23 janvier 2012

Le layering : beaucoup de bruit pour rien ?


Pendant ma diète bloguesque forcée, j'ai été hyper frustré car j'avais un milliard de choses dont je voulais vous parler, et je me disais que je ne saurai du coup pas par quoi commencer le jour où je retrouverai enfin un peu de temps pour me coller derrière mon PC. J'ai d'abord cru que je reprendrai en main cette Planète en vous causant capitons, puis dissolvant dans un second temps avant de m'arrêter sur la possibilité de reprendre l'histoire avec ce que j'aime encore le plus, à savoir la découverte d'une nouvelle marque de niche. Oui mais voilà, tous mes projets ont été bousculés lors d'une discussion avec une amie à moi qui s'intéresse de plus en plus à la beauté, n'en déplaise à son banquier. Cette amie donc (on dit "bonjour Julie" si jamais elle passe par là) m'a posé une question existentielle : "Au fait Teddy, c'est quoi le layering exactement". Lorsqu'elle m'a demandé ça, j'ai du faire la tête du père à qui son fils lui demande "Papa, c'est quoi cette bouteille de lait ?".


Avant de me lancer dans une réponse fleuve, je lui demande pourquoi cette question et où est-ce qu'elle avait entendu parler de ça ? Elle m'a alors vaguement répondu que c'était une copine à elle qui lui en avait parlé mais que justement, elle n'avait pas trop capté ce dont il s'agissait vraiment. Ne pouvant laisser plus longtemps une âme de beauty addict dans l'ignorance, me voilà donc lancé dans le passage en revue des 6 étapes qui constitue ce qu'on appelle aussi mille-feuilles : un démaquillage à l'huile et au doigt, un passage au savon ou nettoyant visage selon ce qu'on lit à droite à gauche, une lotion pour parfaire le nettoyage du visage, un sérum, un contour des yeux et une crème de jour ou de nuit selon le moment de la journée où l'on procède à ce rituel. Et là, alors que j'espérais l'avoir bluffé par cette liste précise de geste beauté à adopter, elle m'a tué en me répondant du tac au tac "C'est tout ?", ajoutant sournoisement "c'est déjà ce que je fais depuis des lustres, c'est naze et pas du tout original ce truc".


Elle a du voir à ma tête que j'ai été un peu décontenancé par sa réponse. Du coup, elle a développé son propos. "Non mais c'est vrai quoi, un sérum, un contour des yeux et une crème par dessus tout ça, c'est ce que tout le monde fait, non ?". Franchement, et même si je peux parfois être d'une mauvaise foi crasse, c'était quand même assez difficile de répondre autre chose que "oui" à son fatal argument. Même moi c'est ce que je fais et pourtant, je ne me suis jamais levé un jour en me disant "Tiens, et si je me mettais au mille-feuilles moi aussi". D'un coup, cette amie a relativisé tout ce que j'entends depuis des mois sur les bienfaits du layering : et si finalement on avait collé un mot un peu tendance sur une pratique relativement élémentaire que la plupart des beauty addicts ont adopté depuis des lustres ?


Alors bien sûr, si les trois dernières étapes du layering sont lorsqu'on les regarde d'une banalité totale, on peut objecter que le rituel du démaquillage en trois étapes (et souvent surnommé double nettoyage) est un poil plus complexe que ce pratiquent naturellement les femmes. Mais là encore, exception faite de la lotion, est-ce vraiment le cas ? Franchement, je n'en suis pas certain. Je passe en plus sur le débat entre celles qui insistent sur le fait que seule l'huile peut s'intégrer dans un rituel de layering, et les autres qui objectent que l'huile n'est pas du tout adaptée à leurs problèmes de peau et qu'elles ne veulent du coup pas en entendre parler car ça, c'est encore un autre débat !


Tout ça pour dire quoi allez vous me demander ? Bah pas grand chose au final, si ce n'est que cette amie m'a donné une bonne leçon : inutile de trop intellectualiser les gestes élémentaires que nous réalisons finalement sans nous en rendre compte. Le so trendy layering qui fait tellement de buzz depuis quelques mois n'est-il simplement pas au fond que la version complète de la routine beauté à laquelle s'astreignent déjà plus ou moins les beauty addicts ? Attention, ceci n'est nullement une critique du mille-feuille en soi car je suis le premier à dire que ces étapes élémentaires (nettoyer doucement mais minutieusement, hydrater/nourrir et répondre aux besoins spécifiques) sont le premier pas vers une jolie peau (en faisant quand même attention à la surenchère car parfois, moins c'est mieux). Je me demande juste si tout cela n'est pas trop de bruit pour pas grand chose de nouveau...


Qu'est ce que vous en pensez vous ? Une fois encore, tous les avis sont les bienvenus, que vous soyez une fervente supportrice du layering ou bien alors totalement allergique au principe de mille-feuilles. Trouvez-vous qu'il y a une grande différence entre ce que préconise le layering et ce que vous faites (ou faisiez si vous êtes depuis passé au mille feuille) naturellement ? Mettre un nom sur cette superposition de produit est-il vraiment nécessaire ou plutôt un simple effet de mode ? Pourquoi dans ce cas là ne parlerait on pas aussi de "layering capillaire" lorsqu'on procède à un shampooing, après-shampooing, masque et huile pour les pointes sèches ? Pour faire trendy, on pourrait appeler ça lasagne capillaire ! Bon, et sinon, je veux bien aussi l'avis de celles et ceux qui pratiquent / ont pratiqué ce fameux layering. Avez-vous constaté un mieux sur votre peau ou bien était-ce kif kif bourricot avec le protocole de soins que vous aviez avant ? Tout, tout, tout, dites moi tout sur ce que vous inspire le layering, les produits que vous utilisez pour le réaliser... afin que je puisse enfin savoir si ce fameux mille-feuille mérite vraiment toute l'attention qu'on lui donne !

PS : dites-moi, j'en vois encore deux au fond de la classe qui n'ont pas encore rejoint la fanpage Planète-Beauté sur Facebook ! Allez hop, c'est ICI que ça se passe !

PS 2 : c'est bon, tout le monde a bien reçu sa Teddybox du 500ème billet ? Personne n'est tombé dans les pommes en l'ouvrant ?!

100 commentaires:

  1. Et bien oui, je suis bien d'accord avec toi, à la base, c'est seulement un nom mis sur une routine.
    Sauf que le démaquillage à l'huile, peu de gens connaissent, et beaucoup continuent à utiliser des cotons (ultra polluants en plus) et à agresser leur peau. Idem pour le sérum ou la lotion, personne n'en a forcément. Pire, le layering, c'est avant tout la possibilité d'adapter à sa peau, au temps qu'on a devant soit (même si ça n'est pas si long) et à son budget. Et du coup, oui, ça revient à la routine beauté de chacune (perso, pas de sérum ni de lotion).
    Mais après, certaines personnes qui ne réalisaient pas ce genre de routine ont vu la différence en s'y mettant (et d'autres ont vu de grosses réactions - dans le mauvais sens du terme - au niveau de leur peau). Donc ça va dépendre d'un tas de chose, mais c'est, de manière générale, une façon de prendre soin de sa peau (après, dans la pure version du layering, il y a le massage qui va avec, et c'est là que ça prend son importance, comment masser son visage en le démaquillant, en le nettoyant, et tout le reste ...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est vrai que sur le massage, il peut effectivement y avoir des choses intéressantes à tirer. Mais pour le coup, j'ai l'impression que que les filles se concentrent plus sur la succession de produits à réaliser que sur la manière de les appliquer, non ?

      Supprimer
  2. tu m'as donné faim avec toutes tes photos!!! bravo!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A 8h du matin, déjà des envies de millefeuille ! Moi à cette heure là, je suis encore branché Frosties et brioche vendéenne !

      Supprimer
  3. Je t'avoue que ne serait-ce que les étapes: démaquillage-nettoyage-lotion et crème, c'est ce que je fais depuis mes 12 ans (et mes problèmes de peau d'ado). Donc vraiment pas la chasse gardée des beauty addict (même si je l'étais déjà un peu, avant, je me rappelle d'être fait offrir à mon 10ème anniversaire une laque Elnett et un vernis Gemey bleu électrique...).

    Après, sérum et contour des yeux, j'ai dû commencer vers l'âge de 16 ans, soit y a 7 ans, où je n'étais ni blogueuse ni autre! ^^

    Donc, oui, c'est censé être basique mais je trouve que ce buzz sans réel intérêt pour moi est indispensable vu qu'il y en a tant qui ne se nettoyent pas le visage après s'être démaquillés, ou qui se démaquillent avec un produit nettoyant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lol les cadeaux du 10ème anniversaire ! Précoce quand même !

      Supprimer
  4. 100% d'accord : quand j'ai entendu parler du layering, je m'attendais comme ton amie à un truc révolutionnaire et quand j'ai vu que c'était à peu de chose près ce que je faisais, je me suis dit "beaucoup de bruits pour rien " : à part le démaquillage à l'huile que je ne pratique pas tous les jours (mais ça m'arrive assez souvent), le reste, je le fais systématiquement (et je suis une "vieille" beauty addicte de quasi 36 ans parmi les "jeunettes" donc je peux te dire que ça fait des années que ma peau y a droit : ça me semble tellement logique que je ne me pose même pas la question : on démaquille, on nettoye, parfait tout ça avec une lotion et on hydrate (même si la case sérum, je l'ai zappé quand j'étais plus jeune) : résultat, je peux dire que ma peau est effectivement en assez bonne santé, je n'ai quasi rien à lui reprocher, je ne sais pas si j'ai de la chance (Dame Nature m'a fait un cadeau de ce côté là, au moins !) ou si c'est l'effet layering, mais en tout cas, ça semble logique de faire ces choses là ;-)

    en tout cas merci pour cet article qui traduit le fond de ma pensée !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que c'est aussi le mot qui donne l'impression qu'on va avoir un truc très technique. Layering, àa pose tout de suite le truc alors qu'en fait, c'est loin d'être sorcier cette affaire là !

      Supprimer
  5. Tout à fait d'accord, c'est ce que je dis moi aussi. Franchement ma mère le fait depuis plus de 30 ans tout en ignorant l'existence même du mot "layering". Moi aussi je le fais depuis plus de 10 ans avant même que le mot "blog" ne s'installe dans mon vocabulaire. Pour moi c'est une simple évidence et la routine tout à fait banale.

    En revanche, la vraie routine asiatique EST différente de ce que l'on appelle , en Occident, le "layering". T'as plus d'étapes et plus de produits employés. Si je ne me trompe pas, il y a un étape "massage" en plus qui intervient après le double nettoyage + l'utilisation d'une émulsion juste avant le sérum. Voilà :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est aussi ce que j'ai cru comprendre, il y a apparemment deux étapes supplémentaires dans le layering tel qu'on le pratique au Japon. Après, c'est comme tout, on peut très bien en faire 10 ou 12, il faut se demander à un moment quel est la frontière entre le juste ce qu'il faut et le produit de trop.

      Supprimer
  6. Bonjour Teddy :)

    En fait en France (je ne sais pas ce qu'il en est pour le reste de l'Europe) ce que nous appelons le layering n'est qu'un ersatz de la méthode japonaise.

    C'est de là-bas que nous est venu le double nettoyage-double hydratation en même temps que les marques japonaises sont arrivées chez nous (Shu Uemura, Shiseido, Kanebo, etc.) il y a un peu plus d'une trentaine d'années.

    A cette époque là, nous nous démaquillions seulement avec un lait démaquillant (et lotion) et/ou avec un savon (et de l'eau). Avec l'arrivée de ces marques nous avons appris que les corps gras (fond de teint...) s'enlevaient avec un corps gras mais que les résidus devaient être retirés avec un moussant. Que cette combinaison était impérative même si nous n'étions pas maquillées...

    Même si d'instinct, certaines d'entre-nous le faisaient mais plus par confort ou par rejet de ce qui est gras, ce qui fut mon cas : avant que l'huile Shue Uemura arrive sur notre territoire, je me démaquillais avec une crème démaquillante qui, retirée au coton ou à l'eau tiède, me laissait une sensation de gras sur la peau que je retirais alors avec du savon ;) ).

    Là, ces marques ont aussi essayé de nous inculquer la double hydratation mais aussi les multi couches de sérums et de crèmes... seulement là ce fut une autre affaire ! Si les Japonaises peuvent mettre jusqu'à 10 à 15 couches de divers produits (avec pour chaque produit une fonction bien définie because chaque produit étant à base d'un ingrédient spécifique) en France, nous y sommes assez hermétiques : passer une demi-heure chaque matin et chaque soir dans notre salle de bains, ok... une heure ? Euh... non !

    Voilà pourquoi quelques gestes précis ont été acceptés (comme le sérum, le CDY et la crème hydratante et/ou traitante) mais pour le reste, n'ayant pas le même climat ni la même peau que les Asiatiques (et j'ajouterais le même culte de la beauté... mais aussi la même patience !) nous nous en passons très bien ;)

    Aujourd'hui, depuis que de nouvelles marques japonaises ont fait leur entrée (principalement sur internet : HDC, UNT, etc.) c'est devenu à la mode et le terme layering est utilisé à toutes les sauces.

    Mais, comme le prouve la question de Julie, à part le double nettoyage, peu de filles savent exactement ce qu'est le vrai layering :)

    En attendant, cette mode me fait plaisir ; voir des jeunes filles se préoccuper enfin de leur peau (et surtout, de l'avenir de leur peau ! car elles ont conscience grâce à tous les blogs et toutes les vidéos beauté, que le temps passe très vite et que les mauvais gestes de 20 ans se verront à 40).

    Maintenant, j'ai quand même une critique à faire sur tout ça : à 20 ans, la peau n'a pas besoin d'autant de produits, d'autant de concentrations dans les actifs... et aussi chers ! Les gestes essentiels doivent être adaptés et surtout, seule l'hydratation et la protection au soleil doivent être leur leitmotiv. Malheureusement, certaines copient les gestes et les produits qui sont réservés normalement aux peaux plus âgées, c'est là que je me pose la question sur ce qu'elles feront à 25 ou 30 ans ! Donc, je reconnais qu'il y a du bon sur les blogs beauté car cela leur inculte de s'occuper de leur peau, mais si cela devient du "truc l'a dit, cette crème est géniale alors il me la faut" et cela peu importe si elle est adaptée à leur âge et au prix qu'elle coûte (elles oublient que la blogueuse à 30 voire 40 ans et que la marque de cosmétiques lui a offert le produit qu'elle vante !) je commence à bloquer sévèrement.

    Bref... je m'éparpille et c'est un autre débat...

    Bonne journée :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Entierement d'accord avec D.D, le layering tel que pratiqué par les asiatiques inclut bien plus de produits tels la protection UV, le "wrapper" qui est en fait un soin qui arrive en dernier et qui sert à fixer les autres en quelque sorte.
      par ailleurs, ce qu'on appelle ici lotion est en fait un tonique qui sert à éliminer le calcaire et autres résidus. en Asie, on utilise en plus une "vraie" lotion qui elle apporte de l'hydratation.
      en gros, là où en France, les filles appliquent le toner et enchaînent avec le sérum, au Japon, on fait toner, primer (prépare la peau à recevoir les soins), lotion (base eau), sérum (base silicone ou huile).
      contrairement à ce qu'on croit, le sérum n'apporte pas de l'hydratation mais de la nutrition (c'est à dire du gras, d'où l'intérêt de la lotion avant) ou autre effet traitant.
      ceci dit, nul besoin de les copier, tout le monde n'est pas obligé de suivre une routine beauté formatée. ce type de rituel ne convient pas à tout le monde ou en toute circonstance.

      autre chose, tous les excès se répercutent sur la peau: cigarette, régimes, clim, soleil, maquillage, alcool... j'en oublie peut être.
      pour avoir une jolie peau, se tartiner de crèmes ne suffit pas, une bonne hygiène de vie vaut tous les soins du monde.

      Supprimer
    2. Merci D-D pour cet éclairage, je te suis à 100% sur pas mal de choses. Ce qui m'étonne au fond, c'est justement qu'aucune marque hors marque asiatique n'est essayé de surfer sur cette vague du layering. Après, c'est peut-être un épiphénomène sur la blogo et dans les médias, bien loin des préoccupations quotidiennes de chacun.

      Supprimer
    3. @ W

      Tout à fait, les lotions japonaises n'ont rien à voir avec un simple tonique comme chez nous. Ce sont réellement des lotions traitantes avec pas mal d'actifs et, effectivement, il y a un protocole d'application très précis pour chacune d'elles :)

      @ Teddy

      Ce n'est pas parce que le layering est devenu tendance (grâce à la blogsphère) que le côté multicouches de ce rituel plaira à la majorité des femmes (d'ailleurs, le vrai layering est fait pour des peaux assez "costaudes" ! Je pense qu'en France, on trouve autant de peaux qui réagiront bien au concept que de peaux qui seront fragilisées par un tel traitement).

      Pour répondre à ta question, je pense qu'aucune marque ne peut rivaliser avec les cosmétiques asiatiques : d'une leurs produits sont d'une très haute qualité, avec des actifs puissants et des textures très concentrés. D'ailleurs, les gammes des meilleures marques sont assez onéreuses. Toutefois, on s'y retrouve : si on divise le prix d'achat par le nombre d'applications que l'on peut faire VS un produit x ou y de même contenance mais beaucoup moins concentré comme le sont la plupart des cosmétiques français.

      Non, réellement, je pense qu'aucune marque ne peut rivaliser avec elles. Bien sûr, elles peuvent adapter le concept, mais quand tu vois qu'arrivent sur le marché des marques asiatiques avec une politique de prix beaucoup plus serrés que leurs grandes soeurs (les marques dont je parlais dans mon premier commentaire) telles que DHC et UNT, et cela, tout en gardant une très bonne qualité de produits... que veux-tu que fasse par exemple L'Oréal et tous ses labels avec leurs produits ultras dilués ?

      Puis, comme je le disais plus haut, les concentrations, les actifs et l'ensemble des protocoles d'applications des soins des marques asiatiques ne sont pas supporter par toutes les peaux (ni ne plaisent à tout le monde) donc, l'un dans l'autre, chaque marque y gagne à rester sur une clientèle bien distincte.

      Maintenant, soyons réalistes : si les marques asiatiques prennent trop de place et de parts de marché, L'oréal réagira quitte à racheter une de ces marques pour profiter du business ( si ce n'est pas déjà fait ;) ).

      Supprimer
  7. Comme ton amie, au début je me suis demandé ce que c'était ensuite je me suis dit "trop compliqué pour moi je passe" et puis j'ai gagné ton super concours Clinique Teddy. Oui je l'avoue avant je ne nettoyais pas mon visage le matin (au savon, juste un coup d'eau quoi voir solution micellaire les jours bien). Et donc depuis mon passage chez Clinique le basic 3 temps à révolutionné ma routine beauté! Depuis je me dis que je fais un peu ce que le layering préconise puisque ma routine devient: démaquillage à l'eau micellaire, savon, lotion exfoliante, crème pour reconstituer les film lipidique de la peau (la fameuse ddml), sérum anti tâche, contour des yeux et crème de nuit. Oui je fait entièrement ce protocole la nuit. En matinée pas de contour des yeux ni d'eau micellaire! (on change pas les vieilles habitudes!). Voilà tu sais tout Teddy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah cool, ça fait plaisir de voir que les produits de cette journée vous plaisent ! Moi aussi je vais finir par le tester ce Basic 3 Temps, mais pour l'instant je suis sur une routine Yves Saint Laurent - Unt - Sentara - Nuxe (c'est éclectique pour le coup!).

      Supprimer
  8. Je ne suis pas vraiment les grandes modes pour la peau. La mienne n'aime pas les changements, je m'en suis rendue compte il y a 6 mois, et du coup je lui offre surtout de la régularité et beaucoup de douceur. Alors je démaquille mais pas à l'huile, j'utilise une mousse nettoyante ou une lotion pour parfaire le démaquillage et ensuite, oui, la trilogie : sérum - contour des yeux - crème. Ma peau est nickel dernièrement alors je vais rester sur ce rythme là !

    PS : Merci pour TU-SAIS-QUOI !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon, même si tu n'aimes pas le changement, il va falloir quand même réussir à intégrer "tu sais quoi" dans ta routine beauté !!!

      Supprimer
  9. Alors moi je dis, merci Julie!! Nan, sérieux, depuis que j'entends parler du millefeuille, du layering, du rituel japonais et autres dénominations fashion et trendy, je me triture les neurones pour différencier ça de ce que je fais depuis des années et essayer de comprendre en quoi c'est révolutionnaire. Et c'est ma maman qui me l'a appris, et je peux te dire qu'elle n'a rien d'une beauty addict. Alors ok, pendant des années, j'ai fait ça au lait démaquillant plutôt qu'à l'huile, mais le principe nettoyant gras au doigt (ne gâche pas un coton pour ça ma fille), savon, lotion et hydratation, c'est pour moi le démaquillage de base. Et si je suis passée à l'huile, c'est parce que ma BB Cream coréenne est très dure à démaquiller, mais autrement, mon lait me convient très bien.
    Mais bon, ce n'est pas comme si ça rejoignait une de mes grandes opinions sur les "tendances": ressortir des trucs vieux comme le monde en leur donnant un nouveau nom (je ne me suis pas remise du "color block", le nouveau nom du "fluo" de mon adolescence) et faire comme si c'était la découverte du siècle... S'il y a des gens qui tombent dans le panneau, tant pis pour eux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vois, ta Maman est une beauty addict qui s'ignore !

      Le parallèle avec la BB Cream est intéressant car entre ça et le layering, on est quand même dans une sacré vague asiatique en ce moment.

      Supprimer
  10. Je suis tout à fait d'accord avec ton amie Julie : le mille-feuille c'est la fausse bonne idée révolutionnaire ! On fait toutes ça depuis des lustres ! Donc moi ça m'a toujours fait rigoler tout ce cinéma autour du layering.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais t'avouer un truc : je suis rassuré de tous ces commentaires car en publiant le billet, je craignais quand même de me faire assassiner par les aficionados de ce protocole !

      Supprimer
  11. Ahah, je crois que Julie a dit tout haut ce que beaucoup pensaient tout bas ! Oui, le "layering" n'est en aucune manière différent de ce que font depuis des lustres un bon nombre de femmes... Et celles qui ont vu ça comme "une nouveauté géniale" sur laquelle s'extasier, je me suis toujours demandée d'où elles débarquaient. Le "layering" (même si le mot n'existait pas à l'époque), moi ça m'a étonnée quand j'avais 4-5 ans... Voir ma mère se mettre toutes ces couches sur le visage, je trouvais ça franchement...bizarre...et j'appelais ça "le multicouches" (je vous présente donc l'ancêtre du layering !). Bref, c'était il y a 20 ans, et ma mère était franchement loin de se douter qu'elle avait deux décennies d'avance sur la mode...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lol le multicouches, j'ai l'impression qu'on parle de la peinture de mon salon !

      Supprimer
  12. Bonjour Teddy,
    Le layering est une technique complétement galvaudée mais il ne faut pas oublier le mode opératoire qui est plus important que le reste : utilisation du doigt, par mouvements circulaires ascendants permettant d'oxygéner les cellules de la peau et d'affiner le grain de la peau. Un autre élément, lorsque je parle du layering à mes clientes, elles me disent toutes "ah mais je le fais déjà ça". 80% utilisent un lait démaquillant > error !
    Le layering exige l'utilisation d'une huile démaquillante ou éventuellement une crème démaquillante. EN gros, quelque chose de suffisamment gras pour pouvoir décoller le maquillage sans forcer.
    Personnellement, je fais mon millefeuille depuis 1 an environ. J'aime la texture huileuse, j'aime la sensorialité que cela me procure. Et puis l'huile assouplit la peau et la rend moins cartonneuse... alors hein !
    Pour le reste (lotion/CDY/sérum/crème), le layering n'a rien inventé
    Merci pour cet article plein de bon sens.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Question existentielle de mec : pourquoi le lait démaquillant est-il déconseillé à ce point ? C'est si mauvais que ça ?

      PS : ton pseudo me fera toujours autant rire !

      Supprimer
  13. Bonjour Teddy,

    Avant la fin novembre 2011, je ne mettais rien sur ma peau. Je me nettoyais à l'eau micellaire et basta !

    Alors autant te dire que pour moi, le layering fut une révélation totalement inouie. "Aaaah bon ?? En plus de mettre une crème il faudrait encooooore en plus faire plein d'autres trucs ??? Et ça sert à quoi ces conneries arf, un sérum arf, tout ça pour vendre plus de truc arf arf. Moi au moins je ne me fais pas avoir."

    Puis, j'ai testé. Ce fut surtout un rituel initiatique pour moi. Et désormais, je ne peux plus m'en passer. J'ai débuté avec des échantillons fin novembre / début décembre et depuis noël, j'ai un vrai rituel Ünt.

    Evidemment, la différence est flagrante. Ma peau a immédiatement changé de tronche et moi aussi. Je suis passée de peau de croco à peau d'ado (les AHA qui font leur boulot) et peau humaine surtout !

    Je suis raaaaa-vie messieurs dames, ravie ravie de cette découverte hautement instructive et bénéfique qu'est le layering. Et j'adddddd'''ddd'ooooore ton idée de lasagne capillaire. Si t'as un plan pour mes cheveux, je prends !

    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair que pour les femmes qui se contentaient du strict minimum, l'incorporation de nouveaux gestes beauté dans leur routine peut en effet donner des résultats inespérés (ou à l'inverse décevant pour celles dont la peau se contentaient finalement plutôt bien du service minimum). Dans ton cas, ça a l'air plus que positif en tout cas !

      PS : pour les cheveux, c'est une autre histoire ! La vague du no-poo peut-être ?

      Supprimer
  14. Je pense que la seule nouveauté du millefeuille, c'est qu'il a été popularisé par Sonia, une blogueuse rigolotte et que des filles ( comme moi) qui ne faisaient absolument rien pour leur peau avant s'y sont mises. Je pensais aussi que c'était super compliqué comme truc puis en lisant les articles, j'ai eu le même raisonnement que ton amie " Ah bah ça tombe sous le sens !" ça fait des années que je lis qu'il faut se nettoyer le visage matin et soir pour lutter contre le sebum et qu'il faut aussi bien se démaquiller même quand on est pas maquillé pour enlever les traces de pollutions. Et si les crèmes de jours et de nuits existent, c'est pas pour rien...

    On est juste passé, par le biais des blogs, d'un comportement de beauty addict extrème à des habitudes de soins plus grand public si on peut dire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah c'est clair que Sonia a grandement participé à la valorisation du mile-feuille, c'est le cas de le dire ! C'est la faute à Ménard ! Mais parait qu'elle fait très bien les gestes du démaquillage, je veux qu'on me le fasse pour voir ça !!!

      Supprimer
  15. oui beaucoup de bruit pour rien, moi aussi ça fait longtemps que j'ai une routine démaquillage complète, sauf que je ne me démaquille pas à l'huile, mais pour le reste c'est la même chose !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Han, elle se démaquille pas à l'huile ! Ouhhhhhhh, c'est mal ;-) !

      Supprimer
  16. Bonjour Teddy
    Alors comment dire, moi les soins visages, c'est plutôt du rapide. J'adore les cosmétiques, mais je prends toujours des produits qui me sont adaptés (ou tout au moins, j’essaie de les trouver... ce qui est une autre paire de manche).
    Jusqu'à présent, j'avais résisté à l'appel des sérums.
    Je me contentais du nettoyage de peau (ou du démaquillage, ça dépends du moment de la journée... entre autre, merci à Jessica - petite sœur de Katie, ma meilleure amie - c'est grâce à elle que j'ai découvert l'utilité du nettoyage de peau lors d'un passage à Paris....
    Ensuite, une crème hydratante et parfois un contour des yeux.
    Sauf que j'ai toujours pas trouvé les produits qui me correspondent. La crème hydratante, c'est bon...c'est une crème jour et j'ose pas chercher une crème nuit. Celle là fait son affaire et ça me suffit bien. Le sérum, ben j'ai de quoi tester ^^, je peux dès à présent dire que Darphin est le top, par contre, celle de Codage est moins efficace (nooooooooon ne me tuez pas.... ^^). Mais en nettoyage de peau, c'est le vide.... j'ai jamais testé les huiles. Pourquoi pas.
    Le plus important dans l'affaire du layering, c'est d'avoir des produits adaptés et de se détendre. Enfin, c'est mon avis ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah cool pour Darphin ! Et mince pour Codage (je n'ai jamais essayé leurs produits, impossible donc de te dire ce que j'en pense personnellement).

      Supprimer
  17. J'ai publié exactement la même réflexion il y a un an... j'ai depuis archivé l'article car les commentaires se déchaînaient contre moi et mes blasphèmes (si, si !)
    Je pense que le jeu s'est un peu calmé maintenant. Je maintiens : je comprends que la médiatisation de ce "rituel" permette à certaines de découvrir comment prendre soin de sa peau, mais cela n'a rien de révolutionnaire. Et rien d'obligatoire non plus. Le tout, c'est de trouver les bon produits qui correspondent à la peau et au mode de vie.
    Bref, le layering et ses polémiques... le plus important pour moi c'est de me faire plaisir en prenant soin de moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bah mince alors, heureusement que je n'ai pas eu les blasphèmes quand même, on ne parle que de pot de crème au fond !

      Supprimer
  18. Eugeenie23/1/12

    Je suis assez d'accord avec toi! Je trouve que ces 6 étapes non rien de si révolutionnaire. Je suis à peu près le même principe sans les options de nettoyages et démaquillages si complexes.
    Je ne pense pas que ça soit la méthode qui soit si révolutionnaire mais plutôt les produits et besoins de la peau. Pour une peau jeune et en bonne santé, je ne suis pas sûr que mettre un sérum + un contour des yeux et passer une lotion change vraiment quelquechose... Un bon démaquillant et une bonne crème hydratante et un bon nettoyage deux fois par semaine + gommage régulièrement, je trouve ça suffisant!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour une peau jeune, tu peux clairement d'affranchir de l'étape contour des yeux, et si ta peau n'a pas de pb particulier, idem pour le sérum à mon avis !

      Supprimer
  19. En fait, le layering, c'est ce à quoi finit par arriver toute novice "Apprentie Beauty Addict" après quelques mois à s'intéresser aux soins pour la peau.

    Ado, j'utilisais un démquillant pour peaux jeunes, suivi d'un savon type biactol, et d'un coton d'eau précieuse, puis je mettais ma crème hydratante. Je n'étais déjà pas loin des étapes du Mille Feuilles (:

    Avec l'âge, j'ai remplacé les produits par ceux que ma peaux demande, et j'ai ajouté sérum et contour des yeux à la routine.

    En ce qui concerne l'indispensable huile, j'ai essayé 3 huiles différentes, et ai chaque fois été soit déçue, soit pas satisfaite des effets sur ma peau. Du coup, je me démaquille au lait (Alorée ! il est super, encore merci !) mais quand même aux doigts !, puis savon, pshiit de serozinc, sérum, contour des yeux, crème.

    Ah oui, et quelque chose que je ne faisais jamais avant et que j'adore maintenant : Des masques ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "En fait, le layering, c'est ce à quoi finit par arriver toute novice "Apprentie Beauty Addict" après quelques mois à s'intéresser aux soins pour la peau." : exactement ça, tout à fait d'accord !

      PS : cool pour Alorée, on est bien tombé !

      Supprimer
  20. Ahh bah on est deux à avoir des semaines de folies ! Entre les fêtes de fin d'année, les vacances et les examens, je suis aux abonnés absents !

    Quant à ton billet du jour, ça m'a bien fait rire. On en a fait tout un foin, et les remarques qui revenait souvent c'est : quoi, mettre autant de couches sur ton visage ?!
    Autant de choses que je comprenais pas trop parce que pour moi, ces étapes, c'est juste la base... C'est le minimum, la routine de base quoi... Bien sûr y a toujours des gens chez qui c'est un nettoyant + une crème Nivea, mais bon... Ce qui change en revanche c'est le double nettoyage, avec de l'huile en premier lieu, ce qui n'est pas trop commun en Occident (enfin, était). Personnellement, je l'ai adopté depuis 2-3 ans, pour moi, le démaquillage et le nettoyage ce sont deux étapes distinctes !
    Une autre chose aussi pourrait être la lotion, bien que chez moi et dans ma famille c'est ancré depuis des générations (je me rappelle toujours de ma lotion tonique que ma mère m'achetait tout le temps quand j'étais petite), mais apparemment en France c'est pas forcément hyper courant, car les française ne verraient pas son utilité (alors que c'est un soin à part entière, et qui est très utile pour enlever le calcaire de l'eau qui est restée après le nettoyage).

    Mais bon, je suis entièrement d'accord avec ton billet, mais comme à chaque fois qu'on présente un concept, ça fait du bruit (d'ailleurs les ferventes opposantes au layering m'ont bien fait rire, elle défendait ça comme si c'était le mal absolu, alors qu'en fait c'est juste la routine de base de tous soins de la peau qui a été un peu conceptisée... Bref).

    Des bisous !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Bien sûr y a toujours des gens chez qui c'est un nettoyant + une crème Nivea, mais bon" : tu connais ma grand-mère toi ?!

      La lotion, j'avoue que c'est pas forcément le plus ancré des gestes. D'ailleurs, je me demandais dernièrement si la lotion Eau Précieuse pouvait rentrer dans un layering (comme elle est exfoliante, est-elle considérée comme une lotion ou un gommage ?. Question existentielle !

      Supprimer
    2. Personnellement je pense que oui, car elle permet une utilisation quotidienne... Par exemple le Daily Microfoliant, qui est une sorte d'exfoliant, bah je l'inclus dans ma routine du matin... Après il y a des variantes :) Mais c'est vrai que les lotions c'est pas forcément courant, c'est d'ailleurs assez drôle de comparer les lignes qui sortent en France et en Asie pour s'en apercevoir (par exemple, avec le nouveau sérum de Lancôme, il y a aussi une lotion, qui est sorti en Asie mais pas en France, d'après ce que j'ai lu sur quelque blogs).

      En tout cas, ce rituel c'est la base d'une belle peau, et en fait c'est juste du bon sens quoi...

      Supprimer
  21. Oh ben oui beaucoup de bruit pour rien xD
    Ce qui est dommage c'est que l'on effraie les gens à propos d'un rituel qui est parfaitement banal !
    C'est utiliser depuis la nuit de temps dans les pays asiatiques mais également dans les pays occidentaux :S
    Ma foi je suis d'accord avec toi, beaucoup de bruit pour rien du tout xD #comme la plupart des buzz on va dire#
    Un article qui fait plaisir à lire :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toi le roi des cosmétos asiatiques, c'était forcément un sujet pour toi ça !

      Supprimer
  22. C'est vrai que maintenant on prend de plus en plus soin de sa peau, et que le layering avait déjà été adopté par beaucoup. Cependant, je me nettoyais déjà très bien la peau, et pourtant, j'avais toujours une peau terne, pas nette, avec des boutons et des irrégularités. Le double nettoyage m'a sauvé la peau, cela fait 7 mois maintenant et je ne complexe plus. Surtout, je crois que le layering apprend à prendre soin de sa peau, a la chouchouter (avec les massages préconisés) et être attentive à ses besoins. Bien sûr, les beauty addicts le font déjà (c'est pour ça que se sont des BA) mais le commun des mortels continue à se laver avec le gel sous la douche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "mais le commun des mortels continue à se laver avec le gel sous la douche." : attend que je trouve le temps de m'occuper de leur cas, ça va barder !

      Supprimer
  23. c'est marrant car ton amie ça aurait pu être moi il y a un peu plus d'un an, car je me suis poser cette question et effectivement quand je me suis renseigné j'ai vu que c'était déjà ce que je faisais depuis longtemps ! De même que j'ai toujours utilisé une lotion depuis que je suis ado (bon j'ai 23 ans mais quand même), l'huile je l'utilise depuis bientôt 4 ans quand je suis arrivé en Métropole et que j'ai fait fait une halte au japon. Donc pour moi le layering c'est rien de bien neuf juste des gens qui avoir inventé quelque chose de neuf alors que c'est du basique ^^
    Merci pour ce billet très interessant et qui remettent un peu les choses à leurs place !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si Julie passe par là, ça va la rassurer en tout cas de voir qu'elle n'est pas la seule à trouver le layering banal !

      Supprimer
  24. Pas faux. J'avoue aussi redouter la phrase "bah c'est ce que je fais quoi!" ... Car oui en fait c'est quasi le rituel de base.
    Après oui y'a l'huile, y'a les masques de coton, y'a les techniques de massages (perso j'adore appliquer mon hydrolat à la main), etc...

    Du coup c'est assez drôle de voir des gens dire que ça prends 3 plombes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Grave, même mis bout à bout, c'est un protocole qui s'éxécute en 5 / 7 minutes. Puis bon, ça fait du bien aussi de prendre un peu de temps pour soi.

      Supprimer
  25. Comme Julie je me suis dit que le layering n'apportait rien de plus à ma routine quotidienne : demaquillage à l'huile, au gel moussant, lotion, serum, contour des yeux et crème pour le visage.
    Enfin si la democratisation de ce terme permet à certaines personnes de découvrir l'utilisation du serum par exemple c'est une bonne chose.

    J'ai bien reçu la Teddy box et même mon copain était content de découvrir ce qu'elle contenait pour moi c'était Noel et l'euphorie m'a empechée de tomber dans les pommes ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et Dieu sait que des sérums, il y en a dans la Teddybox ! Hate d'ailleurs d'avoir vos retours sur le Visionnaire !

      Supprimer
    2. Des que j'ai fini mon sérum en cours j'attaque le visionnaire!

      Supprimer
  26. je pensais que le layering impliquait plus de produits que ça, à la japonaise, 7-8 soins, dont des lotions préparatrices et aussi illusionnistes pour après, à la Estée Lauder, quoi! Moi je n'utilise pas forcément de sérum, et en ce moment je suis allergique à tous les trucs qui se mettent de près ou de loin autour de l'oeil, donc ma routine est plus que minimaliste... et ça va bien, merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah le contour des yeux sensible, ça ne pardonne pas ! Moi, je suis passé à une texture baume pour le contour de l'oeil, et je m'aperçois que cela me correspond davantage que les textures trop légères. Et ça va bien aussi, merci !!!

      Supprimer
  27. Clémentine23/1/12

    bonjour Teddy...
    Pour ma part, depuis que j'utilise cette routine teint (démaquillage, savon, lotion, crème, sérum...) eh bien, je dois dire qu'il y a un net changement...Adieu rougeurs, petits boutons et peau réactive...Par contre, bonjour, joli teint éclatant...Quand à la question du temps (c'est long), j'ai une réponse : maintenant que ma peau est belle, j'aime en prendre soin (surtout que ça ne tire plus...)et surtout le 2 mns de soin en plus, je les récupère sur l'étape fond de teint...eh oui, je n'en met plus maintenant!!!

    AU fait, encore merci et ouiiiii, bien reçu la Teddy's Box...J'ai dejà mes petits produits chouchous et de jolies surprises...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "et surtout le 2 mns de soin en plus, je les récupère sur l'étape fond de teint...eh oui, je n'en met plus maintenant!!!" : lol, optimisation du temps plus que parfaite !

      Top pour la box, profites en bien !

      Supprimer
  28. Bonjour Teddy, perso avant le layering/millefeuille je me contentais de passer de l'eau micellaire sur mon visage et de la crème visage. Sérum, lotion, cdy, démaquillage à l'huile je ne connaissais rien de tout cela. Peut-être que pour les beauty addicts c'est une évidence mais il est vrai que pour le commun des mortels les soins visage se résument souvent à passer du lait démaquillant du savon une crème, malheureusement. Perso j'ai commencé le millefeuille depuis le mois d'octobre et en fait ce que j'ai surtout appris c'est à connaitre mon type peau et apprendre les gestes et les soins qui lui sont adaptés. Du coup ma peau me le rend plutot bien, je n'ai plus le front qui luit, ma peau est beaucoup plus nette, en gros je suis très contente d'avoir découvert cette technique!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que parfois, on peut voir les choses de notre prisme. Moi qui baigne dans la beauté toute la journée, et cotoir des gens pour qui c'est la même chose, c'est vrai que je peux parfois surestimer la prise en compte de certains geste beauté par tout le monde.

      Supprimer
  29. Ok, donc le layering, c'est ça ? Je suis un peu comme ta copine, j'en avais entendu parler mais je ne savais pas ce que c'était... ben, franchement, je ne suis pas adepte de ce mille-feuilles ( sauf ceux sur les photos de ton article ! ^^ ), pour moi, c'est savon, contour des yeux, sérum ( mais pas tout le temps ) et enfin crème de jour. Et je trouve que c'est amplement suffisant...

    A force de vouloir inventer des mots trop compliqués pour des choses banales, on va finir par ne plus s'y retrouver...

    Bisous Teddy ! ( J'ai enfin rejoint ta fan page sur Facebook, quelle ignare je fais ! ^^ )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu avais réussi à échapper à la vague du layering jusqu'alors ? Alors là, chapeau !

      Supprimer
  30. pour dire la vérité la première raison pour laquelle j'ai ouvert ton billet c'est avant tout parce que j'ai été attirée par les photos mais pourquoi une telle torture tu m'inflige ..... bon je sens que demain je vais m'acheter un milles feuilles ! bonjour les bonnes résolutions :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu veux que je te dises : ça ne m'étonne pas de toi ! La gourmandise nous perdra !

      Supprimer
  31. Mitsukouette23/1/12

    Alors déjà quand j'ai lu layering je me suis dis "houlà il va nous faire quoi là Teddy un cours de marketing" (oui j'ai honte :$)

    En faite j'ai plus souvent lu la technique du millefeuille.
    Pour moi cette technique s'apparente surtout à la routine teint des asiatiques et l'utilisation de l'huile pour le démaquillage. Pour le reste c'est quelque chose que je faisais déjà.

    Je suis passée récemment au démaquillage à l'huile végétale naturelle et je dois dire que j'adore, pour le moment pas assez de recul pour le changement mais je suis sûre qu'il y aura du mieux, l'huile de noisette me faisant beaucoup de bien sur les boutons enflammés.

    Mille merci encore pour le super colis reçu samedi, que du bonheur !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh non, les cours de marketing, je laisse ça aux pros, moi je ne suis qu'un amateur en la matière !

      Les huiles démaquillantes, j'avoue que ça pourrait faire l'objet d'un billet intéressant car entre les références supers simples à 5€ et les Shu Uemura à 35€, ce serait intéressant de voir ce qu'on trouve vraiment là dedans.

      Supprimer
  32. Magali23/1/12

    Bonjour, au passage, ma grand-mère utilise l'huile démaquillante de Shu Uemura depuis les années 80, et c'est lui-même qui a introduit ce principe de layering simplement en offrant une gamme de produits coordonnés et complète, et conseillait cette routine de soin depuis au moins 30 ans. Rien de nouveau sous le soleil quoi, juste du marketing, un nouveau nom et beaucoup de bruit pour rien, en effet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Rien de nouveau sous le soleil quoi, juste du marketing, un nouveau nom et beaucoup de bruit pour rien, en effet." : tu as tout dit !

      Supprimer
  33. pamme23/1/12

    Hello Teddy!!!
    Rien de très nouveau en effet! Je suis contente de découvrir que ce que je pratique depuis longtemps s'appelle le layering... et je crois que nous sommes nombreuses à le faire sans le savoir! Je vais peut être faire hurler les puristes mais je n'utilise pas toujours une huile démaquillante mais je lui substitue un lait, puis nettoyage à l'eau et un produit nettoyant (car je trouve que la lotion n'ôte pas tous les résidus de lait), puis lotion et ensuite sérum, contour des yeux et crème (jour ou nuit selon le moment).
    Beaucoup de bruit pour rien en fait!
    Euh Teddy, les photos de ces magnifiques (et délicieux gâteaux) c'est un prélude à un article sur les régimes et la cellulite ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Euh Teddy, les photos de ces magnifiques (et délicieux gâteaux) c'est un prélude à un article sur les régimes et la cellulite ? : lol ,c'est vrai que c'est une parfaite introduction pour le billet cellulite qui va venir très vite !

      Supprimer
  34. Yees j'ai bien reçu ma Teddy Box C'est la folie y'en a partout chez moi !
    Et je sens bien que je vais me mettre à tout tester en même temps et me demander mais "qui, quoi,comment est responsable de ce teint lumineux?!!"

    Et le layering, j'en avais entendu parler, je le faisais déjà depuis un moment...Beaucoup de blabla pour dire routine quotidienne ;)
    Bises !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lol, lorsque je faisais les cadeaux de la box, je me disais que c'était juste dingue et avais peur que cela ne rendre pas dans le colis tellement il y en avait !

      Supprimer
  35. Bonsoir Teddy ! la Tddy box c'est quoi ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était la box du 500ème billet que les filles ont enfin reçu !!!

      Supprimer
    2. Ha je comprends ! en même temps félicitations mon cher Teddy ! je constate que tu a retrouvé une pêche d'enfer ( et un peut plus e temps pour ta passion !!! ( nous informer mieux que les mparques sur leurs produits ) tu réponds a tout le monde bravo ! et merci encore pour la qualité de tes articles ! biz

      Supprimer
  36. Andrea23/1/12

    Lasagne capillaire, hi hi. Me voilà tentée d'aller répandre cette expression sur la blogosphère beauté !

    Sinon, entièrement d'accord sur la non-nouveauté de la chose. Moi aussi je fais ce "rituel" depuis un bon bout de temps (avec étape sérum facultative selon les périodes).

    Je pense que c'est surtout un truc marketing pour nous vendre des huiles démaquillantes et des lotions de grandes marques à des prix prohibitifs ... alors que pour quelques euros on a des huiles pures bio ainsi que des lotions florales excellentes pour al peau !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lol les lasagnes, même moi quand je me relis, ça me fait marrer !

      Supprimer
  37. je me permets de poster pour la première fois, afin de me placer "de l'autre côté"... je ne suis pas du tout d'accord sur le "rien de très nouveau". Lorsque l'on est pas une beauty addict, juste une femme normale (comme moi), et que personne ne nous a appris et expliquer que seuls les corps gras enlèvent le gras, que nettoyer n'est pas démaquiller, qu'un sérum n'est pas une crème, etc, ben tous ces concepts restent flous pour LA GRANDE MAJORITE des femmes. Je ne parle pas de celles qui sont tous les jours sur la toile ou à Séphora, et qui se tiennent informée, je parle de celles qui prennent soin d'elles, sans plus. Et bien je dis MERCI à la démocratisation de cette méthode (même ancestrale et connue des beauty depuis des lustres, car j'ai une peau bien plus belle et en bien meilleure santé. Ne dédaignez pas trop vite celles qui ont enfin fait ce que vous tous vous faites depuis des années, tout simplement car non, ce n'est as une "évidence". Maintenant, oui.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce premier commentaire ! Et j'essaierai de garder tout cela encore plus à l'esprit à l'avenir, promis ;-) !

      Supprimer
  38. laure23/1/12

    ce que jen pense, cest que tes illustrations me donnent leau a la bouche !! jen veux !!
    et "lasagnes capillaires"...LOL pourquoi pas?!
    Mais plus serieusement jai pensé comme toi la 1ere fois que jai entendu parlé de layering.
    Pour moi, le mille feuille cest juste avoir du bon sens, qqs produits en plus, du temps et de la volonte. Pour ma part depuis que ca ete "inventé' jai juste rajouté la lotion a mon rituel.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah tu vois, moi le millefeuille, je ne suis pas spécialement fan. Autant le Paris-Brest et la tarte au citron, j'adore, autant la millefeuille me laisse assez indifférent.

      Supprimer
    2. Jasmine23/1/12

      As-tu essayé le millefeuille à la vanille de chez Angelina (rue de Rivoli)? Je te le recommande, je suis sûre que tu changerais d'avis, comme moi ...: c'est le 1er mille-feuille aérien et délicieux que j'ai jamais goûté!

      Supprimer
    3. Paris-Brest <3 tarte au citron <3
      Ouaip, j'ai décidé de commenter utile aujourd'hui !

      Supprimer
    4. J'avoue que je ne suis pas fan du millefeuille à la base mais vendu comme ça, j'avoue que je me laisserai bien tenter !

      Supprimer
  39. Jasmine23/1/12

    Je crois que tout a été dit: le layering, qu'on appelait avant le mille-feuille, n'est pas révolutionnaire et existe depuis un moment...il n'a rien d'obligatoire et il faut surtout surveiller la nature de sa peau! L'huile démaquillante appelle le nettoyant moussant ensuite pour parfaire le tout mais si on utilise un lait, ce n'est pas forcément nécessaire.Ensuite ça n'a rien a voir avec le rituel japonais qui est beaucoup plus long ...mais nous ne sommes pas japonaises et nous n'avons ni la même peau ni le même climat non plus...donc ça ne sert à rien de reproduire un truc qui n'a pas lieu d'être pour nous..J'écoute surtout les besoins de ma peau et je surveille ses réactions et c'est comme ça que je sais ce que je dois faire (ok, j'écoute les conseils de spécialistes bien sûr!)le reste c'est un peu du marketing...:-) Bon courage pour ta 2ème semaine infernale, Teddy!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A propos des experts justement, j'aimerai bien avoir l'avis de dermatos sur le layering, cela me donne une idée de sujets d'ailleurs... AZ suivre...

      Merci pour les encouragements, je pense que je vais finir sur les rotules !

      Supprimer
  40. Anonyme23/1/12

    Le millefeuille visage NON (lotion créaline + crème hydratante et contour de l'oeil) mais millefeuille en dessert OUI (dessert préféré avec paris-brest et tiramisu aux fruits rouges, quoi hyperglycémie, mais non,'n'existe même pas)!

    Cécé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah le Paris Brest, je survalide !!!

      Supprimer
  41. Laurette23/1/12

    Je suis d'accord avec toi et merci à Julie d'avoir pointé l'évidence! Il faut arrêter de tout conceptualiser et de tout intellectualiser! C'est comme la mode : créer la tendance avec des choses déjà vues et revues. La monde comme la beauté n'est qu'un perpétuel recommencement!

    Bonne soirée à tous!

    RépondreSupprimer
  42. Ce midi, quand j'ai voulu lire ton billet, j'ai été bien embêtée. En temps normal, lire des blogs beauté fait partie de mon travail, là, entre les photos de desserts, et mon browser qui refusait de scroll down (il devait avoir faim), j'avais l'air fine!

    Bref, ce sujet m'intéresse beaucoup et je trouve ton billet plutôt bien foutu. Je te suis reconnaissante de mettre le doigt sur ce "problème" qui m'agace pas mal: le fait de mettre un nom branchouille sur quelque chose de "normal".

    Ceci dit mon cher Teddy, je vais, pour une fois, me permettre de te faire part de quelques points qui manquent à ton billet et qui me semblent pourtant essentiels (allez c'est pas tous les jours que je te "critique", j'espère que tu ne le prends pas mal :-p) - si tu comptais les évoquer dans un "Le Layering - le retour de la revanche", excuse-moi d'avoir cassé le suspense ;-)
    1) l'origine géographique de ce rituel (Japon / Corée)
    2) dans ces pays, on accumule les couches sans problème car les textures des produits sont conçues pour
    3) le vrai layering comprend 2 étapes que tu n'as, me semble-t-il, pas évoquées: le softener (entre la lotion et le sérum) ainsi que l'écran solaire (après la crème)
    4) le layering à l'Asiatique ne s'arrête pas au soin: il continue à l'étape maquillage (base de teint etc)
    Alors du coup, le layering à la Française, non, aucune utilité de lui donner un nom, si ce n'est pour essayer de faire utiliser des sérums à des femmes qui ne connaissaient pas ce geste.
    Le layering à la Japonaise, avec notamment ses 3 différences cruciales par rapport aux rituels de beauté occidentaux (double nettoyage, softener, écran solaire systématique), oui, il y a un intérêt à le nommer et à l'expliquer.
    Pour en savoir plus sur le VRAI layering je te conseille de lire, si ce n'est pas déjà fait, l'excellent blog "Les Beautés Testent" ainsi que le billet que j'ai écrit à ce sujet suite à mon séjour au Japon.
    PS: Le layering pour les cheveux, ça existe déjà :) On le pratique... au Japon, bien sûr, ainsi que dans certains salons pointus en soin.

    RépondreSupprimer
  43. Et ben dis donc, c'est exactement ce que je me suis dit quand j'ai découvert ce qu'était le "mille-feuilles". Mis à part le démaquillage à l'huile, je procède religieusement à toutes ces étapes (et même une de plus, le softener comme en parle afrenchbeautyaddict) matin et soir, et je n'ai jamais ressenti le besoin de donner un nom à cette pratique pour m'auto-féliciter.
    Encore une belle réflexion de notre Teddy !

    RépondreSupprimer
  44. scollywogs24/1/12

    Je suis d'accord au fond beaucoup de bruit pour rien surtout pour les jeunes qui ont eu de l'acné ados ou le nettoyage lotion sérum anti bouton et crème était indispensable presque et recommandé par les dermatos.

    Pour ma part je trouve que le layering c'est trop pour ma peau, déjà je ne la nettoie pas le matin je passe juste un coton d'eau chaude et de la lotion. Et le soir je prends bien mon temps.

    Mais perso moi la couche qui a fait toute la différence c'est celle de l'intérieur: je ne mange presque plus de sucre, plus de soda nutella etc....et beaucoup plus de légumes et bien ma peau me dit merci ^^ sur les boutons c'est impressionnant!

    RépondreSupprimer
  45. Naémi24/1/12

    Après avoir essayé l'huile démaquillante Shu Uemura (vous savez celle qui se transforme en mousse savonneuse au contact de l'eau), je me suis dit que l'huile et moi ça faisait 2. Je ne suis pas fan non plus des démaquillants gras ou des laits, du coup je me nettoie la peau avec l'eau démaquillante Chanel. C'est frais, pratique, ça colle pas à la peau etc. Puis crème de jour (Hydramax Chanel aussi d'ailleurs)
    Je ne mets pas de contour des yeux, mais comme je viens d'avoir 25 ans je me demande si je devrais m'y mettre...
    Bref, du coup le layering je trouve que c'est encore un concept bien markété mais qui n'apprend rien à personne. Je n'en suis pas adepte et tout ce que ce post a suscité chez moi c'est une envie de millefeuilles (la pâtisserie) :)

    RépondreSupprimer
  46. Je suis bien d'accord avec ce que pense ton amie. je pense d'ailleurs la même chose qu'elle sauf que certaines personnes ne connaissent pas forcément le sérum, n'appliquent pas forcément de lotion et encore mieux (ou pire ?!) ne font pas de double-nettoyage. Tout est subjectif à ce niveau-là.

    RépondreSupprimer
  47. Zabellou24/1/12

    Moi aussi je me suis prise pour M. Jourdain faisant de la prose sans le savoir quand j'ai découvert le layering !
    Parce que j'avais bien compris que ma peau mixte avait besoin d'un double nettoyage sous peine de me le faire payer par une volée de boutons, que j'avais testé et adopté les sérums après un épisode de déshydratation, que je m'étais mise au contour des yeux suite aux conseils de ma petite sœur ("à ton âge, c'est indispensable" qu'elle m'a dit...!). Donc en gros il me manquait la lotion, je m'y suis mise et maintenant j'ai tout bon !

    Enfin c'est vrai que quand on baigne pas dans le milieu, on tâtonne parfois...

    RépondreSupprimer
  48. Moi ce que je retiens c'est que tes photos m'ont donné faim !

    RépondreSupprimer
  49. j'adore les gateaux!miammmmm

    RépondreSupprimer
  50. Deessia28/1/12

    Alors moi qui commente jamais rien me voilà, je m'étais posé la question il y a quelques années car interessée par la Corée dont je regarde beaucoup les drama, j'avais lu sur un blog américain que les filles pratiquait une "routine" et mettait en avant le pratique japonaise mais je ne connaissais pas le nom layering, du moins il n'apparaissait pas dans les blogs que j'avais consulté a ce moment là.
    En tout cas moi je ne suis pas du tout reconnu dans cette pratique que je trouvais longue et j'imaginais que ce surplus de produit pouvait etre néfaste au long terme. Je précise que sur les blogs comme l'indique afrenchbeautyaddictinlondon le maquillage était ajouté donc cela faisait une longue routine.
    Il semblait aussi que les filles qui le pratiquait avait la peau grasse (point noir, peau huileuse si j'ai bien compris) et se maquillait beaucoup (je suis tout le contraire) donc toute cette hygiène pouvait etre utile.
    En plus il indiquait que les produits japonais était plus élaboré ce qui permet leur superposition sans chargé.
    Deuxièment la lotion n'a pas la meme fonction puisque le procédé n'est pas le fameux duo lait lotion mais une huile miscible dans l'eau et du savon "doux"(?). Et l'obligation de la protection solaire et après maquillage matifiant etc. Et puis un jour je tombe sur un article parlant de nanotechnologie, bon histoire de dire que tout cela m'a un peu inquiété.
    Cependant mainteant ca a un tel engouement que j'ai voulu a nouveau me renseigner. J'ai testé et ca ne fonctionne pas, que faire. Je cherche donc toujours une routine (je vais peut etre aussi revoir mon alimentation lol).
    Donc pour moi l'huile m'asseche la peau et j'ai des boutons qui sorte au bout de quelques a force de lavage.

    RépondreSupprimer
  51. Ton article résume assez bien ce que je pense du layering: rien de nouveau, juste un nouveau mot pour décrire quelque chose qui existe depuis longtemps !
    Côté nettoyage / démaquillage, Clinique a sorti son basic 3 temps il y a déjà bien longtemps.
    Côté soins ton amie Julie est dans le vrai, le trio sérum - contour yeux - soin jour est un grand classique.
    Pour le choix des produits (huile, eau miscellaire, lait...), je dirais à chacune sa peau, à chacune son budget et à chacune le choix de ne pas passer 2h dans la salle de bain.
    Tout ça pour dire que le millefeuille c'est encore bien mieux dans l'assiette ! (merci pour toutes ces photos apétissantes :) )

    RépondreSupprimer
  52. Anonyme27/12/12

    Sa fait vachement mal au yeux l’écriture blanche sur le fond noir sans parler des images extrêmement blanches et lumineuse. L'article est intéressant mais pourquoi pleins de gâteaux ?
    La j'ai l'impression d'avoir fixer une ampoule trop longtemps ... Dommage mais je n'ai pas le courage de regarder les autres posts.

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails