31 juillet 2015

Ca continue de bouger au rayon déodorants


Voilà donc déjà la fin juillet. Non, je répète car j'ai l'impression que vous n'avez pas bien capté. Je disais donc, voici déjà LA FIN JUILLET ! Mais sérieux, c'est pas possible, on est en train de battre le record du monde de l'été qui a décidé de filer le plus vite du monde, je vois pas d'autres explications rationnelles à ce bordel ! Je n'ai même pas encore eu le temps de vous parler des produits solaires que je voulais vous présenter depuis des semaines, et je pense d'ailleurs que ce n'est plus vraiment nécessaire de le faire, si ? Bref, avant que l'on s'attache, avant que l'on se gâche (ah non, ça c'est du Céline Dion dans le texte, désolé !) la saison estivale touche à sa fin, on peut peut-être parler un peu déodorants, non ? Non pas que j'insinue que c'est la seule saison de l'année où nous devons en utiliser mais disons quand même qu'on en use plus en ce moment qu'au coeur de décembre. 

On est bien d'accord qu'à part lorsqu'on en trouve dans les coffrets de fin d'année, personne ou presque n'utilise des déodorants de parfumeries ? Et comme l'actualité du déo en pharmacie est à peu près aussi palpitante qu'une heure devant Des Chiffres et des Lettres, je vous propose de nous concentrer sur le circuit où l'on achète j'imagine toutes et tous nos déos : la grande surface du coin. Et laissez moi d'ailleurs vous dire qu'on en claque des thunes pour ne pas sentir de sous les aisselles puisque c'est un marché qui pèse quand même 482,3 millions d'euros comme je le lisais il y a quelques temps dans un magazine professionnel. Je vais peut-être réfléchir à me lancer dans la création d'une marque de déodorants moi, ça semble plutôt un marché d'avenir... Et encore, cela aurait pu être un peu davantage si les marques ne se livraient pas à une féroce guerre des prix (tant mieux pour nous qui en profitons pour payer un peu moins cher qu'il y a quelques mois encore) pour tenter de nous attirer vers elles.


Il faut savoir que sur le marché des déodorants et pour schématiser grosse merdo les rapports de force, deux énoooooormes groupes s'affrontent depuis toujours. Imaginez un peu un ring de boxe et je vous pose le contexte ! A ma gauche, L'Oréal avec ses marques Ushuaïa (ça c'est comme Kiehl's, je crois que je n'arriverai jamais à l'écrire sans devoir vérifier sur Google), Narta, Mennen, Cadum, L'Oréal Men Expert... Et de l'autre, Unilever qui lui détient Rexona, Monsavon, Dove, Axe.. En gros, vous pouvez bien hésiter tant que vous voulez entre toutes ces marques, c'est toujours dans les poches de ces deux géants de la beauté que finiront vos 4€ ! Oui, il y a bien quelques exceptions bien sûr (Nivéa et Sanex par exemple ou encore la marque française Oé qui s'est relancée assez récemment) mais dans l'ensemble, on est quand même dans un truc un peu fermé qui ressemble fort à un oligopole (ah, on m'annonce dans mon oreillette que c'est la première fois que le mot "oligopole" est écrit dans un billet de la blogosphère beauté !)

Tout se passait plutôt tranquillement jusqu'à ce que l'année dernière, Unilever décide de foutre un peu le bordel là-dedans, en sortant ces fameux déos compressés. Vous les avez adopté vous d'ailleurs ces flacons deux fois plus petits que les grands formats mais qui promettent le même nombre d'utilisation ? Si oui, sachez que vous n'êtes pas seul car ça a littéralement cartonné et ils ont réussi à faire adopter ce geste par des centaines de milliers de femmes. Au point de devenir numéro 1 du marché des déodorants France (33,3% contre 32,7%, ça se joue à rien et c'est aussi serré qu'un jean slim stretch qui aurait un peu rétréci au lavage), ce qui vous vous en doutez n'a que très moyennement plu à Liliane (à L'Oréal quoi). D'autant qu'au même moment, Le Petit Marseillais se lançait aussi pour la première fois sur les déodorants et là aussi avec un certain succès. Moi ce que je dis dans ce genre de cas, c'est que "quand ça veut pas, ça veut pas".




Bon, chez L'Oréal, faut pas trop les chauffer comme ça les mecs car ils sont pas trop du genre à se laisser faire et à tendre l'autre joue. Action, réaction... et innovation ! Du côté de Narta d'abord qui lance le premier déodorant minimiseur de repousse en grandes surfaces. Si j'ai bien compris, ce n'est pas à proprement parler sur la vitesse de repousse du poil que le déodorant va agir (ça aurait pu, ça existe chez d'autres marques comme Acorelle ou Inhibitif) mais plutôt sur la "vigueur" de ce poil qui va pousser de manière plus affinée et moins dense. Au final, le bénéfice est le même puisque cela vous permet d'espacer les séances de rasage ou d'épilation. J'ai trouvé que ce lancement était intéressant car au-delà de la traditionnelle promesse déodorante 48h, cela apporte un vrai plus par rapport à l'offre habituelle. La difficulté à mon avis, ce sera de convaincre les consommatrices 1) de l'efficacité du produit et 2) de les rassurer car on se dit qu'un truc qui promet ça est forcément bourré de molécules over-chimiques à souhait. 

Riposte aussi du côté de chez Ushuaïa avec une nouvelle collection de déodorants, déclinés en spray et en roll-on, et qui sont enrichis en argiles absorbantes. Pas l'innovation du siècle on est bien d'accord mais c'est néanmoins intéressant car je trouve que ça illustre bien une difficulté que les marques de grandes surfaces vont je pense rencontrer d'ici quelques temps : les gens sont à la recherche de formules toujours plus green et rassurantes... L'argile, qu'on trouve souvent dans les recettes de déodorants à faire soi-même, est justement de cette veine là et vise à rassurer le consommateur. Dans le même esprit et pour aller encore un peu plus loin, je serai presque prêt à parier qu'on verra en 2016 l'arrivée en GMS de déodorants en crème, de parfaits dupes de ce qu'on trouve déjà chez Soapwella ou Schmidt's. Chez Cadum par exemple, ce serait assez pertinent je trouve (L'Oréal, si vous m'entendez et le faîtes, n'oubliez pas ma commission hein).



Et pour définitivement faire payer à Unilever son insolence (le mec qu'en fait pas des tonnes du tout !), L'Oréal a aussi décidé d'aller les titiller sur l'homme. D'abord en relançant à la rentrée Ushuaïa dans des déclinaisons masculines qu'on ne trouvait je crois plus depuis des années. Puis aussi en allant prendre une longueur d'avance sur un concept qui a visiblement de l'avenir : le déodorant intégral. Dans l'absolu, rien ne nous empêchait déjà de sprayer notre déo partout où bon nous semblait mais cela est dorénavant quelque chose d'encouragé par Mennen dont le petit dernier est présenté efficace tout à la fois sous les aisselles bien sûr, mais aussi sur le torse, le dos, les pieds... et "les zones intimes". Futé car on l'a constaté ces derniers mois, on voit poindre plusieurs initiatives du côté des déodorants pour le sexe (oui, appelons un chat un chat, on va gagner du temps en évitant les périphrases) et qu'il y a visiblement une demande grandissante de ce côté là. Perso, je suis convaincu qu'un déodorant spécifique pour le pénis comme Comfy Boys (je vous en avais parlé ICI) ne se vendra jamais plus qu'un album d'Eve Angeli, en revanche jouer le côté all inclusive peut en effet faire pencher la balance pour un consommateur qui hésiterait entre deux produits. C'est bien vu ! Et amusant car c'est typiquement un comportement de testostérone ça, pas sûr du tout que les filles seraient rassurées par un truc qu'on leur conseillerait de mettre à la fois sur leurs, pieds, leurs aisselles et leur sexe !


Et du côté d'Unilever alors ? Et bien comme on ne change pas on met juste les costumes d'autres sur soi (faut vraiment que j'arrête avec Céline aujourd'hui !) une équipe qui gagne, ils continuent de jouer à "Chérie, j'ai rétréci les déodorants". Maintenant que c'est fait du côté de la femme, c'est cette fois les Axe et Rexona Men qui ont adopté la taille slim. Avec au passage une campagne très distinguée sur le thème "Ce n'est pas la taille qui compte" mais en même temps, pouvait-on attendre quelque chose de plus subtil de la part de Axe ? Je n'en suis pas certain même si à leur décharge, ça colle à merveille au propos cette fois-ci ! Un point de plus donc pour Unilever, et d'autant plus lorsqu'on sait que les atomiseurs sont les formats les plus vendus en France, que ce soit chez l'homme ou chez la femme (même si chez vous Mesdames, le roll-on est en nette progression, peut-être - #supputation - parce que vous vous inquiétez plus que nous de tout ce qui est gaz propulseur  et que le format bille a une image moins "nocive" ?).

A voir à la fin de l'année ce qu'il ressortira des panels de vente mais pour moi, Unilever va continuer de creuser l'avantage et cela pour une raison toute bête : L'Oréal a commis une erreur et aurait du adopter aussi en urgence le format compressé. Bien sûr cela ne fait pas plaisir de devoir copier la méthode d'un concurrent et l'orgueil en prend sûrement un petit coup, mais les formats compressés semblent devenir la nouvelle norme et si les consommateurs en ont décidé ainsi (même les marques de distributeurs sont en train de les adopter), L'Oréal ne pourra pas rester indéfiniment sans en proposer. Surtout, s'ils l'avaient fait, ils auraient coupé l'herbe sous le pied à Unilever dont toute la communication ne repose pour le moment que sur les avantages de ce format, ils n'ont aucune autre innovation à défendre en matière de déos. On verra bien s'ils le feront en 2016 et de toute façon et pour citer une dernière fois notre amie québecoise (bah Céline voyons, suivez un peu tabernacle !), "les dernier seront les premiers" !

Allez, assez parlé pour ma part, à vous de prendre le clavier maintenant pour me raconter un peu où vous en êtes en matière de déodorants ? Est-ce que déjà vous en utilisez ? Et si oui, de quelle marque ? Est-ce que vous y êtes fidèle ou zappez souvent ? Le premier critère dans votre choix, est-ce plutôt son parfum, son format, son prix, sa promesse, son degré de naturalité... ? Est-ce que justement certaines ici sont passées sur des déodorants plus naturels type Soapwella et si oui, cela m'intéresse d'avoir votre retour d'expérience pour savoir si c'est aussi efficace qu'un déodorant traditionnel ? Les déos compressés, vous en avez déjà utilisé vous ? Convaincu(e)s du concept ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

28 commentaires:

  1. Cécile6731/7/15

    Bonjour Teddy,
    Question très importante: quel est le lien entre Céline Dion et le déodorant (je cherche, je cherche mais je ne trouve pas tabernacle!).
    Alors moi pour les déo: j'en utilise tous les jours (ben oui quand même!) et je n'utilise que des roll-on ou des sticks, de marque Rexona ou Narta. Je n'aime pas les atomiseurs, même compressés (il n'y a que moi qui ait l'impression de m'étouffer et qui tousse à n'en plus finir dans la salle de bain en utilisant les atomiseurs? Bon j'ai peut-être la main lourde en fait!). Sinon je suis passée au bio pour certains produits (gels douches, certains shampoing) mais pour les deo j'ai essayé et malheureusement je ne les trouve pas efficaces: je reste aux sels d'aluminiums tant décriés. J’attends donc avec impatience des produits plus safe mais antitranspirants. Bonne journée. Cécile

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais si tu savais à quel point mon cerveau n'a pas besoin de lien pour faire des associations d'idées ! Le pire dans tout ça étant d'ailleurs que je connaisse tant de paroles de chansons de Céline, même moi ça m'effraie ! Dorénavant, on la rebaprisera Céline Déon !

      Je souris en lisant ton "bah oui quand même" car je culpabiliserai presque puisque moi, je confesse que je ne mets du déodorant que 4=5 fois dans le mois quand j'y pense le matin ! Je ne transpire que lorsqu'il fait extrêmement chaud donc je n'en ai pas vraiment besoin, je dois avoir un bon radiateur interne !

      Pour les déos bio, des progrès ont été faits, mais ce n'est vrai que c'est pas encore tout à fait 100% efficaces. Mais ça viendra bien un jour !

      Supprimer
  2. Moi j'utilise des billes ou des crème que je trouve en parapharmacie. Je transpire beaucoup ( bonjour le glamour lol ) et je n'ai jamais trouvé un déodorant efficace en grandes surfaces pour ne pas sentir la transpi' en fin de journée à part les Dove mais l'odeur me donne des heuts de coeur.
    Je ne suis pas convaincue par les déo compressés je n'ai essayer qu'une fois et 'ai eu l'impression qu'il y en avait moins; mais pour bien l'utiliser il faut peut-être en appliquer moins?
    Je n'ai pas encore tester les déodorants naturels en crème mais je pense y venir un jour.

    Encore un super article, bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, non, normalement les marques de déos compressés disent que tu dois l'utiliser absolument comme d'habitude et que cela ne change en rien le nombre d'utilisations que tu dois pouvoir faire. Eux disent avoir des études qui disent qu'on sort le même nombre de pulvérisations d'un grand flacon que d'un petit mais bon, dans la réalité après, je ne sais pas ce qu'il en est !

      En pharmacie, j'entends souvent parler d'Etiaxil qui apparemment fonctionne sur les cas de transpiration assez prononcée, je ne sais pas si tu l'as déjà essaé ?!

      Supprimer
  3. Depuis un moment je suis une adepte des Nivéa, je préfère l'Invisible anti-traces pour l'hiver et pour les beaux jours le Dry Comfort Plus qui sent juste méééééégaaaa bon !
    Grosse préférence pour le format bille donc et pas de soucis de taille, il sont hyper riquiqui et n'ont rien à envier au format compressé.
    Ils sont super efficaces tous les deux MAIS bourrés de cochonneries. Ce que j'aimerais éviter mais je crains que rien ne soit aussi bien dans les trucs plus naturels, bio etc ... j'essaierai peut être si je trouve quelque chose qui me tente.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah un déodorant qui sent bon, alleluia ! Car faut quand même avouer que souvent, on est sur des odeurs un peu violentes et pas toujours subtiles !

      Bien d'accord avec ce que tu dis, moi je sais que lorsque je dois partir en vacances, j'ai toujours pris des formats roll-on et qui effectivement n'ont rien à envier aux compressés niveau taille !

      Et pour le naturel, je crains qu'il faille encore attendre un tout petit peu même si de beaux progrés ont été faits ces derniers temps !

      Supprimer
  4. Hello Teddy !
    Merci pour ce super article, encore une fois. Le coup du "Chéri j'ai rétréci les déodorants" m'a déclenché un bon fou rire :D
    Ce n'est pas moi qui permet aux leaders du déo de s'en mettre plein les poches puisque je n'utilise quasiment plus de déodorants depuis bientôt 4 ans. Je suis passée à la pierre d'alun (potassium alun) en 2011, et je n'utilise du déodorant en spray qu'en période de canicule pour rafraîchir mes aisselles en cours de journée (d'ailleurs mon déo' Monsavon actuel a été acheté en 2012, donc je l'utilise vraiment peu !).
    La pierre d'alun ne m'empêche pas de transpirer (je trouve quand même que je transpire un peu moins que durant mon adolescence), mais elle est vraiment efficace contre les odeurs ! Les vêtements qui puaient la transpiration en fin de journée, c'est de l'histoire ancienne ^^

    Bonne journée et bon week-end ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton message ! Tu sais que le pire c'est qu'en l'écrivant, ça m'a donné envie de revoir le film que je n'ai pas vu depuis... fort longtemps !

      Ah, la fameuse pierre d'alun ! Je n'en ai jamais utilisé dans ma vie mais devrais peut-être le tenter par curiosité car comme je transpire de base très peu, cela pourrait finalement me suffire si ça se trouve. Je note dans un coin de mâ tête !

      Supprimer
  5. Celui d'Ushuaïa me tenterait bien, je serais curieuse de savoir ce que ça donne ! Sinon, j'utilise toujours le même déo, celui de Nivéa en bille, pour peaux sensibles, sans alcool et fraîcheur sèche ! lol Pas d'odeur trop forte, je n'aime pas quand un déo sent plus fort que mon parfum ^^ C'est censé être discret !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Décidemment, quel succès ce Nivéa ! Et je t'avoue que ça me rappelle des souvenirs d'adolescence car j'achetais alors aussi le roll-on bleu que je trouvais très bien. Je souris car je me vois encore l'acheter, je ne savais pas encore à l'époque que je finirai beauty addict !

      Bien d'accord pour le parfum, c'est juste insupportable quand ton déo à 3€ vient perturber ton parfum à 80€, le truc qui peut faire péter un câble !

      Supprimer
  6. Coucou Teddy, alors pour moi le déodorant parfumé, c'est out depuis toujours ! Depuis quand un produit d'hygiène doit télescoper un parfum qui coûte un bras ? Celui que j'ai utilisé pendant plus de 20 ans et le seul qui était efficace sans aucun parfum, c'est le Keops (Roc) en bille de verre. L'avantage avec l'avancée en âge, c'est que l'on transpire moins (les poils poussent moins aussi, vive la ménopause ! ;) j'ai donc dans ma trousse une belle pierre dAlun naturelle inusable et parfaite contre les odeurs. Plus pratique, je viens de tester la pierre d'Alun dans une version roll on que je vais adopter, chez Bionature. Cependant, faut pas rêver ça n'empêche pas les auréoles sur les petits hauts serrés en cas de sudation importante. Bon point pour les compressés, mais pourquoi les parfumer ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, ma Suzy par ici ! Et comme d'habitude, on est d'accord car comme toi, je refuse que mon déo à 3 euros vienne parasiter mon Diptyque adoré !

      Ah oui, le Keops, je me souviens qu'on en avait parlé une fois ! Ils l'ont arrêté récemment, c'est ça ? Au bout de 20 ans, tu m'étonnes que tu avais eu le temps de t'y habituer !

      La pierre d'alun en roll-on, c'est une bonne alternative car son côté généralement un peu brut et traditionnel ne m'inspire jamais pleine confiance. Là c'est bête mais le fait que ça ressemble plus à un déo classique, j'irais déjà plus en confiance.

      Et pour tout te dire, tu es bien à Carcassonne car à Paris en ce moment, on a plus de besoin de parapluie que de déodorants !

      Supprimer
  7. angie31/7/15

    Je suis passée depuis près d'un an au déo crème Schmidt's, fragrance free pour n'avoir aucune odeur parfumée et sans huile essentielle pour éviter une irritation possible avec les HE, et c'est le vrai bonheur ! hyper efficace avec une compo mini, je n'en reviens toujours pas, aucune odeur de transpi, vêtements inclus, ils sentent le propre en fin de journée comme s'ils sortaient de l'armoire. Et surtout le plus, plus de traces jaunâtres sur les vêtements blancs à cause du déo, ou blanchâtres sur les noirs avec un tissu qui se "crame" au fil du temps.
    L'application sort de l'ordinaire effectivement, une petite spatule pour prélever le produit (une mini noisette), un petit massage sous l'aisselle, c'est un coup à prendre mais en 10 secondes avec l'habitude, c'est aussi rapide qu'avec un déo classique.
    Depuis plus de 25 ans que j'achète du déo, j'ai tourné à 90% avec ceux de parapharmacie (roc, vichy) qui ont perdus leurs efficacités au fil des années et cramaient de plus en plus les vêtements aux aisselles avec un mélange odeur chimique/transpiration de plus en plus présent.
    J'ai testé 2 fois les déos de GS (sanex = inefficace), Narta (réaction cutanée carabinée après quelques mois d'utilisation).
    Je les trouve systématiquement trop parfumés en GS (un déo qui sent la menthe fraiche, le lotus ou la frangipane ça ne m'intéresse pas, mon parfum est là pour ça, pas le déo) et le marketing est à mon goût trop "lessivier", compréhensible quand on connaît les groupes derrière la plupart des marques en rayon.
    En plus je déteste les sprays ou les sticks, et ne recherchais que les déos bille, peut présent dans les rayons GS à une époque.
    Au fil du temps, avec les articles toujours plus "angoissants" sur les compositions à risque (mettre du déo c'est risquer le cancer du sein), ça m'a poussée à chercher des solutions plus "propres".
    Je n'ai jamais été convaincue par la pierre d'alun, et les deos bio sont souvent très parfumés et contiennent des huiles essentielles qui peuvent créer des réactions cutanées.
    Au fil des lectures sur les blogs, j'ai entendu parler de cette marque Schmidt's et j'ai testé. J'y croyais moyennement (effet pierre d'alun bis) mais le résultat est là, et avec le recul je ne reviendrai pas vers les déos classique.
    Bon voilà, pour mon premier commentaire sur ton blog que je lis depuis déjà un bout de temps, j'ai tartiné, le sujet m'a inspirée. Merci en tout cas pour ton blog, toujours passionnant :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, j'aime ce genre de premier commentaire ! En fait, le plus dur c'est de se lancer, après ça va tout seul (et en plus je ne mords presque jamais !). Merci en tout cas pour ce message très sympa et pour ta fidélité !

      Thanks aussi pour ce retour d'expérience sur le déo Schmidt's. Pour tout te dire, on m'en a offert un il y a quelques mois et je n'ai pas encore eu le courage de l'essayer. Je ne crains pas trop l'efficacité car comme je ne transpire pas beaucoup, je pense que c'est parfait pour des gens comme moi. Non, c'est vraiment la gestuelle qui me bloque un peu car j'ai l'impression que ça va être un truc hyper fastidieux alors que non, pas du tout vu ce que tu en dis, juste une habitude à prendre. Je vais tâcher de le retrouver dans le fouillis de mon bureau (vaste programme et belle ambition de ma part !) pour le mettre à l'épreuve !

      Et vraiment, je ne comprends pas que tu ne sois pas intéressée par un déo qui sente la galette des rois !!!

      Supprimer
    2. Un déodorant Galette des rois ^^ ... je rejoint Angie (angemarie ???? ) sur ce point là, pas pour moi non plus, et pareil, je suis passée aux déodorants sans sels d'aluminiums, de moi même. J'ai testé des déodorants bio (sans trop de succés), le déodorant de Sabon (qui au final ne me corresponds pas vraiment) et j'envisage de foncer sur le Schmidt ou le soapwella, ma décision n'est pas encore prise , mais je suis vraiment décidée à essayer l'un ou l'autre, voire les deux car j'en entends que du bien.
      Actuellement j'ai opté pour un déodorant Le Petit Marseillais pour remplacer celui de Sabon qui ne me fera pas 3 jours d plus, en attendant de passer commande et recevoir le Schmids ou le Soapwella...
      Et si un jour je découvre un déodorant galette des rois, je saurai d'où ça vient ^^

      Supprimer
    3. Arrêtez les filles, vous allez leur donner des idées et on va finir par se retrouver avec un déo Flammenkueche !

      Bah écoute, moi pareil, je suis motivé et je pense que je vais tester le Soapwella ou le Schmidt's par curiosité ! Mais peut-être plus cet hiver pour ne pas non les mettre en conditions extrêmes !

      PS : j'ai vu que tu avais eu des difficultés à poster un commentaire, je ne sais pas si ça vient de ton ordi mais j'ai souvent des mails où des filles me disent qu'elles n'arrivent pas à poster, donc parfois ça peut aussi venir de Blogspot je crois.

      Supprimer
    4. non en l'occurrence ça venait de mon PC qui n'a rien validé (même sur Facedebouc), ça lui arrive assez souvent dernièrement, j'ai du rebouter internet car je ne pouvais plus me connecter à Bloglovin ça me mettait une page d'erreur comme si la page n'existait plus, du coup le temps que je reprenne tout en main je sais que j'aurais quelques bugs ^^

      Supprimer
    5. Je t'avoue que d'un certain sens, ça me rassure ! Courage pour les déboires informatiques, j'ai envie de jeter ma Livebox par la fenêtre lorsque cela m'arrive !

      Supprimer
  8. Salut ! Toujours un pur plaisir de te lire, tu es trop drôle !! J'en utilises pas vraiment, je n'ai pas trop de problème de transpiration ni d'odeur. Sinon celui de secours que j'utilise rarement c'est celui d'Yves Rocher à $2... Et Oui je sens la rose à l'année longue ha ha ha ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, c'est gentil ! Au moins avec toi, on ne pourra pas dire "que ça sent pas la rose par ici" !

      Supprimer
  9. Anonyme3/8/15

    Hello Teddy?

    Pendant très longtemps, j'ai utilisé des déo atomiseurs grandes surfaces. J'ai trouvé que ce n'était pas efficace, en fin d'après-midi, je sentais la transpiration, pendant les périodes de grandes chaleur, malgré deux douches par jour. J'ai acheté en parapharmacie des sticks "Laino, rock... Pas plus efficace. Je cherchais sur Internet, j'ai lu que certaines personnes qui cherche du vegan, des déo au plus naturel possible, j'ai voulu testé le déo en pot schmidt je crois, avec la spatule, mais paraît-il qu'il durcit, pas facile à appliquer. J'ai enfin trouvé près de mon travail un magasin bio. Je me suis dit, je vais tenter pourquoi pas et j'ai acheté le déodorant en spray LAVERA. Et bien crois-moi, super efficace je reste fraîche toute la journée même pendant la canicule. Trop contente. Bien qu'il soit plus cher, je vais rester dans cette gamme de produit. Comme quoi, les BLOGS sont utiles, cela permet de nous guider, de connaître des produits. Enfin, pas tous les blogs on est d'accord, faut savoir sélectionner;

    C'est toujours avec un plaisir que je lis tes articles. Bon, je suis un peu en retard, je vais aller lire celui de tes gels douches préférés..

    Lila

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Lila pour ton gentil mot !

      Tu vas rire mais je te crois d'autant plus que c'est moi qui m'occupe des Relations Médias de lavera et je ne suis pas surpris outre-mesure car j'entends en effet beaucoup de bien sur leurs déodorants (ils en ont d'ailleurs sorti pas moins de 9 nouveaux cette année !). Le seul truc, c'est que moi je ne suis pas spécialement fan de l'odeurs de ceux qui sont à l'orange & co, mais il y e en a maintenant 3 neutres que je devrais essayer, tu as raison !

      Pour le Schmidt's, j'avais aussi lu qu'il durcissait parfois et je t'avoue que me connaissant, je n'aurais pas la force de me battre avec un déo à 7h du mat !!!

      Supprimer
  10. Un article que j'ai un peu "survolé" je l'avoue, car moi (après des années d'errances !) j'ai ENFIN trouvé LE DEO IDEAL il y a près de 2 ans, et depuis j'y suis fidèle (chose incroyable vu qu'en tant que Beauty Addict je suis une grande zappeuse devant l'éternel !!!)
    Il s'agit du déodorant crème naturel de la marque SCHMIDT'S, en vente en exclusivité chez Birchbox (http://birchbox.fr/r/naturelle) : Il est d'une efficacité à toute épreuve (même après 3 jours sans me laver - oui juste une fois hein, clouée au lit avec la grippe et forte fièvre ! - je sentais toujours "la rose", incroyable !!!).
    Sa texture crème permet d'hydrater les aisselles (en plus de son effet déodorant inégalable), ce qui est particulièrement appréciable quand on s'épile (je ne sais pas si c'est ton cas !?!).
    Le pot de 60ml dure facilement 2 mois, à seulement 9.99€, donc rapport qualité/prix carrément OK !
    Et il est proposé en 3 parfums (mon préféré = Bergamote + Citron vert ♥)

    Ca fait 2 étés que je commande un "lot" avec le gros pot 60 ml + un petit pot "format voyage" (15 ml) que j'emmène avec moi en vacances (le lot à seulement 12.99€), toujours aussi efficace même en pleine chaleur/canicule et activités "sportives" !

    Bref je n'ai jamais été aussi satisfaite d'un Déo (qui plus est totalement NATUREL), et du coup c'est bien le seul produit de "beauté"/hygiène auquel je suis fidèle ! (pas mon fort la fidélité, je préfère toujours tester de nouveaux produits plutôt que d'en racheter un que je connais déjà, même s'il est génial !!!) et sur lequel j'ai arrêté de zapper/chercher "mieux".

    Donc voilà, je n'ai qu'une seule chose à dire : Essaie le et tu m'en diras des nouvelles !!!

    Bisous, euh pardon BONNE NUIT !

    Aline

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Décidément, c'est un vrai plébiscite pour ce déo Schmidt's qui recueille tous les suffrages ! En tout cas, voici une idée de nouvel angle de communication pour les marques de déos : testé et approuvé par 3 jours de grippe, ça au moins, on visualise tous bien la performance !

      Oui, épilation des aisselles obligatoires carj je me mets en débardeur dès qu'il fait beau (aujourd'hui encore, avantage de pouvoir aller bosser un peu à la cool) et c'est vrai que le déo est encore plus important dans ce cas !

      Je ne savais pas par contre qu'il était décliné en 3 parfums, c'est un bon point par rapport au Soapwella.

      Promis en tout cas, je le tente d'ici la fin de l'année !

      Supprimer
    2. Reçu hier (du reste j'en profite pour remercier Aline qui m'en avait vanté les mérites il y a au moins un an.....), je n'ai commandé que le Shcmids mais chez Bazar bio, car je voulais ma Konjac.....
      bref, test dès demain ^^

      Supprimer
    3. Et laisse moi te dire qu'avec les chaleurs de cette semaine, c'est juste le bon moment pour le mettre à l'épreuve !

      Supprimer
  11. et bien perso j ai pas encore trouvé mon déo... depuis quelques mois soucis de santé et changement hormonal j'ai l 'impression de sentir la transpiration plus qu'avant.... et j'ai horreur de ça (en même temps qui aime ça!!!????)
    bref le seul à tenir à peu près bien est le deo stick jean paul gautier le male....
    mais vu le prix je me demande si je vais passer au rayon homme pour les déo et tampis pour ma féminité !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "j'ai l 'impression de sentir la transpiration plus qu'avant.... et j'ai horreur de ça (en même temps qui aime ça!!!????)" : rhooo tu sais, le monde est tellement rempli de détraqués que je pense qu'on pourrait en trouver sans trop de difficultés !

      Ma petite soeur achète presque tous ses déos au rayon homme, elle les trouve plus efficace et en préfère l'odeur. Franchement, ce n'est qu'une étiquette, si ça te dit d'essayer, fonce !

      Supprimer

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails