8 août 2013

L'huile démaquillante se démocratise enfin


Après vous avoir parlé dans mon avant-dernier billet des nouveautés maquillage signées Marc Jacobs et Dolce & Gabbana, je continue sur ma lancée avec la suite on ne peut plus logique, à savoir vous présenter les nouveaux produits avec lesquels vous pourrez bientôt vous... démaquiller ! Ah le démaquillage, voilà un sujet sur lequel il y a pas mal de choses à dire car force est de constater que les habitudes des femmes évoluent pas mal en la matière. Le lait démaquillant classique a pris un sacré coup de vieux ces dernières années (ce qui ne l'empêche pas d'être pourtant très efficace bien sûr), concurrencé par des textures plus ludiques et qui forcément plaisent davantage. La tendance du moment en grandes surfaces ? Ni les lingettes sur lesquelles il est difficile pour les marques d'innover, ni les eaux qui restent assez classico-classiques mais... les huiles !


Car cette fois ça y est, les huiles démaquillantes se démocratisent enfin en arrivant partout où il y a des caddies (Auchan, Carrefour & co!). Il faut remonter le temps pour comprendre pourquoi cela représente une mini-révolution. Pas de besoin de se remémorer les temps antiques pour autant mais juste repenser qu'il y a encore 4/5 ans, l'huile démaquillante n'était pas encore rentrée dans les habitudes beauté des françaises et était encore réservée aux plus beauty expertes. Ce qui a commencé à faire émerger cette galénique ? Difficile à dire que cela ne vient que d'eux mais perso, j'ai quand même l'impression que l'arrivée en france de DHC et le bel essor de Shu Uemura ont grandement contribué à faire avancer la cause de l'huile démaquillante, non ? Et malgré le fait de voir régulièrement les couleurs flashy (et les éditions collectors à tomber de beauté) des huile Shu Uemura dans tous les magazines, il faut bien avouer que l'essor était un peu moins rapide dans vos salles de bains. Il faut dire qu'à plus de 70 euros l'huile démaquillante, cela reste un investissement (même si le flacon est énorme) auquel on réfléchit à deux fois. Celle de DHC (dispo dans les pharmas Monop, Douglas, Printemps Haussmann et Nocibé) était certes 3 fois moins cher mais cela n'a malheureusement pas suffit pour la faire rentrer dans tous les foyers..


En clair, il y avait là un boulevard libre depuis des mois et des mois (moi j'aurais bien vu une marque comme Nuxe hyper légitime sur l'huile se risquer à l'exercice et décliner son mythique Huile Prodigieuse en Huile Démaquillante Prodigieuse mais bon...) et un véritable challenge à la clé : faire rentrer le démaquillage à l'huile, très connoté beauty routine à la japonaise, dans nos habitudes occidentales. Pour y parvenir, une seule solution : faire baisser son prix. Et c'est justement ce que proposent aujourd'hui L'Oréal avec son Huile Démaquillante Eclat Sublime, suivie dans quelques jours à peine par Mixa et sa première Huile Démaquillante destinée aux peaux très sèches et sensibles. Deux énormes marques dont les prix minis (environ 6 euros l'huile démaquillante chez chacune des deux) vont en pousser plus d'une à sauter le pas ! A noter d'ailleurs que si ce prix est 10 fois moins cher qu'une Shu Uemura, cela reste en revanche 50% plus cher qu'un démaquillant plus classique en grandes surfaces, ce qui prouve que l'on peut augmenter la valeur marchande d'un linéaire lorsqu'il y a à la clé pour le consommateur une véritable innovation qui va faire que l'on aura envie de se l'offrir.


Bref, revenons en à cette démocratisation de l'huile car le prix n'est pas la seule clé à activer pour que l'initiative soit couronnée de succès. Il reste en effet un autre élément à ne pas négliger : expliquer comment ça marche ! Car je le vois autour de moi avec mes copines pas spécialement expertes en beauty (c'est fou pourtant, avec tous les tuyaux que je leur donne, c'est aussi démoralisant que d'être le professeur d'expression de Mickaël Youn et constater chaque jour qui passe son échec), l'huile démaquillante déstabilise. Première crainte qui revient sans cesse : "ah mais l'huile, c'est pas pour moi car j'ai la peau un peu grasse". Et bien non ma grande, fausse idée ! Qu'on se le dise une bonne fois pour toute, l'huile démaquillante ne graisse pas la peau.


L'addition "gras + gras" ne donne pas forcément "supergras" en résultat ! C'est un produit qui convient au contraire à tous les types de peaux et qui de toute façon se rince à l'eau, il n'y a donc pas de crainte à avoir de garder un côté collant ou huileux à la fin. En revanche, il est fort probable que vous vous trouviez la peau douce car ces huiles (qui contiennent des huiles minérales, je le précise pour celles qui y sont attentives) sont tout de même enrichies en agents surgras et/ou huiles végétales (de Carthame et de Rose par exemple chez Mixa) qui vont permettre d'avoir une action nutritive (légère l'action nutritive, rappelons quand même que c'est un produit qui reste moins d'une minutes sur le visage et qu'il ne faut pas non plus en attendre trop quand même).


Une fois franchie la barrière psychologique de mettre de l'huile pour nettoyer sa peau, reste un second problème : "mais je l'applique comment ?". Pour le coup, le mieux est de le faire à la roots : directement avec les doigts (c'est Demak'up qui va faire la gueule et voir ses ventes de coton chuter!). Une noisette d'huile dans la paume de la main sèche et on promène nos doigts sur le visage (en douceur bien sûr, on ne frotte pas comme une forcenée, est-il utile de le rappeler!). Sur la peau évidemment pour virer fond de teint, blush and co mais aussi les lèvres et surtout les yeux car oui, l'huile démaquillante permet un démaquillage intégral contrairement aux mousses par exemples que l'on déconseille souvent aux yeux sensibles. Là, vous pouvez y aller sans crainte et c'est d'ailleurs l'une des principales forces de l'huile. Mieux encore, l'huile a la capacité d'éliminer le maquillage waterproof, et plutôt bien même parait-il ! Que demande le peuple ?!


Une fois que le maquillage est parfaitement dissout, vous arrivez au stade un peu flippant à savoir que vous en avez partout sur la tronche et que vous êtes donc très loin d'avoir la peau clean. Rien de plus normal, nous n'en sommes qu'à la moitié du rituel car il va falloir maintenant émulsionner à l'eau tiède pour que la texture huileuse se transforme en une sorte de lait très liquide. Une fois que cela est fait, on procède à un rapide massage avant de rincer une dernière fois à l'eau tiède. Un peu fastideux certes et du coup, l'astuce est de ne pas mettre votre huile démaquillante près du lavabo mais... dans la douche ! Comme ça, vous profitez de votre toilette pour faire ça tranquillement sous l'eau chaude. Cela fonctionne aussi pour nous les mecs car comme vous le savez messieurs, la pollution fait que l'on peut utiliser un démaquillant sans être maquillé pour autant (et j'en profite pour vous rappeler que noooooon, on ne se lave pas le visage avec notre gel douche!).


Là normalement, même mes copines les plus craintives seraient tentées d'essayer la chose mais les connaissant, elles auraient encore quelque question du style "mais je dois utiliser un autre produit après". Alors ça, c'est typiquement les bribes d'infos qu'elles ont eu sur le double nettoyage à la japonaise et qui font que, l'huile démaquillante ayant une connotation asiatique très marquée, elles pensent qu'il faudra la faire suivre d'une autre étape de soins obligatoire. Bon, là, toutes les écoles du layering auront leur propre version mais dans les faits non, cette huile se suffit à elle même et assure seule un visage parfaitement nettoyé. Après, on peut même si elle reste facultative peaufiner le résultat avec une lotion tonique pour resserrer les pores de la peau.


En clair vous l'aurez compris, je vous invite vraiment à essayer le démaquillage à l'huile qui est quand même, texture huile oblige, extrêmement agréable. Pour moins cher qu'un best-of chez Mc Do, cela vaut le coup de tenter l'expérience et à mon avis, vous risquez d'y prendre goût. De toute façon, je pense que l'on n'a pas fini de voir débarquer des huiles démaquillantes et suis tenté de mettre ma main à couper qu'on assistera très vite à d'autres naissances en la matière. D'une manière plus générale, on voit d'ailleurs que l'huile est une tendance de fond sur laquelle surfent les marques de grandes surfaces, que cela soit en capillaire (Garnier, Le Petit Marseillais, Elsève...) mais aussi en soin avec des nouveaux sérums huileux chez Diadermine et L'Oréal Paris. Reste maintenant à savoir ce que sera la prochaine tendance démaquillage qui suivra l'huile ? Perso, je miseras bien sur le beurre démaquillant, un produit encore très niche mais plus que jamais dans la dynamique "mon démaquillant est avant tout un soin" et qui pourrait tenter à son tour sa démocratisation. D'ailleurs, The Body Shop en sortira un à la camomille dans quelques jours, peut-être de quoi donner des idées à L'Oréal et Mixa, les 3 marques appartenant au même groupe (où l'on trouve aussi Shu Uemura et ses huiles magiques ;-)).


Qu'est ce que tout cela vous inspire vous ? Et surtout, de quel camp faites-vous partie : celui qui a déjà essayé, et peut-être succombé au démaquillage à l'huile ou bien alors au camp de ceux qui n'ont pas encore sauté le pas ?  Et si c'est le cas, est-ce que l'arrivée de ces huiles petits prix et très faciles à se procurer serait du genre à vous inciter à sauter le pas ? Ce qui m'intéresserait aussi, dans l'hypothèse où certaines d'entre vous auraient eu à la fois l'occasion de tester les huiles mythiques comme celles de Shu Uemura ou de DHC mais aussi celle que vient de sortir L'Oréal, c'est d'avoir votre avis comparatif ? Est-ce que la différence de prix x 10 se justifie quand même ou bien ces nouvelles déclinaisons "low-coast" n'ont elles finalement rien à envier à leurs ainées ?!

38 commentaires:

  1. Je ne pourrais plus me démaquiller sans huile. J'ai été une grande Fan (et suis toujours)de la DHC mais j'ai de la difficultés à la trouver proche de chez moi. Depuis peu je suis passé à celle de Cattier dont Et pourquoi pas Colline parlait récemment. Elle est un poil en dessous de la DHC mais elle démaquille très bien pour un prix très correct.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yes, c'est vraiment le problème de DHC qu'on ne voit plus nulle part, sauf sur leur boutique en ligne. L'autre difficulté de la marque, c'est que le succès de son huile a finalement été un handicap qui a empêché l'éclosion du reste de leur gamme, c'est dommage que la marque n'ai pas mieux réussi à gérer sa communication et tirer profit du buzz de l'huile.

      Supprimer
  2. Elli8/8/13

    Helo - j'avasi utilisé les "huiles" Dermaloogica qui étaient bien et je suis tentée d'acheter celle de Mixa juste parce que j'adore les nouveautés mais je suis très freinée par l'utilisation de ces démquillants à cause de la "peinibilité" de leur utilisation. Si on ne le fait pas sous la douche comme tu le suggères, on en met plein partout ! Moi vraiment je prefère le lait démaquillant avec un bon vieux coton.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, le temps qu'on gagne d'un côté, on le reperd de l'autre à nettoyer son miroir et le rebord du lavabo ;-) !!

      Supprimer
  3. Je suis en plein test de ces fameuses textures baumes, j'aime beaucoup. Celui de chez Garancia est particulièrement chouette (En deux coups de baguette, une texture crème épaisse qui se masse) et pour celles qui aiment le naturel, chez Aurelia Probiotic Skincare, le "Miracle Cleanser" est un bonheur à appliquer.

    ... Du coup, forcément, je veux tester la version The Body Shop. Pour moi qui n'arrive pas à me faire à l'huile, et qui utilisait depuis longtemps des laits démaquillants en les massant, c'est juste l'alternative idéale. (D'ailleurs je pense qu'ils ont inventé ce truc pour moi, tu crois pas ?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Grave, je n'avais pas pensé à eux mais Garancia aurait totalement pu saisir le créneau de l'huile démaquillante, c'est vraiment le genre de produits qu'ils auraient pu starifier comme avec le Pschitt magique à l'époque !


      PS : comment vas la future maman ?!
      PS 2 "D'ailleurs je pense qu'ils ont inventé ce truc pour moi, tu crois pas ?" : évidemment, quelle question !

      Supprimer
  4. Bonjour !!
    Il y a quelque chose qui m'intrigue !! Tu ne laves pas ton huile ? Tu ne fais que la rincer ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Laver l'huile ? Plus ou moins dans le sens ou 1) tu masses avec l'huile, 2) tu émulsionnes avec un peu d'eau et 3) tu rinces. pourquoi, tu fais comment toi ?

      Supprimer
  5. Coucou Teddy,
    Je suis une inconditionnelle du démaquillage à l'huile (par contre, si je puis me permettre, faut quand même masser pas mal le visage, surtout les cils si on a mis 2-3 couches de mascara !) depuis longtemps, je ne jure que par les Shu Uemura, que j'achète sur sasa.com où elle me revient à environ 50 € le flacon de 450 mL (qui me dure un an) ; compare voir avec la Dior à 29,50 € les 200 mL, je suis gagnante ! ou même avec la Liérac à 15,50 € les 150mL, c'est presque pareil ; bon c'est sûr que ça revient à plus cher que la L'Oréal... Sinon, il y avait Nuxe bio beauté qui avait sorti une huile démaq. (peu performante) à 18€ les 100 mL (donc 81 € les 450 mL !!) La différence de prix tient dans la composition, la L'Oréal contient de la paraffine liquide (bouh !) ! Impossible pour le moment de trouver l'huile démaquillante Mixa par chez moi (mais le prix est plus que raisonnable) ...
    Et je confirme, les huiles démaquillantes ne graissent pas la peau ! en plus y a rien de tel pour éliminer en un seul geste le fond de teint, le mascara, les pigments, etc etc !

    Le nouveau produit démaquillant ? Après Lush qui nous a fait des démaquillants solides (une horreur pour moi, le machin impossible à rincer !), Garancia et sa crème démaquillante ("en deux coups de baguette"), j'aimerais bien tester le beurre démaquillant de TBS ... A voir :-)

    Bizz !

    Karine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Punaise, ton calcul avec le ration par contenance est effrayant : la nuxe plus cher que la shu, c'est quand même de la folie cette affaire. Je crois que maintenant que je sais ça, je vais passer ma vie à comparer. Ca me donne même une idée de billet que j'appellerais évidemment "Kmk forever" !

      PS : l'huile Mixa n'est pas encore sortie, il faut encore patienter quelques jours mais ça vient vite !

      Supprimer
    2. On ne se refait pas, suis prof de maths ET fan de cosmétos (oui oui c'est possible) ! Comme quoi faut tjs comparer le prix pour la MEME quantité :-) Mais je suis partante pour le billet kmk power :-))))
      Bizzz Teddy !
      Karine

      Supprimer
  6. Le Beurre Démaquillant The Body Shop est une tuerie, un de mes derniers coups de coeur ♥.
    (et celui de Garancia aussi d'ailleurs)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous ici !!! Grave, il a l'air canon ce beurre !

      Supprimer
  7. coco13138/8/13

    moi aussi je suis une grande fan de l'huile ( jamais testée la Shu, lacune ??)
    j'utilise la lierac et je fais le mille feuille bien sur sous la douche avec la gelée moussante lierac aussi et pour finir en sortant un petit coup de créaline...
    Tout le fond de teint est parfaitement éliminé et ma peau est pas mal !
    le beurre TBS connais pas mais suis tenter! ça marche comment , on le met sur peau sèche comme l'huile ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas eu d'infos sur ce beurre TBS dont je ne m'avancerai pas à 100% mais généralement oui, ce genre de beurre s'utilise un peu comme l'huile, c'est finalement sa version encore plus riche !

      Supprimer
  8. Bonjour l'huile démaquillante j'en ai testé 3 La DHC on me la vendu comme étant la meilleure . Mais je n'ai pas du tout aimé son odeur .
    La seconde acheté en pharmacie Lierac . La grosse décéption elle pique les yeux.
    Et dernièrement j'ai testé en échantillon celle d'edenens et pour le prix une dizaine d'euro je la trouve super et la composition est pas mal .
    La l'oréal me tentais à sa sortie au vu de son prix mais en voyant la composition c'est juste pas possible. Pour mixa je regarderais la composition pour savoir si je la teste ou non .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil que toi, j'ai la DHC mais j'ai un peu de mal avec son odeur, c'est dommage d'ailleurs. Edenens, cela peut être une bonne alternative car la formule est surement assez safe j'imagine. A suivre en tout cas !

      Supprimer
  9. Décidemment, je trouve ce blog passionnant! Ça, c'est une super mise au point sur les huiles démaquillantes!
    Perso, j'ai découvert ce geste récemment et je suis totalement convertie.En terme d'efficacité sur le démaquillage, il n'y a pas mieux. Par contre, j'ai quand même besoin de nettoyer après, je suis pour le double nettoyage.Mais dans mon cas, c'est parce que je me maquille beaucoup, pour quelqu'un de peu ou pas maquillé, ce n'est pas forcément nécessaire.
    Perso, je suis très DHC, les huiles L'Oréal et Mixa blindées d'huiles minérales, c'est no way!
    Je suis impatiente de voir ce que les marques françaises type Nuxe ou Caudalie nois proposeront(ça ne va pas tarder,c'est une certitude!).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Décidemment, je trouve ce blog passionnant!" : alors ça tu vois, c'est juste la phrase qui fait plaisir à lire après une journée de travail !

      Nuxe et Caudalie, c'est clairement entre eux que le match risque de se jouer car ce sont les deux marques les plus glamour de la pharmacie. Elles vont jouer la revanche de l'huile corps, que le meilleur gagne !

      Supprimer
  10. MsHiiina9/8/13

    Bonjour Teddy !
    Après une adolescence à peau grasse, je suis passée par tous les stades du "nettoyage" : décapage excessif au biactol, eau précieuse qui arrache, soins dermato, passage à vide avec zero soins, bon gros lait démaquillant qui bouche les pores (sensation de peau encore plus sale), patch "arrache-pores" immondes... Bref des vertes et des pas mûres !
    Mais (heureusement) la peau change, et depuis 5-6 ans (j'ai 28 ans) j'étais à la Créaline religieusement appliquée matin et soir, pour un résultat peau (devenue mixte) pas incroyable mais au moins sans surprise.
    Au milieu de cette période, stage chez L'Oréal, on m'a fait tester une huile démaquillante CCB japonaise : sensation divine mais impossible à retrouver après et les prix de Shu étaient impossibles pour moi, donc huile oubliée.
    Et il y a 6 mois, avec ma nouvelle peau (devenue sèche...), le coton m'est devenu trop agressif, surtout sur le contour de l'oeil donc besoin d'autre chose et coup de chance ma pharmacie distribue DHC ! Retour de la sensation divine, mais quand même niveau praticité, quand on n'a pas l'occasion d'utiliser le produit sous la douche c'est quand même pas terrible.
    Et hop, nouveau rebondissement : TG L'Oréal huile démaquillante chez Monop, mon sang ne fait qu'un tour, je la prends sans regarder la compo, j'essaie en urgence. Petite déception en voyant que l'huile est transparente et non dorée comme le flacon, texture très fluide qui surprend comparée à la DHC mais qui rassurera sans doute les novices, application agréable identique à DHC, résultat top, peau douce et soyeuse, démaquillage parfait même du mascara waterproof de compèt' appliqué en 3 couches. Mais (en dehors du prix), le vrai + de ce produit c'est la facilité de rinçage, l'huile émulsionnée glisse vraiment mieux que la DHC, très peu besoin de frotter avec les doigts, donc gain de temps de démaquillage (et de nettoyage de la salle de bain).
    Mais le gros bémol bien sûr c'est la compo, beaucoup trop longue et minérale pour être honnête... Donc je la garde pour le moment mais attends la Mixa avec impatience, qui ne sera sans doute pas 100% irréprochable mais déjà bien mieux, non ?
    Voila voila, je me suis pas mal étalée pour un 1er commentaire sur ce blog... Merci encore d'ailleurs, un ton super sympa et pro, idéal pour les passionnés comme pour les amateurs :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien, je crois que j'ai trouvé aussi bavarde que moi ! Pour un premier commentaire, chapeau bas ! Et merci d'ailleurs pour ce message sympa !

      "une huile démaquillante CCB japonaise" : ah bah je savais même pas qu'il y avait CCB en Asie, on en apprend tous les jours.

      J'ai la compo de l'huile Mixa où il y a aussi des huiles minérales mais je crois qu'elle est peut-être un peu plus enrichie en actifs soins.

      Supprimer
  11. Anonyme9/8/13

    Bonjour !
    Je suis ton blog depuis peu mais j'aime déjà beaucoup ce que tu fais =)
    J'ai lu que lierac et nuxe avaient aussi sorti leur huile démaquillante (source : http://pouletteblog.com/02-beauty-compulsive/huiles-demaquillantes-le-combat-etape-1-du-millefeuille/ )
    Bonne continuation

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ce message très sympa ! Yes pour Lierac et Nuxe, c'est "rigolo" d'ailleurs que ces deux produits soient passés à ce point inaperçus !

      Supprimer
  12. Pour ma part, je suis fan de l'huile démaquillante mais je ne peux pas me contenter que de ça, je change souvent ;) Par contre, oui, je trouve ça très bien que ça se démocratise, pour moi, une huile démaquillante, c'est un peu comme une eau micellaire : tant que ça démaquille bien et que ça me donne pas des boutons, je m'en fous que ce soit une marque de luxe ou pas^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement, il y a plein de filles qui rechignent à mettre plus de 5 euros dans un démaquillant et qui seront du coup ravies de trouver une huile dans leur budget.

      Supprimer
  13. Eugeenie9/8/13

    Je test la L'Oréal en ce moment et j'aime beaucoup :) Je m'en sers pour le visage et la créaline bioderma pour les yeux. C'est surtout plus économique parce que la bioderma coûte plus chère au final mais j'avoue que je suis pas fan de devoir me rincer le visage à l'eau du coup après l'huile. Mais ça reste super efficace et se masser le visage, super agréable! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hey, tu as vu, difficile de faire plus petits prix que ce billet ;-)

      Supprimer
  14. je suis adepte depuis 4/5 ans et je ne peux plus me passer des huiles démaquillantes ;) le top pour moi reste celle de chez Shu Uemura (celle de séphora n'est pas top) mais vu son prix ouch!
    Je pense tester plus tard (quand j'aurai fin celle de sephora qui est en cours et celle de l'oréal qui est en stock) celle de Mixa et/ ou celle de cattier.
    J'ai un truc pour ne pas en mettre partout lors du rinçage : utiliser un gant de toilette!
    Sinon, Kiko en fait une aussi et TBS en a sortie une aux USA (donc ça va venir en France normalement) http://www.thebodyshop-usa.com/skin-care/new-skin-care-products/moisture-white-shiso-cleansing-oil.aspx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah merci, je savais que TBS allait sortir une huile mais ce n'est pas celle de ton lien qui a l'air bien sympa pourtant !

      Supprimer
  15. Je me rappelle encore de quand j'ai découvert DHC et son huile, je me promenais sur le Net à la recherche d'échantillons (bon, j'étais jeune, j'habitais encore chez mes parents, c'était il y a environ 5-6 ans) et j'avais reçu des échantillons de la marque, je n'avais jamais vraiment essayé et l'avait mise de côté jusqu'à ce que, il y a environ 2 ans, j'ai testé et j'ai adoré, j'en ai parlé à une Youtubeuse qui l'a ensuite testé (à l'époque, je ne faisait pas parti de la beautysphère) et ensuite, tout s'est enchaîné.

    Mais j'ai découvert la L'Oréal et je lui préfère un peu plus cette texture (comparé à la DHC qui est un plus épaisse je trouve), mais j'ai hâte de découvrir l'huile de chez Mixa, déjà qu'ils m'ont étonné en sortant de l'eau thermale brumisatrice alors là. Hâte aussi de voir la gamme Camomille arrivée, depuis le temps qu'on en entends parler...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bah ça me rassure de voir que je ne suis pas le seul qui suis capable de garder un échantillon de côté pendant 4 ans !! Bon du coup, tu as quand même participé à l'éclosion de DHC en France, c'est quand même la classe à Dallas cette affaire !

      Supprimer
  16. Ahh je n'ai essayé aucunes des huiles démaquillantes dont tu parle, par contre je me démaquille à l'huile depuis plusieurs mois. Initialement pour terminer l'huile de macadamia sous vide de la mémé, théoriquement un soin genre brillantine mais qui donnait à mes cheveux un aspect hyper gras, du genre, la douche et le shampoing j'ai pas encore découvert ça. Détournement réussi même si ça laissait un léger film gras sur ma peau, puisque l'huile de macadamia est trop 'grasse' pour moi.
    Mais j'en ais essayé d'autres, huile d'argan, huile d'amande douce, huile d'olive (de ma cuisine).... le top du top, le démaquillage est si facile et la peau apprécie réellement, même le waterproof ne fait pas un pli. Bref, j'en suis une adepte, mais du coup, je préfère les huiles simples, juste un composant, comme ça je peux faire un multiusage de l'huile en question, j'envisage même l'huile d'abricot qui serait top pour les peaux sensibles. EN tout cas mon flacon de 500 ml d'huile d'amande douce pour environ 10 euros, acheté en pharmacie, mon soin est bio en plus. Bref moins cher, ça n'existe presque pas ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais ça démaquille parfaitement les huiles végétales ? Parce que normalement, il faut quand même certains actifs spécifiques pour dissoudre parfaitement tous les pigments du nettoyage. Ou alors tu dois masser trèèsèèèès longtemps, non ? En tout cas, tant mieux si ça marche sur toi car c'est clair, cela va être dur de trouver plus économique !

      Supprimer
    2. Pas de souçi, ça démaquille même mieux que mon lait démaquilant de chez Sephora, j'avoue même que il m'arrive de compléter le d"maquillage du soin Sephora avec l'huile car ce soin de Sephora, je ne le trouve absolument pas efficace.
      Par contre l'huile (seule, sans avoir utilisé un autre démaquillant avant) marche très bien sur le fond de teint, les fards à paupières et le mascara. Il n'y a du reste que sur ce dernier que j'insiste, mais de toute manière avec les autres démaquillants j'insistais aussi.
      Par contre vu ta remarque, ça me fait penser que les huiles qui contiennent ces actifs spécifiques pour dissoudre la maquillage doivent être encore plus efficaces, pas plus économiques, mais ça peut être sympa de les essayer lorsque j'aurais terminé mon huile ^^

      Supprimer
  17. Depuis 1 an environ je ne me démaquille qu'à l'huile et j'adore! J'ai pourtant la peau mixte, voire grasse et je ne vois aucune différence avec l'huile. Je préfère quand même me nettoyer le visage au gel moussant (Normaderm et ce moment) pour purifier tout ça.
    NB: C'est la toute première fois que je laisse un commentaire et je tenais à te dire quelque chose... Je trouve tes articles absolument captivants, toujours très complets tant sur la critique des produits que sur les connaissances et l'analyse des tendances. Bref, au niveau contenu, je serais tentée de venir ici tous les jours! Malheureusement, ce qui me retient est la présentation et plus particulièrement l'écriture blanche sur fond noir... Après avoir lu un article, je reste 5 minutes à voir des rayures, presque à en avoir mal à la tête. Alors j'imagine que d'autres arrivent à passer outre vu ton succès :) Mais c'est vraiment un gros bémol pour moi, qui suis très déçue parce que j'adore tes articles. Voilà. Ce commentaire n'a pas la prétention de vouloir faire tout changer bien sûr. Mais je pense que les remarques sont toujours bonnes à prendre, et peut-être que je ne suis pas seule dans ce cas.
    Bref merci pour ce tour d'horizon de l'huile démaquillante!

    RépondreSupprimer
  18. Non, non, pas de problème, je n'ai pas de souci avec la "critique" surtout lorsqu'elle est exposée de manière aussi posée ;-) ! Effectivement, tu n'es pas la première à me le dire et j'avoue être parfois tenté de changer ce fond. Mais à chaque fois que je fais d'autres essais, j'ai l'impression de ne plus reconnaitre mon blog et reste du coup toujours à sa forme originelle. Petite astuce que m'avait justement donné une lectrice qui comme toi finissait avec une migraine à la fin de chaque billet, c'est de faire Ctrl + A / tout sélectionner pour que le texte passe en bleu sur blanc ! Merci en tout cas pour ce très gentil message qui me fait vraiment plaisir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens juste de voir ta réponse. C'est très gentil à toi d'avoir pris le temps pour expliquer le pourquoi du comment! Je comprend tout à fait ton dilemme et le besoin de laisser son identité au blog. Donc je vais appliquer cette astuce car je ne peux me passer de te lire!

      Supprimer
  19. Excuse moi de douter ce que tu dis, mais j'ai toujours entendu qu'il fallait AB-SO-LU-MENT se nettoyer le visage après le démaquillage à l'huile. Après c'est sûr, je suis adepte du layering donc oui, personnellement, je continuerai à faire un double-nettoyage mais juste... quand on utilise une huile ou un baume démaquillant et qu'on ne fait que le rincer, il ne reste pas un film gras ?
    Car pour ma part, même si les produits que j'ai pu utiliser s'émulsionnaient très bien, il restait des traces même après avoir rincé.

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails