9 mars 2010

Le boom des shampooings ultra luxe

Impérial, voici un shampooing qui porte bien son nom. Lancé en septembre 2009 par la marque Philip B, il était à l'époque présenté comme "le plus luxueux shampooing jamais formulé". Prix de cette alliance de Camomille, Romarin, Ortie, Bardane et Sauge : 137 euros le pot XXL de 355ml. Sur le marché du soin capillaire haut de gamme, Philip B n'en était d'ailleurs pas à son coup d'essai et proposait déjà un shampooing à la truffe blanche (50 euros).

Mais à y regarder de plus près, il semblerait que cette tendance commence à faire des émules. Ainsi, le dernier né Leonor Greyl (Shampooing Revivisence) s'affiche à 51€50 le flacon de 200ml.
Presque le double des prix pratiqués sur les autres références de la marque. Une stratégie logique au demeurant, après le lancement de leur Masque Quintessence (93€).

La question est évidemment de savoir quel sera l'avenir pour ce marché de niche ? Le shampooing premium va t-il continuer à se développer dans les prochains mois ?

Souvent délaissé au profit du soin, du make-up et du parfum, le rayon capillaire pourra alors peut-être doper sa présence dans le réseau sélectif...

2 commentaires:

  1. les tarifs sont quand même pas a porter de tout les portes monnaies

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails