2 octobre 2016

Un an sans bloguer


Parfois dans le cadre de mon boulot, je tombe sur des blogs qui semblent avoir été abandonnés du jour au lendemain, un peu comme ces villages fantômes de l'Ouest Américain désertés par tous leurs habitants à la minute même où l'on apprenait qu'il n'y avait plus la moindre petite goutte de pétrole à en tirer. A chaque fois, j'étais super étonné / choqué / interloqué que la blogueuse ne prenne pas le temps de publier au moins un dernier post pour dire "bon, bah voilà, j'arrête là pour ma part, merci pour tout et bien le bonjour par chez vous" et que tout s'arrête sur la basico-basique review d'une ombre à paupières. Mais alors que je n'ai plus rien écrit par ici depuis bientôt un an (OMG), je comprends qu'en fait, elles n'avaient simplement jamais décidé de faire une si longue "pause" et que c'est simplement la vie qui les a embarqué vers d'autres priorités, d'autres choix, d'autres choses à vivre. C'est en tout cas ce qui m'est arrivé, et laissez moi vous dire que j'en suis particulièrement heureux !

Si néanmoins j'essaie de réfléchir à comment j'en suis arrivé "là", je pense pouvoir expliquer le pourquoi du comment, dans les grandes lignes du moins. Primo, et si vous me suiviez à l'époque, j'avais déjà à la base un peu de mal pour bloguer au rythme où je l'aimerais pour la simple et bonne raison que j'ai énormément de boulot, ce qui en soit ne me dérange pas puisque ce taf est une passion et que comme je l'exerce dans l'univers des cosmétiques, il me permet déjà d'assouvir grandement mon amour pour les pots de crème ! Puis en plus, force est de constater que je suis un mec un peu extrémiste, du genre à soit publier tous les jours (et un vrai billet à peu près détaillé, pas cinq lignes et demi rédigées à la va-vite histoire de dire que ça a été fait) ou bien alors à ne pas publier du tout pendant un an. Le sens de la mesure par Teddy, acte 728 ! Mais que voulez-vous, je n'apprécie pas trop l'eau tiède et j'aime quand les choses sont faites avec intensité, c'est comme ça. Néanmoins, j'avais quand même réussi à reprendre depuis quelques mois un rythme de 2/3 billets par semaine que je trouvais à peu près respectable. 

Alors qu'est-ce qui m'a éloigné de mon clavier me demanderez-vous ? Déjà le 13 novembre, 15 jours après la publication de mon dernier billet. Ces monstrueux attentats qu'on oubliera jamais et qui donnent de nouvelles perspectives à la vie. Inutile de vous dire que les jours et semaines suivants, l'envie de causer démaquillants et gommages pour le corps me paraissaient d'une futilité sans nom. Je sais que pour certaines à l'inverse, continuer à publier comme si de rien était pouvait être ressenti comme un "acte de résistance" pour dire que non, nous ne changerions pas nos habitudes et peut-être aussi un moyen justement de se changer les idées et ne pas avoir à penser à tout ça pendant quelques heures. Je respecte bien entendu, chacun ressent les choses à sa manière mais personnellement, me voir jeter à la figure l'incroyable précarité de nos vies m'a surtout donné envie d'en profiter encore plus que d'ordinaire. Et si mon quotidien quelque peu trépidant ne me laisse pas toujours autant de temps que j'aimerais pour le faire, j'entendais bien alors passer un maximum de temps avec ma famille et mes amis les plus proches. Parce que finalement, il n'y a bien que ça qui compte vraiment.

La vraie vie 1 - 0 La vie digitale.

Et ensuite ? Bah comme je suis un mec plutôt très chanceux (c'est bien d'en avoir conscience et d'en être reconnaissant), il m'est arrivé plein de trucs géniaux. Déjà, j'ai trouvé en décembre - et après deux longuuuuues années de recherche - l'appartement de mes rêves, celui que j'aurais décrit si l'on m'avait demandé de définir mon logement idéal. Une cuisine à l'américaine, un énorme espace à vivre salle / salon / bureau, 2 chambres avec un dressing room, une salle de bains avec douche à l'italienne, le tout très lumineux avec du charme et des éléments atypiques, refait à neuf, avec en prime une terrasse de 40m2 exposée au soleil toute la journée, en plein centre ville d'une ville que j'aime et me rapproche grandement de mon travail, vous conviendrez que ça avait de quoi me rendre terriblement heureux. Inutile de vous dire que j'ai voulu l'aménager au mieux et que cela m'a demandé des soirées et des week-ends entiers pour faire de cet appartement MON appartement. Mission accomplie car tous les matins en partant de chez moi et lorsque je referme la porte, je me dis systématiquement que j'ai une chance incroyable de vivre dans cet endroit où je me sens si bien.

Et comme un bonheur n'arrive jamais seul, on m'a ensuite fait l'honneur en janvier de me demander de devenir le parrain de plus mignon des petits garçons de toute la terre (en toute objectivité bien sûr !). Maintenant que vous savez que je suis un peu "jusqu-au-boutiste" sur les bords, vous vous doutez bien que je n'envisage pas simplement ça comme un simple titre honorifique mais définitivement comme un rôle sérieux que j'entends bien mener du mieux que je peux. Du coup, je passe beaucoup de temps avec lui (ses parents étant de ma team de meilleurs amis avec qui je suis tout le temps fourré, ce n'est pas bien difficile) parce que vous n'êtes pas sans savoir que les premières années d'un enfant passent si vite qu'on a juste pas envie de n'en rater un seul moment. Là encore, le constat est sans appel :

La vraie vie 2 - 0 La vie digitale. 

Autant vous dire que rien qu'avec ça, ça partait mal pour me retrouver scotché à mon ordi ! Et si vous ajoutez en plus quelques vacances bien méritées à New York (un rêve de gamin qui se réalise !) et tout un paquet d'autres choses dont je vous fais grâce pour ne pas vous embêter indéfiniment avec la banalité de mon quotidien, vous comprenez un peu mieux le bordel. Mais bon, je ne vais pas non plus me cacher derrière mon petit doigt car si je me suis aussi un peu retiré de la blogosphère, c'est que je trouve cette dernière assez ennuyante et disons-le clairement, pas vraiment en adéquation avec mes valeurs et mon état d'esprit du moment. Et si vous me demandez pourquoi cette impression, attendez-vous à un monologue long comme un roman de Stendhal. Déjà, et même si ce n'est pas nouveau, l'uniformisation du contenu, tellement ennuyante. On sent que les marques sont aux manettes et partout, plus ou moins la même chose, les mêmes produits présentés, les mêmes événements où tout le monde s'est rendu... #pénible.

Que je perde un peu l'envie d'écrire sur ma planète, passe encore, mais depuis un an, j'avoue aussi que je ne prends plus guère de plaisir à lire les blogs des autres (ce que je fais quand même puisque cela représente malgré tout une part de mon travail dans la vraie vie donc je me fais violence...). Bien sûr, il reste quelques exceptions (la plupart des blogs dans ma blogroll par exemple) mais 7 fois sur 10, j'ai l'impression que tout cela n'existe plus dans le seul et initial but de partager une passion mais pour tout un tas d'autres raisons. Puis je vous avoue que ce que je vois et entends en plus dans le cadre de mon boulot ne me donne guère envie d'être associé à la blogosphère beauté. Entre les "petites" blogueuses qui passent leur temps à solliciter des partenariats alors qu'elles publient un billet pas bien extraordinaire toutes les 3 semaines et cela seulement depuis 6 mois, et les "grandes" blogueuses qui parfois ont un melon tellement énorme qu'on se dit qu'on les a définitivement perdues, ce n'est pas triste tous les jours (enfin si, justement, ça l'est un peu). En même temps, comment voulez-vous qu'elles gardent les pieds sur terre, elles qui sont tellement sollicitées et pourries gâtées par les marques qu'elles en perdent tout sens de la réalité.

La blogosphère change les gens et pas forcément de la meilleure manière qu'il soit (c'est mon avis et il n'engage que moi, j'accepte évidemment bien volontiers qu'on ne le partage pas). Je vois parfois des morts mais il ne savent pas qu'ils le sont personnes, que j'apprécie pourtant, se laisser manger par toute la futilité de ce truc, n'avoir que des histoires de blogs à raconter comme si c'était vraiment important, laisser leur égo les dépasser en passant leur temps à se comparer à telle ou telle personne ("et pourquoi je n'ai pas eu ça et elle oui ?"), passer leur vie à courir les soirées blogs jusqu'à en faire plusieurs par jour pour être surtout certaine de ne rien louper (tant mieux si ça les amuse mais perso, le soir après le taf, j'ai juste envie pour ma part de retrouver les miens, d'aller au cinoche, au sport, à un concert, lire...). J'ai parfois l'impression que pour toutes ces filles (on est 3 garçons et demi donc même si grammaticalement, je devrais accorder au masculin, je vais faire une petite entorse à la langue française si vous me le permettez), le blog n'est plus qu'une partie de leur vie, c'est leur vie. Ce n'est pas mon cas et je ne veux surtout pas que ça le devienne.

Tout ça, cela fait un moment que je l'observe mais je trouve que depuis deux ans, c'est quelque chose de beaucoup plus flagrant avec l'émergence de nouveaux réseaux sociaux qui me laissent totalement circoncis circonspect. Moi perso, j'ai toujours été à rebours en la matière puisque je n'ai qu'un Facebook (auquel je n'ai plus accès depuis plus d'un an car je me suis autobloqué comme un débile !!) et un Twitter où je ne suis presqu'aucun blog beauté mais juste des gens qui me font délirer sur l'actualité ou sur d'autres choses qui me tiennent à cœur. Quel ringard je fais ! Mais là encore, je regarde pour mon boulot ce qui passe sur Instagram (avec toutes ces photos sans grande personnalité et qui se ressemblent dans un unique but : faire voir comme ma vie est fantastiiiiiiiique) et Snapchat, la pure incarnation pour moi de cette société du vide cérébral et de l'égocentrisme permanent. 

Je me suis longtemps demandé comment les "influenceurs" pouvaient penser que ça nous intéressait de savoir ce qu'ils avaient mangé le midi et autres futilités de leur quotidien somme toute pas très excitant (avec un filtre chien qui tire la langue, petite biche ou couronne de fleurs pour se donner l'impression d'être originaux alors que non, pas du tout en fait). Mais lorsque j'ai compris qu'ils avaient raison et qu'il y avait un public pour ça, je me suis demandé ce qui était pire : mettre en scène la banalité de sa vie quotidienne ou regarder la banale vie quotidienne des autres. Je n'ai pas encore trouvé la réponse. Il y aura eu les boysband dans les années 90, la real TV dans les années 2000 et les blogueuses et youtubeuses dans les 2010. Mais le truc pénible avec la mode, c'est que ça se démode et honnêtement, j'ai peur que certaines tombent de haut dans quelques temps lorsque les gens passeront à autre chose (mais bon, comme les Worlds Apart et Loana, ils en auront en attendant tiré ce qui était à tirer). Je crois qu'en fait, et tout simplement, je ne suis pas de ma génération. Je n'irais jamais courir le Pokémon parce qu'à priori, j'ai suffisamment de choses à faire dans ma vraie vie pour ne pas aller chasser des animaux virtuels. Et je n'ai pas spécialement envie d'être associé à la blogosphère (dans son ensemble évidemment, il y a heureusement plein d'exceptions même si pour moi, elles sont aujourd'hui minoritaires).

La vraie vie 3 - 0 La vie digitale. 

Est-ce que pour autant ce billet a pour vocation à dire que ce blog s'arrête là, qu'il s'agit de celui qui va officiellement clôturer l'histoire et me permettre de vous dire "merci" et "au revoir" ? Et bien non ! Car je reste malgré tout un passionné de beauté, c'est définitivement ancré en moi, et que je n'ai pas envie de me priver de cet espace de liberté. Ce blog s'appelle "Planète-Beauté" alors j'ai envie aujourd'hui d'y faire ce qui me plait sans me soucier de ce qui passe dans le reste de la galaxie à laquelle j'appartiens malgré moi Je me fous de recevoir des produits, je me moque d'être invité à des événements, je me balance des honneurs, je ne veux pas être un blogueur influent... j'ai juste envie d'échanger avec d'autres passionnés de beauté qui, si possible, voient un peu les choses comme moi et n'ont pas envie de me suivre à chaque instant de la journée sur Snapchat. Alors je vais revenir. Sans me mettre la pression et en faisant à mon rythme, en acceptant pour une fois de ne pas forcément pouvoir publier à la fréquence à laquelle j'aimerais mais en me souvenant qu'un peu, c'est toujours mieux que rien (on dirait les paroles d'une chanson que Pascal Obispo aurait pu écrire pour une comédie musicale de Dove Attia, vous ne trouvez pas ?!). Juste pour partager avec vous. Juste pour le plaisir.

58 commentaires:

  1. AsianGirl2/10/16

    C'est chouette d'avoir un peu de tes nouvelles!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est gentil ! Il devrait y en avoir un peu plus régulièrement dans les mois à venir !

      Supprimer
  2. <3 <3 <3

    (Oui, je sais, c'est un commentaire niais, mais j'essaie de me faire petite car, apres t'avoir harcelée par mail pour avoir de tes nouvelles, j'ai recu avec plaisir ta réponse, et j'ai moi aussi été happée par mon quotidien au point d'oublier de te répondre ! #facepalm )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le coup, ce n'est pas moi qui te jetterai la pierre ! Mais bon, on finit toujours pas se retrouver !

      Supprimer
  3. coucou!

    tu as sacrément raison!! la vie c 'est celle du quotidien, le boulot, certes, mais les fiesta avec les amis,le ciné, les discutions avec les copines,les restau, la plage, bref la vie avec un grand V (enfin si certains en ont gardé dans la réalité!!) hélas pas mal de personnes comme tu le soulignes ont perdu le sens des priorités, un blog doit etre un sas de décompression, pas de pression , le boulot nous rappelle tous les jours qu'il faut retrousser ses manches.....
    pour ma part je travaille à mon compte dans la cosmétique et le tourisme haut de gamme, je n'est jamais fait état de mon statut de pro sur le sujet, chaque chose à sa place, et pour ma part mon blog c'est une bulle de futilité qui m'aide à me déstresser...quoi que parfois j'ai envie de remettre certaines à leurs places car les voir se comporter en diva en dis long sur le personnage......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tellement facile de se laisser prendre au piège du blog. Comme tu le dis, tant que cela reste un plaisir, c'est cool mais dès qu'on bascule du côté contrainte, il faut savoir lever un peu le pied. Moi je suis très content car mes amis les plus proches n'ont rien à voir avec la beauté, les blogs, les journalistes... et heureusement car je ne veux pas vivre dans un microcosme qui est tout sauf la vraie vie.

      Supprimer
  4. Et ben ça fait sacrément plaisir de te lire :) Je lis de moins en moins de blog de mon côté car, effectivement, on a l'impression que tous se ressemblent et que bon c'est chronophages... Je préfère me concentrer sur ma vie et d'autres activités ! Alors je garde juste une petite liste de blogs à suivre comme par ici :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton petit mot, c'est gentil et ça me fait plaisir de voir ce genre de commentaires après tout ce temps. J'essaierai d'être à la hauteur !

      Supprimer
  5. Anonyme2/10/16

    Cela fait donc 1 an que j'attends de vous lire. Continuez donc d'écrire, comme cela vous chante, à votre rythme, à vos envies !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Euh, où est le smiley du bonhomme qui rougit ??!! Merci, merci et oui, c'est bien ce que j'ai l'intention de faire !

      Supprimer
  6. Comme je te comprends, on le dit souvent, mais il faut surtout l'appliquer : la vraie vie avant tout !
    Les choses on fait que je l'ai bien compris et désormais, je l'applique.
    Puis autant te dire qu'étant des Alpes-Maritimes, l'attentat de la Promenade des Anglais en juillet m'a foutu un sacré coup, en plus des précédents.
    On sent bien que tu es heureux dans différents domaines, de la manière dont tu en parles et après tout c'est bien ça l'essentiel.
    Quant aux blogs, j'ai fais un sacré tri, me concentrant surtout sur ce qui m'intéressait mais pas que, j'en ai gardé certains pour les personnes qui sont derrière. Et il est vrai que je préfère un billet de temps en temps, intéressant, où tu sens que la personne l'a préparé et l'a fait avec envie, qu'un par jour, mais sans goût ... D'ailleurs, même si tu n'as pas été là pendant quasiment un an, je suis restée abonnée en me disant que tu allais revenir et que ce serait avec un bon billet, comme toujours.
    Bref, contente de ton retour et surtout que tu ailles bien, car un peu de bonnes nouvelles même si on ne connait pas réellement les personnes, ça fait du bien !
    Bon dimanche ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout pareil, j'ai parlé de ce qui c'est passé le 13 novembre mais évidemment, ce qui a suivi le 14 juillet n'a fait que me conforter dans cette manière de voir les choses.

      Je me dis que c'est peut-être plus facile pour moi d'être détaché de tout ça (je me moque de recevoir des produits car j'en ai plein mes placards au bureau, j'ai plutôt pas trop mal réussi ma vie pro et n'éprouve du coup pas le besoin d'avoir une reconnaissance particulière sur ce blog et ai surtout la chance d'être bien entouré par des gens aux valeurs simples et loin de toute cette futilité). Et j'avoue que voir certains comportements sur Snapchat ou Instagram me fait dire que beaucoup de gens prennent ça beaucouuuuuup trop au sérieux. Avoir un blog qui fonctionne, j'ai connu ça (même si évidemment dans une bien moindre mesure que toutes les filles qui cartonnent aujourd'hui) et je suis content de pouvoir me dire que si je devais m'éloigner de tout ça, j'ai suffisamment d'autres choses dans la vie (bien qu'encore un milliard à réaliser) pour me dire que ça ne manquerait pas un point atroce.

      Supprimer
  7. contente de te revoir ! je comprends tout à fait ! mon blog a également un rythme irrégulier pour les memes raisons

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut savoir prendre le temps de vivre, c'est quand même plus important !

      Supprimer
  8. On en a discuté ensemble l'autre jour, mais je te le redis une nouvelle fois, j'ai exactement le même sentiment ... Dégoutée, lassée et inquiète de la tournure que cela prend. On a commencé pour pouvoir changer le rapport des forces "client / marques" (enfin, j'y croyais), là ... sur les réseaux en tout cas tout est beau, rose et génial ... Aucune critique, juste les partenariats non mentionnés ... En revanche, je trouve que ce qui sauve un peu la blogo beauté, c'est que les marques se sont jetées sur Instagram et Snap (le vide cérébral de ce truc est sans fond) donc il y a de moins en moins de "profiteurs" (qui ouvrent un blog dans un seul et unique but de recevoir les produits), c'est beaucoup plus facile maintenant de balancer les photos sur Instagram, les accompagner de 2 ou 3 #, acheter des followers / likes / commentaires et aller à la conquête des marques :)) Je suis comme toi, fermement convaincue que ça va se terminer plus rapidement qu'elles certaines pensent. Déjà, la chute d'engagement sur ce réseau est hallucinante, les gens s'en lassent comme des Pokemone Go (ça a fait un big buzz, et ça a retombé aussitôt). C'était la même chose à l'époque avec Facebook, puis Twitter. Aucune raison qu'Insta sera épargné (il est déjà en phase de déclin, c'est une évidence marketing), mais ... il y aura toujours autre chose lol Tout n'est qu'une question d'évolution (de plus en plus rapide), et sur chaque support (blog, presse, Youtube, Instagram) ne restera que quelques meilleurs J'espère bien que le mot "meilleure" signifiera avant tout la qualité, mais j'ai bien peur que la qualité sera bouffée par le "chiffre" ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu suis en plus ça de beaucoup plus près que moi et sais donc très bien de quoi tu parles. De toute façon, il n'a clairement pas une prime à la qualité sur la blogo où les gros blogs le sont parce qu'ils ont été parmi les premiers à se lancer, et pas du tout parce que le contenu qu'ils proposent est le meilleur qu'on peut trouver aujourd'hui. Et 20 fois oui sur les instagrameuses qui ont 10 000 fans et te sollicitent pour un partenariat en te faisant comprendre qu'elles ont presqu'autant d'influence que Lady Gaga. En se prenant très au sérieux évidemment.

      Moi qui travaille à la base en presse où on critiquait le manque d'implication, de liberté et d'objectivité des journalistes rigole doucement en voyant ce qu'est devenue la blogosphère. Vaste blague !

      Continue en tout cas de produire un contenu aussi qualitatif car pour moi, tu fais partie de la crème.

      Supprimer
  9. Zyria2/10/16

    Hey ! Cela fait plaisir de revoir un post. Et encore plus un comme celui la. Ton détachement de l'uniformisation de la blogosphère beauté et ton honnête étaient déjà les raisons principales qui me poussaient à te suivre. Même si au début (je te suis depuis 2010 je crois) il n'y avait pas vraiment ces "problèmes" là.
    Donc voilà, merci d'être venu nous dire tout ça. Et merci pour ces futurs billets qui arriveront. J'ai hâte de les découvrir.
    Bonne fin de week-end.
    Zyria

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour tous ces petits mots, je suis vraiment touché de voir qu'au bout d'un an, il peut y avoir encore des genres qui se réjouissent de me voir reprendre mon clavier. Sincèrement.

      Et oui, quitte à sortir cette phrase de "vieux", mais c'était quand même mieux avant !

      Supprimer
  10. Et bien bravo Teddy! Je me retrouve beaucoup dans ton article. J'ai commencé un blog il y a presque un an, ça me trottait dans la tête depuis des années, j'avais même un Skyblog au lycée (le truc qui te fait te sentir jeune quand t'y repenses) et puis je me suis lancée après trois ans de procrastination parce que je me disais que ça n'intéresserait personne.
    Finalement je l'ai fait, parce que j'aime trouver l'inspiration chez les autres et je me suis dit qu'après tout, peut être que moi aussi je pouvais filer deux trois idées à ceux qui avaient l'occasion de passer sur le blog.
    Je me suis crée des comptes sur des réseaux sociaux dont je n'avais rien à faire (Instagram, Twitter et Tumblr pour ne pas les citer) histoire de trouver une plateforme pour partager mes nouveaux articles, mais parfois je me demande à quoi ça rime.
    J'adore écrire et essayer de peaufiner ma photographie, et puis ça me plait de me dire que quelques personnes dans le monde que je ne connais absolument pas sont curieux de savoir ce que je peux bien raconter.
    Mais c'est vrai que j'ai découvert un monde assez étrange et que ça m'a aussi ouvert les yeux sur le fait que pas mal d'articles qu'on lit en pensant qu'ils sont des avis sincères sont en fait des articles sponsorisés cachés. J'ai un peu perdu la confiance que j'avais en pas mal de blogueuses que j'adorais jusque là et je prends tout avec des pincettes.
    En tout cas, je te suis depuis des années, et j'aime beaucoup ta façon de voir les choses, ce coté sincère et critique et surtout, ça se voit que tu es vraiment passionné, et ça c'est cool.
    Je te souhaite le meilleur et j'espère avoir l'occasion de te lire un peu plus souvent, mais si tu ne peux pas alors ça voudra dire que tu as plein de projets cool et je suis contente pour toi.
    Mika.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement ça, on se retrouve à faire des trucs qu'on aurait pas envie de faire à la base, juste parce qu'à priori, c'est de bon ton de procéder ainsi. Moi perso, les gens qui se filment sur Snapchat dans le moindre moment inintéressant de leur vie, je peux pas me résoudre à croire que ça les amuse vraiment de faire ça, c'est tellement ridicule dans 98% des cas (avec une mention spéciale pour celles et ceux qui snappent en disant... qu'ils n'ont rien à dire !!!! #socute). Et tout ce temps consacré à faire ça pour au final pondre en parallèle un billet de blog pas très intéressant et dont on sent qu'il a été vite fait bien fait, tu te dis qu'il aurait fallu prioriser le temps et revoir un peu les priorités.

      Merci en tout cas pour ce petit message !

      Supprimer
    2. Alors Snapchat, je ne maitrise pas du tout du tout. J'ai un compte personnel pour recevoir des photos de ma famille parce que je vis loin d'eux, mais je ne leur envoie jamais rien (la radine). Alors ça ne risque pas que je commence à envoyer des vidéos de moi à des gens que je ne connais pas! Je fais déjà un gros effort avec Instagram!

      Supprimer
  11. Ça fait tellement plaisir de te relire Teddy !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et moi de vous de voir que vous êtes encore là après tout ce temps !

      Supprimer
  12. alors j'ai pas encore lu mais je réagit de suite HIIIIIIIIIIIIIIIIIII un revenant

    RépondreSupprimer
  13. Bon maintenant je réagis ^^
    (et sans fautes d'orthographes c'est mieux)
    Donc donc donc, moi je suis du genre à faire comme si rien n'était. J'ai vu le comportement des gens littéralement et radicalement changer, des personnes en insulter d'autre juste par la simple présomption de culpabilité (non ce germen n'est pa sel mieux adapté mais c'est la culpabilité des gens bien pensant, pensant qu'attaquer celui ou celle qui pourrait être l'ennemi est LA solution..... ce retour en arrière me fait malheureusement penser à ce facho allemand petit/pas blond/et con (sorry mais je ne le tiens pas dans mon coeur). Les gens joue ce jeu et ne voyent même pas qu'ils font exactement ce qu'attendent les méchants. moi ça me sidère tellement que j'ai décidé de ne pas me laisser aller. Du coup, je coupe plus souvent la TV (déjà que je la regarde extrêmement rarement, là c'est bien pire), je ne cherche pas d'informations sur la toile (ni chez BFM qui pour moi est aussi une des pires chaines d'information, je préfère encore écouter en boucle france info à la radio).
    Bref, moi j'ai continué à bloquer...mais aussi à me faire inviter à des événements, toujours les mêmes en fait les VDB. J'y vais dès que je peux, et j'essai de m'organiser pour y aller, cela me permet de rester au courant des nouveautés mais surtout de devoirs les copinautes blogueuses. C'est tout de même sacréement classe de pouvoir parler à So (pour ne citer qu'elle ^^ - coucou à So au passage, je sais qu'elle lira mon roman ^^).
    Mais tu as raison, la blogosphere s'uniformise, moi aussi je m'y fais avoir, bien que je fais maintenant mes achats plutôt du coté allemand puisque j'ai eu la chance de me rapprocher de ce pays. Et je me rends à des foires internationales pour rencontrer entre autre de petites marques au discours super prometteur (et au passage retrouver des marques qui sont capables de te descendre leur concurrent direct en te disant qu'eux ils sont nuls et ils n(utilisent que x% du fameux ingrédient alors qu'eux plus intelligent en utilisent 90%.... - comment dire que le discours mon entreprise me monte à la tête est du genre à me faire monter la moutarde au nez..... Ou bien celles qui sont présents en 10 exemplaires sur la même foire... où ça sent le coup de pub marketing à plein nez et qui t'abordent sans même savoir si les cosmétiques t'intéressent...)
    Personnellement 2017 sera l'année du changement pour le blog (j'avais dis 016 mais il semblerait que mon déménagement loin loin loin loin de mon sud natal ait quelque peu chamboulé les codes..)
    Je sais que tu ne me lis pas, et personnellement je m'en offusque pas (tu lis mes commentaires/romans et c'est déjà un bien grand pas).
    Alors félicitations Tonton Teddy, tu verras, c'est génial d'être parrain (de coeur ? si ce sont des amis.... moi je suis marraine de coeur du fils de a meilleure amie et bon sang j'en suis sacr"ment fière, j'ai été renommée Tata Marraine la fée - Surnom que j'ai failli prendre pour le blog mais j'ai laissé tombé, déjà que le titre de mon blog est à rallonge ^^)
    Bref, des changements en perspectives mais aussi la niaque de continuer coute que coute ce que je fais, sans me prendre la tête, mais en faisant confiance à mon instinct. Et c'est sans doute la seule chose qui a changé. Je sais que je suis hypersensible, il me faut me protéger, mais je suis également très réactive à certaines choses, au point que j'ai plusieurs fois évité des choses graves juste en faisant confiance à mon instinct, je continuerais donc d'avancer comme bon me semble .
    En tout cas Teddy, je suis ravie de te retrouver (et de pouvoir pourrir ton blog de multiples réponses en commentaires ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, ah, je vois que certaines choses n'ont pas changé et que je ne suis toujours pas le plus bavard par ici ! Et Dieu sait pourtant que je me défends bien en la matière !

      Bon, bah on sera du coup déjà deux à avoir déménagé cette année ! Et déjà qu'à seulement 20 kilomètres de chez moi, ça m'a demandé pas mal de temps et d'énergie alors je n'imagine même pas pour toi qui a traversé la France.

      C'est rigolo ce que tu dis à propos de So car moi perso, ça me fait ni chaud ni froid de rencontrer d'autres blogueuses. Même si demain je rencontrais Enjoy Phoenix ou je ne sais qui, je serai clairement pas plus excité que ça, ça me laisserait même assez insensible au fond (mais la même chose avec les stars, je n'ai pas du tout ce côté "fan" en moi) !

      Vive les produits de beauté en Allemagne en tout cas, je suis tellement choqué des petits prix à chaque fois que je vais là bas que je pense que tu vas te régaler !

      Supprimer
    2. Chère Vikie, je te signale que notre Teddy également était là aux VDB. Vous ne vous êtes pas croisés ? Il n'y avait pourtant pas beaucoup d'hommes ;).
      (Teddy, ça m'a fait chaud ET froid de t'y croiser, ça devient tellement rare...)

      Supprimer
    3. oh tu sais si je croisais Enjoy Phoenix (j'ai du me relire deux fois pour vérifier l'orthographe ^^), je m'en ficherais comme de l'an 10... (oui parce que l'an 40 est à mes yeux une partie de l'histoire à ne pas oublier.... bref ^^). Par contre des gens avec qui je discute régulièrement (comme toi au passage, hein je serai ravie de te recroiser à nouveau...même si là j'avoue j'aurais du mal à te reconnaitre) .. mais attention une vrai discussion, pas du 'oh trop beau ton make Up'..... plutôt le genre roman thèse/antithèse/synthèse/parenthèses (^^) là c'est différent, il y a un échange, et parfois des rencontres. C'est pas pareil, c'est pas le lecteur qui rencontre le blogueur, le fan qui rencontre la star. Je ne suis ravie que quand je rencontre des gens vrais/véritables. Des personnes qui n'ont pas la folie des grandeurs (bon par contre si tu veux m'offrir une bagnole en jeu sur ton blog, j'avoue j'accepte ^^ ..... Ferrari c'est bon ???? ^^).
      Bon tout ça pour dire que moi mes personnalités sont des gens accessibles, des marques qui ont une hygiène de pensée qui me parle (regarde Shirley, je l'ai par telephone de temps en temps et je suis toujours ravie de la voir, c'est plus qu'une marque... du reste je suis en train de lui faire une pub d'enfer dans mon nouveau poste... il faut que je la recontacte). Bref moi mes stars sont des gens biens et non pas ces uluberlues qui se pavanent en limousines et habillées de la tête au pied avec des vêtements tellements cher que le prix en est indécent

      Supprimer
    4. mince alors non je n'ai pas croisé Teddy...... argh qu'elle poisse c'est idiot...

      Supprimer
  14. Je crois que je n'avais jusqu'à alors jamais posté un seul commentaire ici. Pourtant, ce n'était pas faute de venir te lire aussi souvent que je le pouvais. J'étais ce que l'on appelle, un lecteur de l'ombre. Et ce terme ne me déplaît pas vraiment :-)

    Le billet que je viens de lire aujourd'hui, en fait, ne me surprend pas vraiment. J'ai l'impression que l'on peut assez facilement différencier les blogs qui ne désirent que partager, échanger, communier (allez, les louanges !) avec leur lecteur, de ceux qui veulent "juste" devenir influents. Et je n'ai jamais émis de doute sur la catégorie dans laquelle je devais classer le tient.

    Toutefois, aujourd'hui, je suis heureuse de le découvrir noir sur blanc. Comme si je pouvais glisser à quelqu'un, par dessus mon épaule, "tu vois, j'te l'avais bien dit !" (mais aux dernières nouvelles, seule ma cafetière se trouve derrière moi et pas sûre qu'elle eu été au cœur de ce débat).

    J'espère très sincèrement que les articles ici ne vont pas se raréfier. Parce que même si, de mon point de vue de blogueuse, ma vie IRL vaut mieux que ma vie digitale, j'apprécie venir sur cette sphère 2.0 lire le point de vue, l'avis, d'un mec drôle et passionné.

    Simplement.

    Sur ce, je retourne dans l'ombre... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore quand les lectrices de l'ombre vont leur coming out !!! Merci d'avoir pris le temps d'écrire ce petit mot. Et si en plus ça permet de rassurer ta cafetière sur mes saines attentions, alors tu m'en vois ravi !

      Je vais garder en tout cas en tête tous ces petits mots qui me font me rendre compte que ce chemin que j'ai choisi est définitivement celui dans lequel je me sens le plus à l'aise.

      Supprimer
  15. Hey, Salut !

    C'est chouette de lire quelque chose ici, j'ai souri quand j'ai vu ton article apparaître dans ton feed. La vraie vie VS le virtuel, je connais bien aussi, les déserts sans publications sont une de mes spécialités \o/

    Comme toi, moi qui étais une dévoreuse de blogs et qui en lisait par dizaines, je suis lassée bien souvent... Parfois je ne vais pas ou bout d'un article avant de fermer la page, parfois je m'arrête même au titre, ayant déjà vu passer le produit dans deux autres billets juste avant... La course aux produits, la course aux events, les Instagrams uniformes, tout ça n'a pas de charme... Et je doute même que ça procure du plaisir aux auteurs, au fond... Un comble.

    Alors je fais un peu comme toi, je publie quand je peux/veux, le contenu qui me plait, et tant pis pour les statistiques, au final, qu'est ce qu'elles m'apporteraient ? J'ai ce qu'il faut dans la vie, deux beaux enfants, un endroit ou je me sens bien, un Homme à mes côtés... Et un espace ou bloguer quand ça me fait du BIEN et pas par contrainte.

    Je te souhaite tout le meilleur et plus encore, mais je vois que c'est bien parti ;)

    Bises !

    Charlene

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est vrai que toi aussi le quotidien t'as pas mal aspiré ces dernières années mais en même temps, avec deux baby en âge rapproché, je ne vois pas trop comment il aurait pu en être autrement ! Je sais pour en avoir déjà parlé ensemble à l'époque qu'on partage la même vision du blogging et ton message ne m'étonne guère. Est-ce qu'on était plus heureux avec des statistiques certes bien plus grandes à l'époque qu'aujourd'hui ? Clairement pas du tout et une fois qu'on a compris ça, on se sent délesté d'une pression qu'on s'inflige à soi-même et qui n'a définitivement pas lieu d'être. Merci pour tout en tout cas !

      Supprimer
  16. Welcome back ! C'est un plaisir de te lire.
    Je partage grandement ton avis sur les blogs beauté ou mode et au fil des années, je les ai sévèrement sélectionnées car d'1 je n'ai pas 15 bras pour y faire valser des it bags, 2 j'ai un type de peau unique et pas envie d'y coller moultes crèmes et 3 je ne suis pas hystérique de la CB et pas uniquement par contrainte.
    Bref je préfère la qualité à la quantité et ce que je cherche sur les blogs c'est lire un point de vue non formaté et faire des découvertes. "A l'ancienne" version blogs ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En mode old school quoi ! Si seulement on avait pu garder cet esprit artisanal plus longtemps, cela aurait quand même été cool. Merci en tout cas d'être toujours fidèle au poste (quitte à employer des expressions "à l'ancienne", je ne prive pas !).

      Supprimer
  17. Que dire, si ce n'est "félicitations!" pour tous ces petits bonheurs (et surtout pour avoir la lucidité de les considérer comme tels et d'avoir su saisir ces opportunités) et "bravo" pour ce post tellement rafraîchissant et qui me fait plaisir, mais plaisir! D'abord, c'est le premier en un an (et ça, c'est pas peu). Ensuite, il reflète tellement mon sentiment au sujet de certains blogs (bon, ok, une majorité de blogs et de comptes de réseaux sociaux).
    Enfin, parce c'est beau de voir la RL l'emporter sur la VL (par 3-0 en plus!).

    Mais comme je suis "Madame Oui mais", je me dois d'apporter un (bon, deux) bémol(s) à mon enthousiasme (si, si).
    1/ aucune autre ne m'a sauté aux yeux, donc c'est dire si la lecture est agréable, mais c'est quoi cette faute d'accord? "savoir ce qu'ils avaient manger le midi" (c'était ma seconde rabat-joie/grammar nazi)
    2/ tututut, on ne médit pas sur les boysbands s'il vous plaît: avant les Worlds Appart, on a eu les NKOTB et ça, à l'époque, c'était top et nouveau.
    Et de nos jours, même si ça n'a pas encore frappé la France de plein fouet mais que ça s'insinue doucement grâce au net, à la culture manga et aux séries, nous avons la K-pop et ça, mon petit gars (ouais, je peux me permettre vu mon âge - indice: les NKOTB), ça dépote.
    Bon, c'est un goût acquis, hein, pas inné, donc ça ne fera sûrement pas mouche à la première écoute/au premier visionnage, mais je suis à peu près certaine que d'ici quelques années, ça fera un tabac (je ne parle pas de Psy et de son Gangnam Style qui sont à la Kpop ceux que Lagaf et son "bo le lavabo" sont à la variété française, mais de véritables boysbands et girlsbands qui excellent dans leur discipline).
    Donc les boysbands, on ne touche pas :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aie, aie, aie, et je l'ai pourtant relu ce texte !!! Allez hop, je corrige de suite !

      Et tu vas être surprise mais... il m'arrive d'écouter de la Kpop ! Un peu moins depuis deux ans où je suis plutôt passé dans une phase Tropical House mais il y en a qui traine un peu dans mes playlists Spotify. J'adore en plus leur clip avec les chorés millimétrées de fou, les costumes souvent totalement dingues et les mélodies sont souvent assez imparables. Alors, surprise ? Ca excuse un peu ma coquille non ?!!!

      Merci pour ton petit mot !!!

      Supprimer
    2. Pour la coquille, si je n'avais pas été habituée à un contenu sans fautes, je ne l'aurais sûrement pas relevée, donc plus que pardonné ;)
      Surprise? Mais oui, surprise! (quoique pas tant que ça: je savais déjà par tes posts et tes réponses que tu aimes t'ouvrir et t'enrichir au contact des autres). D'ailleurs, je veux bien ton pseudo spotify si tes playlists sont publiques, j'aime surprendre mes oreilles :)

      Pour ce qui est des New Kids On The Block, je suis certaine que tes oreilles n'ont pu éviter ce tube planétaire à sa sortie; c'est juste que tu n'étais sûrement pas aussi fan que moi (ou moins paresseux et que NKOTB te parle moins que le nom entier): http://www.dailymotion.com/video/x5ymr_new-kids-on-the-block-step-by-step_music. C'était le bon vieux temps où le jeu de scène l'emportait sur l'exposition des torses/abdos.

      (Et oui, Elli, j'ai vu sur le net il y a environ 2/3 ans un de leurs concerts: les fans les suivent toujours :D)

      Supprimer
  18. Oufmerci, au moins tu es en vie… et on aura de belles choses à lire de temps en temps !
    Ps : je plussoie sur les NKOTB - qui sont encore bien en vie et actifs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, oui, oui, promis !

      Tu me frappes si je confesse ne jamais avoir entendu une seule chanson des NKOTH ? Oui, je sais, c'est mal !!!

      Supprimer
  19. Coucou !
    C'est dingue, mais parfois j'ai l'impression qu'il n'y a jamais eu autant de blogs, et pourtant si peu d'interactivité et de réelle communication. Les réseaux sociaux qui mettaient en avant les blogueurs (je pense notamment à Hellocoton) se vident, d'autres se remplissent, et quand je vois que même les petits concours express que j'organise font des flops... Moi qui n'avais déjà pas bien le temps de blogueur très souvent ! (j'ai un métier assez difficile qui me pompe toute mon énergie, je suis soignante en psychiatrie, j'espère au moins qu'un jour on ouvrira des unités de désintox digitale pour les blogueurs :D).
    Quel plaisir de te relire, bisettes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh bah au rythme où les choses, "soignante en psychiatrie", ce sera très bien pour gérer certaines blogueuses !!! Mais bon, c'est un peu à l'image de notre société : on a jamais été aussi connectés mais en même temps, les gens sont plus individualistes que jamais donc il y a une certaine cohérence dans tout ça.

      Les concours, moi aussi je veux en faire moins. J"adore évidemment que mes lectrices soient gâtées mais ça demande du temps et de la logistique que je préfère du coup mettre dans mes futurs billets déjà trop rares !

      Supprimer
  20. Hello ! Ravie de te relire ! Moi je blogue "dans mon coin", loin des intrigues qui s'y noue et à 10000 lieux de savoir que certaines monnayent des publi instagram comme une pige de 15 feuillets ! Mais ça, je l'apprends tout doucement. Pour moi le blog est toujours une passion, j'ai un job à côté, plus sérieux, c'est ma petite bulle beauté et je continuerai tant que j'y trouverai du plaisir ! je suis ravie quand une marque m'envoie des produits à tester (qui ne le serait pas) mais pas envieuse de toutes celles qui sont envahies par les marques qui les sollictent toujours plus... je participe parfois à des soirées, en venant depuis Lille, à mes frais, je ne fais pas ma diva, mais je profite de ses soirées aussi pour passer un bon moment, avec les marques que j'aime et avec les copines aussi ! POur moi c'est ma conception de la blogo mais ça change, forcément et je me sens étrangère à tout ça :) mais bon, il y en aura qui finiront par se lasser, je pense ! A bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. nous sommes pareilles sur ce point là, même si je provoque parfois les marques pour recevoir des produits, mais c'est extrêmement rare et toujours ciblé à l'extrême.... à l'heur actuelle elles ne sont que trois que j'ai sollicité en me déplaçant sur les lieux de production (sauf pour une mais c'était en me déplaçant sur la capitale à chaque fois).

      Supprimer
    2. C'est une distance saine et je pense que c'est la bonne marche à suivre ! Une soirée blogs de temps en temps, moi aussi je peux trouver ça sympa, on voit des gens, on découvre des choses... Mais ce qui me laisse perplexe, c'est toutes ces filles qui font des soirées tous les soirs ou presque, ça me donne l'impression que le blog est devenu leur vie et il y a ce côté "j'en veux toujours plus" qui personnellement me fatigue.

      Supprimer
    3. c'est vrai, bon j'avoue l'année dernière j'ai fait en fin d'année plusieurs soirées blogueuses la même semaine, une sur Paris (la remise des VDB) et le dimanche une sur Toulouse (une Mum-partie), j'ai été traitée de profiteuse.... mais je m'en moque, j'ai pu croiser d'autres blogueuses du coin qui en plus pour certaines faisaient parties de personnes que je croisais régulièrement dans le cadre de mon précédent emploi.
      Par contre, comme tu dis, une soirée chaque soir ou presque, c'est idiot. Tu ne peux pas tester réellement le produit et à part de revendre le surstock de chez soi, je vois pas d'autres solutions car une peau ne suffit pas pour tout tester... même moi à mon petit niveau (et mon achat irraisonné de 5 tubes de crèmes corporelles en aout 2015 en Allemagne...ok en fait j'avais lu gel douche pour deux d'entre elles et masque capillaire pour l'une..... raté, c'était toutes des crèmes hydratantes....... oO ^^)

      Supprimer
  21. Anonyme6/10/16

    Bienvenue chez les vieux Teddy !
    Tout ce que tu dis est tellement vrai et bien vu, je m'y retrouve beaucoup. Contente de te relire, ça me manquait... bisous !
    belle et buzz

    RépondreSupprimer
  22. Anonyme6/10/16

    Bienvenue chez les vieux Teddy !
    Tout ce que tu dis est tellement vrai et bien vu, je m'y retrouve beaucoup. Contente de te relire, ça me manquait... bisous !
    belle et buzz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci chère belle & buzzz ! On peut se plaindre de certaines journalistes mais franchement, les blogueuses n'ont plus rien à leur envier !!!

      Supprimer
  23. Quel plaisir de pouvoir enfin te relire ! Je comprends tout à fait ton cheminement et je suis aussi une partisane du "La vraie vie d'abord", mais tes articles m'ont quand même manqué ;)
    Déjà, félicitations pour tout ce qu'il t'arrive dans la vraie vie ! C'est vraiment génial et je suis ravie pour toi. Comment tu as trouvé NYC ? Et maintenant que tu connais les deux, tu te sens plutôt East Coast ou West Coast ? Je serais curieuse de savoir ^^
    Ensuite, je pense qu'on est nombreux (ok, vous n'êtes que 3 mecs et demi sur la blogo beauté, mais si tu n'y vois pas d'inconvénient, je vais respecter la grammaire française malgré tout :p) à avoir à un moment ou un autre, au cours des 2 dernières années, fait ce triste constat et vécu ce type de remise en question. Personnellement, je pense que j'ai complètement perdu foi en la blogo (voire en l'humanité ^^) le jour où les gens se sont mis à s'"auto-liker". Sérieusement ? Vous vous auto-kiffez à ce point ? Ca doit rendre la vie plus facile, remarque (comparé aux torturés comme moi qui se remettent systématiquement en question sur tout, j'entends). Je pense que le fait de travailler dans ce milieu et d'en voir les coulisses a aussi contribué à la prise de conscience (pour moi, en tout cas). Comme toi, cette année, j'en suis arrivée à un stade où je ne me reconnaissais plus du tout dans la blogo et où je me demandais si j'étais "normale" de ne pas partager les mêmes envies et aspirations que les autres (toujours plus d'abonnés, plus de partenariats, vivre du blog, etc.). Mais en prenant du recul et en suivant des blogueurs qui occupent un peu moins le devant de la scène mais qui n'en sont pas moins intéressants (souvent, c'est même tout l'inverse !), on se rend compte que la blogo qu'on a connue et qu'on aime existe toujours : elle est juste moins visible aujourd'hui. Tout ça pour te dire : "Ton blog, tes règles du jeu". Ce n'est pas parce que la blogo évolue dans un sens qui ne te convient pas que tu n'y as plus ta place ou que tu es obligé de suivre le mouvement. Et puis honnêtement, je pense que ce phénomène sera éphémère, et que lorsque les marques seront passées à la prochaine tendance et qu'il n'y aura plus aucun profit à en tirer, seuls les blogueurs passionnés et sincères resteront. Ca fera un sacré ménage par le vide, au moins :p
    Par contre je t'avoue que moi j'adore Instagram et Snapchat et que ce sont mes réseaux sociaux préférés. Faute avouée, à moitié pardonnée ? ;)
    Je reconnais qu'Instagram est devenu le repaire des gens intéressés et profiteurs au possible et ça me désole, et que Snapchat n'est pas l'application la plus intellectuelle du monde. Mais comme pour tout, ce n'est pas l'outil en soi qui est bon ou mauvais, c'est ce qu'on en fait, et ça, ça ne dépend que de nous. Je reste convaincue qu'il y a des façons intelligentes et divertissantes d'utiliser Instagram et Snapchat, même si ce n'est pas ce qu'on voit le plus, je te l'accorde ;)
    Welcome back sur la blogo, en espérant pouvoir te relire de temps à autre, quand la vraie vie te laissera le temps de nous laisser un petit mot sur la planète 2.0 ;)
    (Ce commentaire est interminable mais je rattrape 1 an de retard alors s'il te plaît essaie d'être indulgent :p)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, ah, un commentaire long comme mes billets, j'adore !!!

      NYC ? J'ai tellement adoré et j'espère pouvoir y retourner assez vite car j'ai encore plein de choses à y découvrir malgré les 12 jours passés là bas. Il y a vraiment un état d'esprit indescriptible mais qui fait qu'on s'y sent comme à la maison.

      Tout pareil que toi, le fait de travailler de l'autre côté du miroir avec des opérations blogs m'a fait perdre foi dans la sincérité de 80% des filles qui bloguent pour mille raisons dans lesquelles on ne trouve plus ni l'envie de partager ni la sincérité. Entre les sponsos cachés, les comportements de gamine pourrie gâtée... ce n'est pas triste tous les jours et heureusement qu'il reste à côté de ces divas en cartons des filles avec des vraies valeurs chevillées au corps.

      Merci en tout cas pour ce "petit" message qui va exactement dans le sens de ce que j'ai envie de faire !

      Bises transatlantiques !

      Supprimer
    2. Avec plaisir pour le message ! Encore un peu et il aurait même été plus long que ton billet, haha ;) Mais il fallait bien que je me rattrape !

      NYC est assez unique comme ville, et ça ne me surprend pas que tu envisages déjà d'y retourner. Si jamais tu inclus Montréal dans ton voyage, n'oublie pas de me faire signe surtout ;)

      Bon retour sur la blogo et à très bientôt !

      Gros bisous transatlantiques ;)

      Supprimer
  24. Quel plaisir de te retrouver et d'avoir des nouvelles.
    Je partage entièrement ton avis.
    Au plaisir de te relire bientôt.
    Olivia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Olivia, et merci à tous, ça fait chaud au coeur de voir tous ces messages après tant de temps !

      Supprimer
  25. Whaou, décidément, on est sur la même longueur d'ondes...
    Sache que c'est un vrai plaisir de te lire, tu as une sacré patte dotée d'un sens de l'humour avec des références géniales (qui me parlent trop), et un vrai parti pris dans tes avis, c'est toujours juste et pertinent.
    Et ouais Teddy, on vieillit, on prend du recul, on se recentre sur l'essentiel... C'est ce qu'on appelle l'expérience et la maturité !
    J'espère te lire encore un peu ! La bise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, merci, merci ! Pour ton petit message et surtout de comprendre mes jeux de mots à deux balles car en écrivant parfois, je me dis qu'il y a plein de références que personne ne comprendra jamais mais en fait, si !!!!

      Supprimer
  26. C'est exactement ce que je ressent quand je lis de "grands" blogs... parfois je me lasse complètement de la rubrique beauté d'HC parce que je vois presque la même chose: le même fond, les mêmes produits... et souvent les mêmes personnes! Du coup je cible plus les très petits blogs "je blogs, je m'amuse et c'est cool" et les blog alternatifs.

    J'avoue j'étale ma vie sur IG mais je n'ai jamais retouché un seul cliché, c'est du pur instant présent, sans prise de tête. et je ne montre pas une vie parfaite et très peu de bouffe ;)

    Je suis contente de te relire :) et félicitation pour ton rôle de parrain, t'as l'air de vraiment t'investir et je trouve ça chouette. Et puis bon, soyons logique, la vraie Vie n'attends pas, n'est-ce pas? ;)

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails