fifi et Kaki en plus de toi) alors je commence à changer d'idée sur la colo maison ;)
    bon faudrait que je trouve un témoignage de blonde pour être complètement convaincue :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anonyme22/10/12

      j'ai testé cet après midi olia blond foncé en achetant ce produit par hazard en grande surface après un petit coup de déprime bref pour une première coloration maison je suis vraiement ravie . ce produit est vraiment très doux facile d'utilisation ,un parfum subtil et non pas cette odeur infecte d'amoniaque le résultat est exactement selui que j'avais immaginé et vu sur le pakaging assez bluffand de réalité mesdames n'esitez pas c'est vraiment super

      Supprimer
  2. J'espère qu'on va très les trouver en boutique !

    RépondreSupprimer
  3. Sarah Z10/9/12

    Hello teddy!!! je suis surexcitée face à cette petite découverte!!!!! quand est ce que çà sera vendu en grande surface? je suis impatiente!! alors moi ben visiblement je fais partie de la moitié colorée :D mais je n'ai que 22 ans donc je le fais par plaisir pou apporter des reflets et du peps à mon banal "châtain foncé" , et je me colore toute seule comme une grande à la maison depuis mes 16 ans. J'avoue n'avoir jamais été attirée par la coloration en salon : autant je ne m'épile jamais chez moi et débourse des sommes folles en institut autant je ne vois pas l'intérêt d'aller en salon et de payer autant alors que la colo de grande distri me satisfait largement. J'utilisais jusque là la Casting de L'oréal qui sent divinement bon! l'odeur reste sur les cheveux même après plusieurs lavages!! mais le je sens que je vais lui faire une petite infidélité ;D

    RépondreSupprimer
  4. hello ! tiens ça tombe bien que tu parles de colorations maisons car pas plus tard que ce weekend, j'ai essayé de me faire un "ombré hair "maison avec la coloration mousse de Garnier en blond très clair. J'ai les pointes plutôt blond vénitien on va dire et comme j'avais peur de me planter et que mes veuches deviennent roux j'avais fais un petit test sur une mèche. Eh bé heureusement que je n'ai pas fait tout le bas de ma crinière car après avoir attendu 40 minutes et après avoir séché ma mèche : résultat : AUCUN ! j'ai comparé la mèche que j'avais colorée avec le reste et on ne voyait strictement aucune différence et j'ai vraiment été déçue ( pourtant je l'avais laissé durant 40 minutes) Alors soit ce sont mes cheveux qui ne prennent pas la couleur soit c'est leur produit qui ne marche pas, en tout cas je ne rachèterai pas de Garnier ou de colo en mousse, c'est du vent ! Je préfère à la rigueur les sprays éclaircissants qui sont bien meilleurs en ce qui concerne les cheveux blonds ou châtains clairs !

    RépondreSupprimer
  5. Personnellement, je vais chez le coiffeur pour la coloration (et surtout pour me faire couper les cheveux, car le malheur lorsqu'on décide d'avoir les cheveux cours, c'est que ça repousse très vite, alors que lorsqu'on a les cheveux long il nous semble que la pousse est très très lente.
    Bref, ton article est intéréssant et tombe à pic, car justement ma coiffeuse (celle qui s'occupait de moi lorsque j'étais tête à coiffer pour une grande marque...entre nous soit dit, c'était pratique, tous les deux mois coupes et tous les 6 mois coloration, pour pas un centime, juste une après-midi de son temps à donner....), je disais, que justement ma coiffeuse, aurais une nouveauté à faire tester techniquement à ces employés (la tête à coiffer va revenir ^^) pour une nouvelle coloration. Si ça se fait, je regarderais le nom du produit et sa composition, peut-être celui que tu présente dans l'article ?!
    Ah et une remarque sur le dissolvant, ça ne pue pas.... j'utilise celui de Hêrome qui sent extrêmement bon, ne pique pas si on a des plais sur les mains et n'agresse ni la peau ni les ongles tout en enlevant le vernis (c'est un peu ce qu'on lui demande). Donc ça dépend du produit que l'on achète, mais certains dissolvant sont géniaux.....

    RépondreSupprimer
  6. AsianGirl10/9/12

    J'ai vu une dame ce matin dans le bus qui allait au Beyond Beauty.
    Elle avait un badge et une grosse valise avec elle mais pas moyen de me rappeler de la marque...

    RépondreSupprimer
  7. J'attends d'avoir des avis de testeuses à long terme, et je pourrais peut-être bien revoir mon avis sur la colo à domicile :D

    RépondreSupprimer
  8. ça donne envie sur le papier!
    Par contre pour répondre à ta question, je fais parti des femmes qui ont commencé à se colorer par des produits de grande surface et qui depuis un peu peu plus d'un an le fait chez le coiffeur. Pourquoi ? Pas pour un souci de meilleur tenue, surtout pas pour un souci de prix, mais bel et bien de choix...ça fait pas mal d'années que je me teint dans les tons de roux, et c'est aujourd'hui presque impossible de trouver en grande surface cette couleur (il y a bien l'Oréal qui en propose, mais seulement en semi-permanent) donc c'est par obligation que je le fais faire chez un coiffeur aujourd'hui pour un prix bien plus élevé...Je pensais pourtant que le roux revenait en force depuis quelques années, mais pas chez les coloristes apparemment!

    RépondreSupprimer
  9. Ca pourrait m'intéresser ! Je fais ma coloration chez le coiffeur, mais ce n'est pas une colo permanente, c'est juste pour cacher les quelques cheveux blancs que j'ai, donc j'y vais 2 à 3 fois par an, donc si cette nouvelle gamme est efficace, pourquoi pas ?
    J'avais déjà testé la coloration mousse de Schwarpzkof mais vu l'épaisseur de mes cheveux, j'avais eu un peu de mal avec le flacon car j'avais tout juste du produit ! lol Puis, ça picotait un peu et ça j'aime pas du tout !!! J'attends cette nouveauté dans mon magasin, ça a l'air prometteur... Bon Salon Teddy ! ^^

    RépondreSupprimer
  10. Olia, j'en ai entendu parler quelquefois sur la toile, mais sans un véritable engouement, mais je compredns désormais ce qui fait la différence de ce produit. Toutefois, je fais désormais parti de la gente féminine qui va se faire faire sa couleur directement au coiffeur. Toutefois, comme tu parles d'Inoa, je pense que je tenterai bien cette nouvelle "méthode" de coloration... Merci.

    RépondreSupprimer
  11. Je me colore souvent les cheveux à cause de mes cheveux blancs (à 18ans! Ouais, c'est bizarre:S) la coloration est devenue une habitude pour moi et cet vrai que je déteste l'odeur affreuse que dégage certains produits de coloration! Donc oui, ce nouveau produit m'intéresse!:) et puis il n'est pas si cher en soi, ce qui me dérange c'est que ce n'est pas sous forme de mousse qui est quand même beaucoup plus pratique car je me colore les cheveux seule!

    RépondreSupprimer
  12. Jasmine11/9/12

    Après un tel article élogieux, tu penses bien que ça m'intéresse! Je n'ai que quelques cheveux blancs à cacher et au début je le faisais à la maison avec tous les inconvénients que tu rapportes...jusqu'au jour où le résultat un peu trop cuivré m'a fait accourir chez ma coiffeuse qui désormais me fait cette légère coloration: je dois dire que c'est impeccable mais pour un prix assez élevé, d'autant que je vais tous les 2 mois faire entretenir ma coupe mi-longue car mes tiffs poussent très vite....donc si ce produit miraculeux tant il est doux, sent bon etc...pouvait me faire faire des économies de ce côté-là (la coupe, c'est sacré, donc tant pis pour le coût dans la mesure où elle est parfaite!) J'attends donc la sortie de ce produit début octobre, c'est ça? Très bon salon, tu nous raconteras tes découvertes

    RépondreSupprimer
  13. Cissouille19/9/12

    Merci pour Regg'lyss!!! (ça nous rajeunit pas, mazette, mais c'est toujours sympa!)

    Et sinon, en rattrapant mon retard bloguesque, je tombe sur ce post, et ça m'intéresse drôlement cette histoire de colo aux huiles!

    Je fais partie de la moitié colorés depuis dix ans environ (beaucoup de cheveux blancs jeune), et j'ai testé pas mal de colos, et honnêtement, chez le coiffeur, c'est pas toujours ce qui m'as le plus satisfaite' (ça attaque le cuir chevelu et le cheveu, et en plus, la plupart des coiffeuses te foutent du produit jusqu'au milieu du front!). Du coup, je fais ça à la maison... Je suis à la colo pas chère de chez Frank Provost depuis sa sortie, et elle m'a agréablement surprise par son respect du cheveu (qui ne ressemble pas à du crin de poney si par hasard un jour on oublie d'appliquer son masque ou son après-shampooing) et sa qualité. En revanche, pour le cheveu de poney, la colo de chez Phyto est parfaite... plus jamais!

    Cela dit, dès que je vois cette nouvelle colo en rayon, je vais me pencher dessus, tu m'as donné envie...

    RépondreSupprimer
  14. Anonyme28/9/12

    ok, ça a l'air bien, mais c'est déjà dispo en magasin? ou au moins, une date de prévue?? :)

    RépondreSupprimer
  15. hello,

    Je ne suis pas fan de Garnier, mais je dois avouer que ce produit à l'air bien ficelé!

    A voir.

    RépondreSupprimer
  16. Mince j'ai mis un comm' mais je ne sais pas si il s'est affiché.

    Je disais que le produit à l'air bien ficelé! Reste à voir!

    Sinon, sur la page facebook de Garnier il y a un lien avec 1000 colorations à gagner. +++

    RépondreSupprimer
  17. L'huile c"est très bon pour les cheveux oui,sauf qu'ici c'est de l'huile de paraffine, pétrole quoi! Piège à c....

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails