21 juin 2015

Jurassic Beauty : ces produits dont on attend encore et toujours l'extinction ! #newtag


Non, non, non, rassurez-vous, je ne vais pas vous imposer un long exposé sur les cosmétiques à l'ère secondaire. Déjà parce que j'ai autant de connaissances en la matière que Charles Aznavour en tecktonik, mais surtout parce que je ne pense pas que le sujet vous passionne outre-mesure. Néanmoins, je dois bien avouer que le film Jurassic World (toujours pas eu le temps d'aller le le mater mais il faut à tout prix que j'y aille cette semaine, parce qu'après j'ai aussi Vice Versa sur ma liste "à voir impérativement") m'a inspiré cette idée de billet. Car en y réfléchissant bien, certains produits squattent ma salle de bains depuis telleeeeeeement loooooooongtemps qu'il y ont très certainement déjà du y croiser des tricératops et autres tyrannosaures !

Vous devez sûrement connaître ça vous aussi, ces soins qu'on a ouvert il y a des mois et des mois, qu'on a un peu utilisé au départ avant de les abandonner vulgairement au fond d'un placard ou sur le rebord de la baignoire ? On ne veut évidemment pas les jeter car on aime résolument pas gâcher, mais en même temps, on ne voit pas trop comment on va finir par en venir à bout. Généralement, c'est à peu près à ce moment que de supers soins visage achetés une fortune finissent en crème mains. Voire même, et là c'est l'affront suprême, en soin des pieds ! Bref, tout ça m'a donné envie de recenser les "dinos-produits" de ma salle de bains qui après une enquête très approfondie sont ces 3 produits, qui m'avaient d'ailleurs été offerts à l'époque par les 3 marques respectives. Et parce que simplement les énumérer n'aurait pas beaucoup plus d'intérêt qu'une émission de Mathieu Delormeau, j'ai surtout voulu m'interroger sur les raisons qui font que le big bang lié à mon utilisation massive de cosmétique n'ait pas encore entraîné leur extinction !




Pourquoi ça a bien démarré ? Parce que sur le papier, ce produit avait tout pour me plaire. Mettre quotidiennement un contour des yeux, je dois bien m'y résoudre, j'en suis bien incapable et oublie une fois sur deux (heureusement que je ne suis pas une femme car je pense que j'oublierais toujours ma pilule !!). Mais me coller deux patchs sous les yeux lorsque le besoin s'en fait sentir dans le reflet du miroir, c'est davantage dans mes compétences. Et si en plus ces derniers sont ludiques au possible avec leur couleur noire pétrole, promettent une action décongestionnante en 10 minutes top chrono et sont de surcroît signés Filorga, je signe des deux mains.

Pourquoi ça a mal fini ? Je serais tenté de répondre parce "ça ou rien, c'était la même chose". Personnellement, je n'ai constaté strictement aucune différence entre l'avant et l'après. Ni sur les cernes (problème sur lequel j'imagine il ne peut de toute façon pas grand chose en quelques minutes), ni sur les poches où ils étaient en revanche attendus au tournant. Je me suis même "amusé" (oui, on s'occupe comme on peut !) à ne faire qu'un seul oeil pour voir ce qu'il en était mais aucun bénéfice flagrant à signaler. J'en suis à me demander si hormis le maquillage, la cosmétique peut vraiment faire quelque chose pour rafraîchir la zone du regard ? En somme, ces masques m'ont crevé, le comble quand même pour des patchs défatiguants ! C'est dommage car leur forme épousait bien la forme de l'oeil et leur adhérence est plutôt très correcte...

NB : j'apprends à l'instant que ce produit n'est plus commercialisé depuis presque un an (preuve donc que je l'avais dans ma salle de bains depuis encore plus longtemps que ce que je croyais !). Filorga a bien du se rendre compte que ce produit ne correspondait pas à son niveau de qualité habituel :-) !




Pourquoi ça a bien démarré ? Vous le savez, avoir bonne mine fait partie de mes obsessions priorités beauté ! Je ne me trouve jamais autant à mon avantage que lorsque je rentre de vacances bien bronzé et regrette souvent de ne pas avoir la peau d'un métis. A défaut de partir me faire dorer la pilule tous les mois, je dois donc trouver des alternatives viables. La douche autobronzante reste celle que je préfère mais je voulais aussi essayer des méthodes moins contraignantes. C'est à ce moment qu'était censé intervenir ce Voile de Mousse Éclat Soleil à appliquer comme un soin perfecteur, c'est à dire après sa crème hydratante, qui très honnêtement ne manque pas d'atouts. Il sent délicieusement bon, a une texture très légèrement soufflée plutôt agréable à poser, matifie un peu la peau et... Ah bah non, en fait c'est tout !

Pourquoi ça a mal fini ? Son principal défaut selon moi, c'est que ce produit est toujours "trop". Sur les mois d'automne et d'hiver où j'ai la peau plus claire, je ne peux clairement pas l'utiliser car sa couleur est je trouve beaucoup trop foncée (alors que c'est la teinte medium et que je ne suis pas non plus blanc comme un linge) et par conséquent le résultat apparaît quelque peu artificiel. Bonjour en prime les démarcations dans le cou et au niveau des oreilles, qu'on peut certes estomper en l'appliquant très soigneusement mais dans ce cas, prenez une RTT pour avoir le temps de l'appliquer. En comparaison, la lotion autobronzante Aquatéal que j'aime tant offre elle aussi un hâle assez intense mais qui lui est totalement indétectable à l'oeil nu (et comme c'est une eau, il est beaucoup plus facile à appliquer uniformément). J'aurais pu lui pardonner s'il faisait son job sur les beaux jours mais en fait non car dès que je suis un peu bronzé et voudrais l'utiliser pour intensifier cela, je constate en fait qu'il se fond tellement à la couleur de ma peau qu'il ne lui apporte strictement rien de plus. A part peut-être une légère sensation d'inconfort - je trouve qu'il fait un peu tirailler la peau, même avec un soin hydratant en dessous - ce qui n'est pas vraiment ce que je recherchais. Quant à la sensation de fraîcheur promise, je l'attends toujours. Pour moi, il ne vaut pas du tout les 50€ qu'il vaut.



Pourquoi ça a bien démarré ? Côté coiffures et comme souvent dans la vie, j'aime tout et son contraire. Parfois, et comme en ce moment, je ne jure que par l'effet mouillé et vais utiliser tous les produits "gominés" du monde (je vais d'ailleurs vous parler la semaine prochaine d'un coup de coeur en la matière). Et à l'inverse, je veux parfois des choses plus naturelles et cherche alors un produit coiffant qui discipline plus simplement mes cheveux, souvent du genre capricieux je dois bien le reconnaître. C'est alors que j'étais dans une phase de ce genre que j'ai adopté cette Crème de coiffage hydratante de la trendy marque Moroccanoil dont on connaît surtout la célèbre huile. Ce qui m'avait plu chez elle ? Son côté très pratique avec un bouchon doseur qui permet de prélever du produit d'une simple pression de la main... et son parfum solaire absolument divin.

Pourquoi ça a mal fini ? Parce qu'on m'avait caché que cette crème de coiffage... ne coiffait pas ! Avouez que c'est un peu dommage quand même. Sur la notice du produit, la marque indique qu'il ne faut prélever qu'une petite quantité de produit mais en faisant ça, je n'arrivais strictement pas à discipliner le moins du monde mes tifs. Mais alors rien de rien non je ne regrette rien. J'ai du coup tenté avec deux noisettes mais le résultat n'était guère plus enthousiasmant. Là les cheveux prennent un léger effet humide (ça ne me dérange pas du tout, c'est juste que si j'avais pris ce produit, c'était pour avoir un rendu plus naturel qu'avec un gel) mais ne sont pas plus disciplinés pour autant. Au final, j'ai du l'utiliser 4 ou 5 fois seulement avant de l'oublier sur mon étagère. Vous me direz que je pourrais au pire l'utiliser pour ses propriétés hydratantes mais comme je trouve qu'il graisse un peu le cheveu, je préfère m'abstenir et miser sur une crème hydratante qui se proclame juste comme un soin et pas comme un coiffant. Forcément très déçu mais ça ne m'empêchera pas quand même pas d'essayer prochainement leur fameuse huile que j'ai récemment retrouvée au fond de ce fameux repère de mes "dinos produits" !

L'avantage de ce billet, c'est que maintenant que j'ai réussi à identifier ces fameux "dinos produits", je vais pouvoir leur offrir une nouvelle vie. Sûr que je ne les finirais jamais et comme il est hors de question de les jeter bien entendu, je les donnerai à ma famille ou des amis à qui ils réussiront peut-être mieux qu'à moi ! Je me sens un peu comme Andy dans Toy Story quand il s'apprête à abandonner ses vieux jouets (vous croyez que nos produits de beauté prennent vie quant on est pas là ?!!).  

Vous vous en doutez, je vais évidement vous demander de me dire quels sont de votre côté vos "dinos produits" ? La réponse ne vous viendra peut-être pas spontanément, il va falloir farfouiller un peu dans les moindres recoins de votre salle de bains ou de votre trousse à maquillage où vous ne manquerez pas de retrouver, j'en suis à peu près certain, quelques produits qui attendent désespérément que vous vouliez bien les finir ! Et maintenant que vous avez l'occasion de vous posr la question, qu'est ce qui fait que vous n'arrivez pas à en venir à bout ?! Produit décevant, mauvais achat de votre part avec un produit qui ne correspondait finalement pas à vos besoins, parfum "boquant" qui vous rebute à l'utiliser... les raisons peuvent être sacrément diverses 

Et parce que l'exercice m'amuse, je "tague" au passage cinq blogueuses que j'apprécie (Laura, Marion, Sonia, Capucine et Hélène par exemple) pour qu'elles s'y prêtent également si l'envie leur en dit (enfin, chacun peut évidemment le faire si ça lui chante, et d'ailleurs si vous voulez, mes "vignettes" Jurassic Beauty sont à dispo, vous pouvez les télécharger grâce à ce lien !). Bon dimanche à toutes et tous !

Rendez-vous sur Hellocoton !

14 commentaires:

  1. Quel article original! Bravo!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, c'est gentil ! Ca m'a éclaté de le faire et si ça plait à d'autres, c'est encore plus cool !

      Supprimer
  2. J'ai pas mal de rouges à lèvres, que j'ai achetés il y a plus d'un ou deux ans, et ils sont loin d'être finis... La faute au fait que j'en achète tout le temps et du coup, à moins de m'en mettre quinze fois dans la journée, je ne suis pas prête de les terminer. Il faudrait vraiment que j'arrête d'en acheter, mais c'est ma petite folie ( avec les gels douches et les crèmes... oui, ça fait beaucoup !!!! ). :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non mais de toute façon, j'ai l'impression que dans la vie, il n'y a rien qui semble plus interminable qu'un rouge à lèvres. Hormis peut-être un film avec Dant Boon !

      Les gels douche, moi quand je vois qu'ils ne descendent pas assez vite et que c'est des petits trucs à 2 ou 3 euros le flacon, je les utilise en bain moussant et en vide une énorme dose dans la baignoire. Mousse XXL garantie !

      Supprimer
  3. Les huiles de beauté, corps ou visage, j'ai beau en utiliser (à force d'en avoir :), je n'en vois quasiment pas le bout, même les deux que j'utilise le plus, mon huile figuier de Roger et Gallet et l'huile orchidée bleue de Clarins, j'en suis à moins de la moitié, mais ça ne diminue pas... mais je les aime pourtant... un puits sans fonds!
    Dans la catégorie "je traine la patte pour les terminer", je n'en ai pas vraiment : soit le produit me convient (même s'il ne me plait pas plus que ça) et je me force à terminer, soit je jette carrément, mais ça m'est très peu arrivé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, jeter ça fait toujours mal au coeur mais lorsque tu réalises que le produit est là depuis 3 ans, pas vraiment d'autre choix !

      Les huiles se terminent pas très vite en effet, surtout pour le visage ou deux gouttes suffisent à chaque application donc forcément, ça descend pas vite !

      Supprimer
  4. Dans ma salle de bains ce seraint plutôt certains produits de maquillage dont je désespère de voir un jour la fin... Quelques soins aussi, notamment des masques ou des laits pour le corps que j'ai apprécié au début puis dont je me suis lassée, et oui j'ai la fâcheuse habitude d'entamer tout un tas de trucs en même temps, il y en a donc forcément qui reste à la traine...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les ombres à paupières par exemple, j'ai l'impression que vous n'en voyez jamais le bout ! C'est un exploit quant on voit le fond tu pot ! Les soins pour le corps, je suis assez d'accord, moi aussi il m'arrive d'en ouvrir, au début j'adore l'odeur donc j'applique régulièrement puis ensuite je relâche l'effort et là c'est fini !

      Supprimer
  5. Dis pour tes patchs pour les yeux as tu essayé ceux de Shisheido ? Si c'est pas le cas je te recommande très fortement d'essayer.

    D'ailleurs si tu me payes un café je veux bien t'en ramener :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non Madame, jamais essayé ceux de Shiseido et je prends donc bonne note du conseil ! Pas de café pour moi (tu sais bien que j'ai déjà bien assez d'énergie) mais 10 fois oui pour un verre en terrasse ! Je suis là tout l'été alors inutile de dire que ta date est la mienne !

      Supprimer
  6. J’adore ton article. C’est bien beau de toujours parler de ses produits que l’on adore sur nos blogs, mais ce genre d’article est parfait pour éviter des achats inutiles. Je vais m’empresser de fouiller dans mes placards pour le faire à mon tour sur mon blog :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Bien d'accord avec toi, il faut partager ses coups de coeur comme ses coups de griffe, l'un n'a pas de raisons d'être sans l'autre. Dis-moi quand tu l'auras fais à ton tour que j'aille y jeter un oeil, c'est la première fois que j'essaye de lancer un tag alors je suis excité comme une ado de 12 ans avant un concert de Kendji !

      Supprimer
    2. Voilà qui est fait, si tu veux aller jeter un œil, http://bit.ly/1LLYon3 Bonne journée :)

      Supprimer
    3. Ah cool, je vais aller voir ça de ce pas, ça me fait marrer de voir comment chacun se l'approprie !

      Supprimer

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails