15 juin 2010

Le designer Starck relooke L'Air du Temps


Alors que toute la Toile se concentre sur Nina L'Elixir et sa nouvelle égérie, la chanteuse mannequin Florrie, je voudrais plutôt parler pour ma part d'un autre parfum mythique de la Maison Nina Ricci : L'Air du Temps. Classique parmi les classiques, il a été réinterprété par Philippe Starck, dans une édition limitée qui sera proposée au mois d'octobre et dont on va à mon avis beaucoup entendre parler.

Avant de développer un peu l'info, il faut que je vous dise comment je suis en mesure de la partager avec vous. Ce billet marque en fait le début d'un partenariat que j'ai sollicité auprès de Cosmétique Hebdo. Pour faire simple, Cosmétique Hebdo est un journal hebdomadaire, très lu par les professionnels de la beauté et dans lequel on trouve pas mal d'infos exclusives. Une vraie mine d'or pour moi, car c'est le genre d'infos qui m'intéresse pour ma Planète-Beauté ! Cosmedias, le groupe qui l'édite, m'a gentiment abonné au titre et autorisé à reprendre ici l'info qui, dans chaque numéro, aura retenu le plus mon attention.

Bref, revenons-en à ce lifting incroyable que Starck a opéré sur le célèbre flacon aux deux colombes. Pour paraphraser le gimmick d'une ancienne émission qui a fait les beau jours de France 3 il y a quelques années, vous vous souvenez de L'air du Temps avant...


et bien le voici, maintenant !


Je crois qu'il n'y a pas grand chose à ajouter à ces deux photos ! Le flacon 2010 est conforme à l'univers de Starck, les colombes qui s'embrassent sont stylisées à l'extrême car le designer voulait "quelque chose d'immatériel, au toucher imperceptible, qui se love comme un oiseau dans le creux de la main". Pour le côté immatériel, c'est assez réussi car au bureau, certains de mes collègues y ont vu un perroquet, un collier avec une dent de requin...


En tout cas, chapeau bas à Nina Ricci qui enchaine plusieurs jolis coups : après le lancement réussi de Ricci Ricci (un des seuls féminins lancés l'année dernière et que l'on trouve encore dans les meilleurs ventes du premier semestre 2010), le buzz qui commence à prendre autour de leur collaboration avec Florrie, et maintenant cette édition limitée qui sort un peu des codes traditionnels du parfum... cela fait du bien à l'image de la marque, qui me semblait un peu enfermée dans un univers romantique un peu trop gentillet à mon goût. Là, il y a avec ces derniers lancements, plus de fraîcheur, de modernité, d'impertinence...

A celles qui voudront se procurer ce collector, il vous faudra attendre octobre lorsque le produit sera commercialisé au prix de 69 euros.

10 commentaires:

  1. Je ne suis pas hyper fan de Starck (j'en peux plus des hôtels et des restos parisiens redécorés par... PHILIPPE STARCK !!!!), mais je dois avouer qu'il a du talent. C'est une réelle création artistique.

    En revanche, euh oui, moi je vois un perroquet !!!!!

    RépondreSupprimer
  2. Pas convaincue par le design, même si c'est + moderne et + épuré. Moi aussi j'y vois un perroquet avec un bec "dent de requin".
    Ou un couteau suisse... le haut d'un tire-bouchon.

    RépondreSupprimer
  3. Jasmine15/6/10

    En effet, c'est ce qu'on appelle une réinterprétation radicale!...les colombes étaient peut-être un peu trop convenues (moi j'aimais bien) mais là, c'est tellement stylisé que je suis perplexe et incapable de dire à quoi ça ressemble...c'est à votre bon cœur, chacun y voit ce qu'il veut..."un air du temps" onirique?
    Il est indéniable que c'est un bel objet malgré tout..sacré Starck!

    RépondreSupprimer
  4. On dirait une hache préhistorique !

    RépondreSupprimer
  5. @ Véro, So et Pascale : une hache préhistorique, un perroquet, un couteau-suisse, un tire-bouchon... Finalement, cela peut faire l'objet de soirée devinette entre amis ce flacon collector !

    @ Jasmine : si tu regardes bien, tu vas voir les colombes. Au début, elles ne me sont apparues comme une évidence mais en fait si !

    RépondreSupprimer
  6. Paddychat15/6/10

    Tristesse... Starck a fait du Starck au lieu de rendre hommage à la poésie de l'Air du Temps...je ne comprends pas pourquoi on cherche à relooker (voir re-formuler ou créer des avatars) d'objets (flacons, jus...) qui sont mythiques car parfaits...

    RépondreSupprimer
  7. Jasmine15/6/10

    Bon je te crois, mais ce n'est pas flagrant sur la photo je t'assure, j'attends octobre et j'irai voir l'objet de plus près. Le jus est toujours le même ou il a aussi été modernisé? on a tellement de surprises avec les nouvelles règlementations qui semblent avoir bon dos (n'est-ce pas plutôt une question d'économie? mais c'est un autre vaste débat, n'est-ce pas?)

    RépondreSupprimer
  8. @ Paddychat : L'Air du Temps étant un parfum mythique, je pense que tu ne seras pas la seule à tiquer sur cette réinterprétation. Mais le bon côté des choses, c'est que cette nouvelle mouture amènera peut-être des femmes plus jeunes vers ce classique.

    @ Jasmine : non, non, la fragrance en elle-même n'est pas modifiée. Déjà que vous êtes nombreuses à ne pas reconnaitre le flacon, alors imagine si Starck s'était occupé du jus ! On n'aurait plus reconnu L'Air du Temps du tout !

    RépondreSupprimer
  9. Jasmine15/6/10

    non, non, je ne pensais pas à une reformulation du jus par Starck mais par la maison elle-même, comme c'est le cas avec certains Guerlain etc...
    Tant mieux si c'est le même car il était intemporel et je crois que beaucoup de jeunes femmes pourraient effectivement le découvrir avec plaisir!

    RépondreSupprimer
  10. A droite un ours polaire. A gauche une griffe de tigre en metal... Ouais ce serait mon interprétation à première vue!
    Je suis sceptique sur le flacon, mais j'aime beaucoup le design de la boite (non non je ne me moque pas, c'est vrai!).
    Et honte à moi, je ne connais pas ce parfum... Sa "rééditioné me permettra de le découvrir!

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails