25 novembre 2014

Le double nettoyage pour les nulles

Le Double Nettoyage

C'est amusant car j'étais persuadé de vous en avoir déjà parlé au moins une fois depuis la création de cette Planète et c'est seulement il y a une dizaine de jours lorsqu'une lectrice (Sabrina, si tu passes par là) m'a demandé une info sur le sujet que je me suis rendu compte qu'en fait non, nous n'avions jamais causé du double nettoyage par ici. Depuis, j'en ai causé à des amies autour de moi (qui font attention à elles mais ne sont pas spécialement des beauty addicts "pures et dures") et c'est ainsi que je me suis rendu compte qu'en fait, et contrairement à ce que je me disais, le concept de double nettoyage restait quand même encore assez méconnu pour pas mal de femmes... D'où ce billet ! N'étant moi même pas un expert es double nettoyage, j'espère ne pas vous dire de bêtises et si jamais c'était le cas, n'hésitez pas à me corriger fermement (lue comme ça, cette phrase style 'oh oui, corrigez-moi" fait quand même un peu "sale" !).

Le Double Nettoyage Huile

Et parce qu'il convient de commencer par définir le concept dont on parle, je vais débuter par une annonce qui, j'en suis certain, va vous surprendre au plus haut point : le double nettoyage consiste à... se nettoyer deux fois de suite la peau ! Ah, ah, vous ne l'aviez pas vue venir celle-là. Ça pour une surprise ! Le feu ça brûle. Et l'eau ça mouille. Plus sérieusement, c'est plus précisément l'application successive d'un soin démaquillant qui précédera un autre soin nettoyant.  Mais attention, pas n'importe quel soin démaquillant, et pas n'importe quel soin nettoyant. Si par exemple vous utilisez une eau micellaire + un gel nettoyant, ce sera certes un double nettoyage, mais pas LE double nettoyage dont les beauty addicts les plus consciencieuses vantent les mérites à longueur de temps.

Avantages du double nettoyage

Pour que cela soit le cas, le premier nettoyage doit obligatoirement se faire avec un produit démaquillant "gras". Bien souvent, il s'agit d'une huile démaquillante car le double nettoyage étant inspiré du rituel de soin asiatique (le fameux layering, ou millefeuille comme l'a "francisé" il a quelques années notre Sonia nationale), c'est assez logiquement qu'on y retrouve cette texture plaisir si prisée des "geishas" (oui, je ne sais bien que ce ne sont pas des geishas, c'était juste pour vous épargner la répétition sur "femmes asiatiques"). Après, si vous faites parties des réfractaires au démaquillage à l'huile (et il y en a encore pas mal), sachez que cela marche aussi avec un beurre démaquillant ou un baume. Cela peut encore plus simplement être un lait démaquillant même si les puristes du véritable double nettoyage vous diront que non, non et trois fois non, un lait n'est déjà plus suffisamment gras pour être efficace. Dans tous les cas, c'est en tout cas une partie du protocole que l'on effectue normalement plutôt du bout des doigts, en en profitant pour s'offrir quelques points de digipression...

Double Nettoyage quels produits

Ce premier démaquillage est chargé de débarrasser la peau de toutes ses "impuretés grasses" comme le sébum produit par la peau tout au long de la journée mais aussi le maquillage qui est composé lui aussi d'éléments gras. Pour la majorité des femmes, cette étape apparait comme largement suffisante pour ôter tout ce qui doit l'être après une journée, et une fois celle-ci exécutée, elles passent alors directement à l'application de leur soin de nuit. Sauf que les adeptes du double nettoyage vous expliqueront que non, un démaquillage classique ne suffit pas du tout et qu'il faut le compléter par un second nettoyage avec cette fois un produit à base aqueuse (un gel...) et/ou à rincer à l'eau (une mousse...) qui lui va avoir pour responsabilité l'élimination des résidus "hydrophiles" (la sueur, la pollution...) et surtout des derniers corps gras de la première étape (pour ne pas boucher les pores et autres joyeusetés). Pour être tout à fait précis, je me dois de préciser qu'il y a même deux écoles, celle que je viens de vous expliquer et la seconde qui préconise que le second nettoyage se fasse avec un savon (pas un Dove que vous garderez pour vous amuser à faire des traces sur votre miroir, un truc mieux dans l'idéal). J'ai envie de vous dire : suivez votre envie et écouter vos préférences.

Double Nettoyage Savon

Et là, à cet instant précis du billet, une question doit vous venir à l'esprit si vous faites partie de celles qui n'ont pas encore adopté le rituel du double nettoyage : "Pourquoi devrais-je faire ça alors qu'un seul nettoyage me convient parfaitement ?". Bon, là, si ce que vous faites semble vous aller à merveille, je ne pourrais que vous encourager à ne rien changer. Mais les défenseurs du double nettoyage vous diront que c'est seulement en procédant aux deux étapes qu'on obtient une peau véritablement parfaitement nettoyée et entièrement débarrassée de toutes ses impuretés. Un terrain on ne peut plus propice aux soins (sérum, crème de nuit, contour des yeux...) qui vont suivre car rappelons que le double nettoyage fait partie du layering, et n'est du coup qu'une première étape préparatrice qui n'a d'autre but que de potentialiser l'action des soins complémentaires qui pourront alors pénétrer au coeur de la peau. Je vais être honnête avec vous, je ne sais pas du tout quoi en penser. D'un côté, cela me semble terriblement superflu, et de l'autre aussi évident qu'indispensable. Ça m'intéressait pour éclairer un peu ma lanterne d'avoir l'avis d'un expert de la peau et j'ai donc demandé à l'une des papesses de la beauté, l'épidermologue - biologiste - chimiste (oui, tout ça!) Joëlle Ciocco ? Voilà d'ailleurs ce qu'elle m'a raconté !

Conseils peau Joelle Ciocco



"Bien nettoyer sa peau, c'est déjà rajeunir"

Joëlle Ciocco


"Cela fait plus de 40 ans que j'insiste sur l'extrême importance de procéder à un double nettoyage qui est le socle fondamental d'une belle peau, et même le premier geste essentiel anti-âge. Une seule règle à retenir : bien se nettoyer la peau, c'est déjà rajeunir. Le meilleur des sérums ne sert à rien si l'on adopte pas un nettoyage méticuleux. Avec la pollution toujours plus présente, c'est d'ailleurs encore plus vrai aujourd'hui et pour les urbaines. En revanche, l'association entre un démaquillant "gras" et un démaquillant "aqueux" n'est pas une règle absolue, il faut écouter sa peau et choisir les produits adaptés. Si vous vous maquillez très peu (juste un peu de poudre par exemple) et n'avez pas de filtres solaires sur le visage, un double nettoyage avec uniquement des produits aqueux peut tout à fait convenir. C'est aussi l'association qui correspond généralement aux hommes qui eux aussi devraient adopter ce geste élémentaire". 

Le Double Nettoyage

Voilà un avis qui a en tout cas le mérite d'être clair et engagé ! Moi perso, je crois que je vais le tenter car c'est quelque chose que je ne fais pas alors ça m'intéresse de voir ce que cela donne. Je vous donnerais des news dans quelques semaines même si je ne me fais guère d'illusion, je n'ai pas de souci cutané particulier et pense donc que je ne constaterai pas d'effet dingue. Par contre, je pense que pour les personnes qui ont des problèmes de peau, c'est quelque chose qui mérite clairement d'être tenté pour voir ce que cela donne. Joëlle Ciocco me disait d'ailleurs que pour la plupart des gens qu'elle recevait à son cabinet, le simple fait d'introduire ce nettoyage méticuleux les avait déjà grandement aidé. Voilà, vous savez tout !

Comme d'habitude, ce qui m'intéresse avant tout dans tout ça, c'est de savoir ce que vous en pensez, vous ? Et première question, que celles et ceux qui pratiquent le double nettoyage lèvent la main. Euh non, en fait écrivez le directement en commentaires car là je n'arrive pas bien à vous voir sinon ! Plus sérieusement, si vous êtes adeptes du double nettoyage, cela m'intéresse de savoir si vous associez une étape "grasse" et une étape "eau" ? Si oui, sur quel duo misez-vous ? Huile + savon ? Huile + gel ? Huile + Mousse ? D'autres choses encore ?  

Comment en êtes vous arrivé à vous lancer dans cette gestuelle, était-ce par simple curiosité ou pour résoudre un problème spécifique ? Et si oui, est-ce que cela a fonctionné ou n'a au contraire rien changé ? Et pour les autres qui comme moi n'ont pas encore sauté le pas, est-ce quand même quelque chose qui vous intrigue et que vous tenteriez bien, ou bien trouvez-vous cela trop fastidieux et finalement superflu ? Dites-moi tout, je suis tout ouïe !

Rendez-vous sur Hellocoton !

39 commentaires:

  1. Simple nettoyage pour moi. Ca me suffit amplement. Mais je n'ai pas de peau à problèmes, et en général je ne mets pas une tonne de fond de teint ou de filtres solaires. Parfois, je l'avoue, c'est zéro nettoyage avant de me coucher - parce que je suis rentrée tard et que j'ai la flemme. Oui. Même pas honte. Et ma peau ne s'en porte pas vraiment plus mal...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te comprends tellement, moi c'est pareil, si je rentre à 3h du mat', rien que la perspective de me brosser les dents me donne envie de me pendre (oui, j'avoue) donc se démaquiller, c'est encore plus pénible !

      Supprimer
  2. Bah, en fait, moi, je l'ai toujours fait, ou plus ou moins. Trouvant que les démaquillants (meme eau démaquillante) laissent un effet sale et collant sur la peau, j'ai toujours enchainé avec un nettoyant visage a rincer. Depuis quelques années, j'utilise les huiles démaquillantes parce qu'elles sont pratiques, douces pour la peau et surtout super efficace rapidement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est rigolo car je pense qu'il y a plein de personnes qui le font mais comme toi, de manière involontaire et pas du tout en se disant "je vais faire le double nettoyage", mais juste parce souci de confort et de sensation de propreté.

      Supprimer
  3. Oh voici encore un article intéressant.
    Le double nettoyage, je le pratique sans le pratiquer (wahou j'en jette comme ça ^^). En fait ça dépend du démaquillant que j'ai et de son efficacité. Feu le démaquillant micellaire (je ne me rappèle plus de la marque mais qu'importe car mon avis général sur ces soins est le même) était largement insuffisant en tant que démaquillant, je le complétais toujours avec un second démaquillant qui se rince à l'eau..... jusqu'à ce que la conseillière de L'Occitane me fasse une remarque judicieuse "L'eau micellaire est là pour compléter le démaquillage". DU jour au lendemain ma routine à totalement changé. L'eau micellaire passe en seconde position. Mais comme je déteste cette texture, je fais en sorte de ne pas en acheter (j'en gagne mais j'en achète plus).
    Je préfère de loin les laits ou bien les huiles pour me démaquiller. L'un ou l'autre est suivis d'un nettoyage de peau. Car je e suis rendue compte que le produit restant pouvait me donner des sacrés boutons (silicones.... ils ne sont pas mes amis sur le visage... donc il faut les éliminer au moins le soir). Donc je prends toujours le temps de me démaquiller puis de me nettoyer la peau. Bon je 'ai pas toujours une huile démaquillante sous la main, parfois c'est mon huile d'amande douce qui me sert pour me démaquiller ou parfois c'est simplement démaquillant moussant (le Garancia en ce moment mais j'y trouve pas le même plaisir qu'avec les autres soins de la marque) que je ne complète pas pour l'instant.
    Le matin c'est simple nettoyage de peau.
    Après c'est vraiment variable en fonction de ce que j'ai comme stocks dans ma salle de bain, mais j'avoue l'huile DHC me tenterait bien car elle est parfaitement dans la lignée de ce que j'apprécie.
    Donc oui au double nettoyage mais le soir lorsque je me suis maquillée ou BB crémé (les jours où le maquillage n'est pas nécessaire, soit 90 % du temps ^^)
    VOilà

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme quoi, merci la conseillère de vente qui ne sont pas toujours là pour nous vendre des trucs mais qui parfois donnent quand même quelques conseils judicieux !

      Et tu as raison de le préciser car je ne l'ai pas mentionné mais pas mal de femmes utilisent des huiles végétales simple comme première phase démaquillante. Si ça fonctionne comme ça, vous avez bien raison !

      Merci en tout cas pour ce commentaire éclairé !

      Supprimer
  4. Coucou :)
    Moi je fait le double nettoyage si je me suis maquillée le teint sinon c'est juste un hydrolat ou de l'eau thermale le soir.
    Je suis pour ça permet d'avoir une peau bien nette et propre, mais je trouve ça un peu agressif pour ma peau sensible elle me ressort pleins de boutons si je le fait trop souvent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yep, je pense que les peaux très sensibles font effectivement mieux de passer leur tour, ça me semble aussi plus sage.

      Supprimer
  5. Au début j'utilisai uniquement un gel nettoyant et mes main pour retirer le maquillage, puis j'ai essayé le lait et l'eau micellaire et comme platinegirl je ne me sentais pas très propre après donc nettoyage obligatoire. Et j'ai découvert les huiles donc le soir c'est huile + gel nettoyant + clarisonic

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Clarisonic tous les soirs ? Moi j'ai plusieurs brosses nettoyantes chez moi que j'ai eu la chance de recevoir mais j'avais que je n'ai toujours pas osé sauté le pas, peut que cela me décape à la peau alors que je vois bien sur certains autres blogs que ce n'est pas le cas !

      Supprimer
  6. Double nettoyage depuis déjà 7 ans.... Huile démaquillante qui s'émulsionne puis nettoyant crmèe/gel/mousse, suivant les envies.
    Je me suis rendue compte que c'est ce qu'il fallait à ma peau grasse (la vraie, celle qui est même grasse des joues!) et à mes pores obstrués quotidiennement.
    Depuis, j'ai un teint clair, très rarement des imperfections. Je pense que pour ma peau épaisse, c'est ce qu'il faut. Mais j'ai des amies qui ont la peau sèche, sensible, fragile... et le double nettoyage leur a agressé la peau.
    Je reste donc persuadé que cette méthode ne conviendra pas à toutes, même avec des produits adaptés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, 7 ans, cela permet d'avoir quand même un certain recul sur la question ! Finalement, tout cela est quand même tellement subjectif que le mieux est encore d'essayer pour se faire son propre avis.

      Et lol pour la peau grasse des joues, j'ai souri en lisant ça !

      Supprimer
  7. Anonyme25/11/14

    Double nettoyage/ peu sèche et sensible
    Après plus d'un an d'utilisation ma peau est moins reactive et bcp plus souple.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme quoi finalement, cela contredit totalement ce que je disais deux commentaires plus haut et que c'est peut-être une gestuelle qui n'est pas si mauvaise pour les peaux sensibles.

      Supprimer
  8. Eh bien, en ce qui me concerne j'ai commencé le double nettoyage peu de temps après avoir commencé à me démaquiller à l'huile! Pour ce qui est de mon "profil épidermique", j'ai la 20aine (21, youhouuuu), peau plutôt sèche mais à tendance à faire des comédons (alors, est-ce dû à l'huile justement? je ne sais) avec 1 fois par mois/tous les 2 mois un petit bouton vite résorbé ; et je ne suis pas un lampadaire à la fin de la journée. Et donc j'ai commencé par tester l'huile l'Oréal, sans la nettoyer par derrière, et petit à petit j'ai eu l'impression d'avoir plus de boutons, toujours "à l'unité" mais ils s'enchaînaient plus vite. A partir de là j'ai commencé à utiliser mon nettoyant aussi le soir après le démaquillage (la mousse de vigne de caudalie, topissime et un parfum si frais!) et ça a nettement amélioré mon impression.
    Par contre, là j'essaie la mixa, et j'ai la sensation qu'elle me laisse un résidu (plus important que le confort simple qu'apportait la l'Oréal si je ne la nettoyais pas) sur la peau, donc rebelotte nettoyage au moussant, mais je pense que ça contribue à me donner quelques comédons dans la zone du menton (pas le front ni le nez, sûrement une histoire de finesse de la peau...)
    Ca fait très détaillé mais je pense qu'avec ces associations et produits, tout est justement dans la nuance (être à l'écoute de sa peau, blablabla -moi je ne savais pas que les kératinocytes parlaient à haute voix avec les cellules dendritiques...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 21 ans, c'est tout jeune ça, veinarde ! Pas facile en tout cas d'isoler dans toute une routine beauté celui qui nous refile des boutons, c'est limite une petite enquête de détective tant cela demande de déductions.

      Et là aussi, tu fais bien de préciser que le layering peut aussi se faire avec des produits de grandes surfaces. Dans les photos que j'ai pris pour illustrer mon billet, j'ai pris sans y faire attention presque que des trucs de grandes surfaces mais ça marchera aussi avec du Mixa et du Barbara Gould !


      Supprimer
  9. Moi j'utilise l'huile démaquillante shu Uemura, que je retire avec un gant de toilette humide, ensuite je m'asperge d'eau en spray Avène et je tamponne avec une serviette propre.
    1 fois par semaine je prolonge avec un nettoyage avec le savon liquide doux de clinique et leur brosse. Je ne le fais pas plus souvent car j'ai une peau extrêmement réactive et je suis sujette aux allergies alors maintenant que j'ai trouve un équilibre je m'y tiens ;))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi j'ai une huile Shu qui m'attend depuis quelques temps, je vais donc la mettre à l'épreuve. Puisqu'il parait que c'est la meilleure dans son genre, autant commencer le layering avec ce qui se fait de mieux !

      Supprimer
    2. Moi je l'adore :-)

      Supprimer
  10. Je l'ai fais pendant un moment avec l'huile démaquillante de Skin Food (Black Cleansing Oil) et la mousse nettoyante d'UNT. Malheureusement pour moi, ce sont deux produits qui sont ressortis lors de mes tests d'allergie ... j'ai donc tout arrêté.
    Honnêtement, je ne pense pas le refaire : déjà parce que j'ai trop peur désormais des mauvaises réactions donc je n'achète plus rien et je ne teste plus rien sur mon visage, et surtout je pense que j'ai besoin de peu de produits car je ne mets pas 10 couches de maquillage (absolument rien en ce moment d'ailleurs depuis quelques semaines), mais qui me correspondent vraiment. Donc juste un nettoyant me suffira :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toi, tu faisais le vrai layering avec des produits asiatiques, notons le souci du détail ! Mais comme tu dis, si tu te maquille vraiment très peu et lorsqu'on sort d'une période pas évidente avec sa peau, cela me parait en effet une bonne idée que de "redémarrer" en douceur et sans en faire trop.

      Supprimer
  11. Hello ! Moi j'ai toujours fait un double nettoyage bien avant que ça ne soit la "mode", ça me semblait évident ! et j'ai toujours eu une jolie peau (j'en prends grand soin) et on me donne souvent plus jeune que mon âge (pourvu que ça dure :)
    J'utilise indifféremment huile, lait, crème démaquillante puis nettoyant visage. En ce moment, j'ai un petit souci dermato, donc j'utilise le lait micellaire d'A-derma suivi de la mousse nettoyante Avène... mais j'ai toujours procédé ainsi :) d'abord démaquiller et ensuite nettoyer, puis hydrater :) invariablement, et même si je suis fatiguée, oui, oui, même quand je rentre tard (je ne suis plus à ça près !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vesper en avance sur les tendances ! Comme toi, je fais partie de ceux qui font visiblement un peu plus jeune que leur age et je te comprends : c'est plutôt agréable à entendre !

      Et je salue le sérieux en toutes circonstances, je suis bien incapable d'être aussi sérieux !

      Supprimer
    2. la sagesse de mon grand âge !! (tu sais, quand je rentre tard, que je dois mettre les enfants au lit, les débarbouiller, les mettre en pyjama dans un demi sommeil, je ne suis plus à ça près :) :) (mon homme ronfle depuis au moins 15 minutes que je suis encore dans la SDB)

      Supprimer
  12. alors moi au début, je ne faisais qu'un nettoyage, j'avais peur que ça déshydrate ma peau encore plus, .Et puis après avoir lu des articles dessus, j'ai essayé, et finalement, je trouve que ma peau est plus lumineuse, comme mieux nettoyée.Depuis je fais huile + nettoyant, et je ne peut plus m'en passer

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi pareil, je sais que la première étape sera une huile, il faut maintenant que je me décide sur le produit complémentaire pour voir quel combo je vais faire !

      Supprimer
  13. Simple nettoyage, car je ne mets pas de fond de teint, ni de poudre, ni aucun produit pour le teint et surtout parce que je suis un peu feignante... Mais s'il faut utiliser une huile pour le double nettoyage, c'est sans moi, j'ai vraiment du mal avec cette texture, surtout si c'est juste pour nettoyer... Franchement, je pense que ça peut être utile et cohérent quand la peau est maquillée, mais quand on ne se maquille pas le teint, je ne vois vraiment pas l'intérêt...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après, tu peux le faire avec un beurre ou un baume mais quoi qu'il en soit, une texture qui sera grasse en effet ! J'adore en tout cas le début du message avec tous les arguments (je ne porte pas de fond de teint, de poudre...) et la conclusion "et surtout parce que je suis peu faignante", j'aurais tellement pu la faire aussi !!!

      Supprimer
  14. Tu as tout dit et y a presque rien à ajouter sauf pour le nettoyant. Plutôt que de préférer un gel ou une mousse, une texture crème est mieux car souvent plus douce. Du moins c'est vraiment ce que je préfère utiliser et ça se ressent aussi sur ma peau.

    Adepte du layering et donc du double nettoyage, pour moi si je suis maquillée alors l'un ne va pas sans l'autre. Qu'importe le démaquillant tant qu'il s'utilise avec les doigts, donc out l'eau micellaire. Et si je n'utilise rien sur le teint, pas de solaire, alors je me contente de passer un linge en microfibre avant de passer au nettoyage et aux soins.

    Et comme le dit Joëlle Ciocco, rien qu'avec ça, on voit une nette différence sur la peau si les produits qu'on utilise sont adaptés évidement ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Précision utile en effet ! Pour le coup, huile + crème semble en effet être le combo douceur par excellence !

      Supprimer
  15. Très intéressant et bien expliqué comme toujours. Je crois que personne ne trouvera la réponse définitive à cette question car finalement ça dépend du ressenti de chacun. Perso ça varie: si je n'ai pas trop mis de makeup et juste une crème hydratante mon huile démaquillante suffit, si, effectivement j'ai mis le paquet et que je sens ma peau "sale" de pleins de chose (pollution, makeup, transpi etc...) je rajoute un gel nettoyant et jusque là pas de problème ma peau se porte très bien. Ma question "existentielle" du moment est de savoir si, vraiment, il faut ensuite appliquer un soin de nuit. Certains disent que c'est très mauvais et empêche finalement le renouvellement optimal de la peau mais bon c'est au autre sujet sur lequel je vais me pencher ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, c'est gentil !

      Et là, tu ouvres un autre débat tout aussi intéressant mais qui devrait se "calmer" en 2015 qui d'après ce que j'ai cru comprendre s'annonce comme une grande année sur le soin de nuit, il va s'y passer pas mal de choses. Promis, je vous en reparle bientôt !

      Supprimer
  16. Anonyme26/11/14

    Moi c'est l'inverse j'ai arrêté le double nettoyage (trop agressifs pour la peaux ultra sensible et seche )mais un bon nettoyage matin et soir au lait biologique recherche le soir suivie par la lotion p50w et le matin la lotion douce tonifiante de clarins et ma peaux n'as jamais étais aussi belle !(connais tu les produits biologique recherche ?)bonne soirée ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh que oui je connais, c'est une marque sur laquelle j'aimerais d'ailleurs écrire un billet depuis la première année de ce blog et je n'en ai toujours pas eu l'occasion. Je n'ai jamais testé leur soin mais trouve que la marque dégage une super image, à la fois experte et très confidentielle. Voilà donc une idée de billet pour 2015 !

      Supprimer
  17. Bonjour Teddy,
    Le double nettoyage convient parfaitement aux adeptes du "squeaky clean", formule américaine pour induire la peau parfaitement propre, qui "crisse". Pour ceux et celles qui ont la peau sèche, mieux vaut choisir de façon très pointue ses produits de démaquillage et de nettoyage. Sinon, le film hydrolipidique de la peau peut être mis à l'épreuve. Pour ma part, c'est effectivement valable si l'on se maquille avec pas mal de corps gras tenaces. Sinon, on peut sauter l'une des étapes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors là, je ne l'avais jamais entendu celle ci ! Squeaky Clean, merci pour la beauty culture, je vais me coucher moins bête ce soir ! Merci en tout cas pour ces précisions.

      Supprimer
  18. j'utilise un démaquillant gras (un baume, une creme, une huile, j'achete à l'humeur, je n'ai jamais trouvé LE produit qui me fasse rester dans ce domaine, surtout que j'aime quand ça fait les yeux et le visage en un seul geste) puis un nettoyant visage, mais qui ne mousse pas car j'ai quand même la peau plutot réactive. J'ai toujours plus ou moins lavé mon visage après le démaquillage, je trouve qu'ainsi j'ai beaucoup moins de points noirs, donc je continue !

    RépondreSupprimer
  19. Anonyme2/12/14

    Nadinette dit: 14 ans de double demaquillage. L' huile Shu et Le basic 3 temps Clinique ou j' insere selon le timing un baume beurre demaquillant. Ainsi au boulot ( ui ui ui sapeur pompier femme) no make up juste de la fraicheur avec anti-cerne et baume a levre donc demaquillage avec basic 3 temps simple et son baume Take the day off. Quand repos, leger make up bb cream clinique mascara blush chubby crème de huit heure, c'est huile shu et basic 3 temps que j'utilisent. Une rassade de brumisateur estherderm eau cellulaire et hop soins pro-actifs et ennivrants. Je me porte 39 ans on me donne 28 ans cela me confirme que le demaquillage est ultra essentiel pour comme le dit Teddy permettrent la Quintessence des soins qui suivent et prennent le relai. Prenons soin de notre peau (pot) pour ne pas l'abimer et qu'elle puisse passer la barriere du temps ( verper L', Teddy et j'en oublie)

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails