4 juillet 2011

La protection solaire capillaire, on en pense quoi ?


Tout le monde a passé un bon week-end ? Pas trop difficile de reprendre le chemin du boulot ce matin ? Bon alors, par quoi pouvons-nous bien commencer la semaine sur cette Planète ? Laissez moi réfléchir un instant... Cheveux peut-être, cela fait longtemps qu'on a pas causé crinière de rêve si je ne m'abuse ? En plus, cela tombe bien car j'ai besoin de votre aide sur un sujet que j'ai sur le feu depuis quelques semaines et que je suis en train de finaliser : la protection capillaire solaire. Je ne sais pas vous mais personnellement, je ne comprends pas grand chose en la matière. Non pas que je pense qu'il ne soit pas nécessaire de protéger ses cheveux des rayons UV, bien au contraire, mais j'avoue que je me pose pas mal de petites questions sur la manière dont tout cela fonctionne.


Déjà, j'aimerais savoir si beaucoup de filles achètent un soin spécifique pour leur cheveu l'été ? Lorsqu'on pense qu'il y en a qui ont encore du mal à protéger leur peau, alors les tifs, pensez bien... J'ai essayé de récupérer quelques chiffres sur le marché et d'après ce que j'ai cru comprendre, c'est un segment du capillaire qui reste encore très confidentiel. Les volumes de ventes ne sont pas du tout énormes mais en revanche, ils sont en pleine expansion depuis quelques années, laissant augurer que, peut-être un jour, tout le monde achètera un spray de protection capillaire comme l'on achète un soin anti-UV pour la peau ? Vous par exemple, faîtes vous déjà partie des précurseuses qui embarqueront un produit de protection capillaire dans votre vanity estival ? Si oui, lequel par curiosité ? Et si non, pourquoi ? Est-ce que vous jugez cela superflu ou est-ce simplement que vous ne vous êtes jamais vraiment penché sur la question ?


Pour convaincre celles qui hésiteraient à passer le cap, je me suis dit qu'il serait bon d'avoir des réponses un peu plus techniques et pouvant expliquer le bien-fondé de ces soins. Du coup, je me suis préparé une petite liste de questions que je poserai aux équipes scientifiques des marques qui voudront bien me répondre pour nous aider à nous faire une opinion sur le sujet. Je vous indique les questions que j'ai noté dans mon petit carnet pour ma part. Vous allez voir, il y a certaines questions qui peuvent sembler bêtes mais c'est souvent avec ce genre de colles qu'on obtient des réponses intéressantes.


* Pourquoi protéger ses cheveux du soleil ? Quel genre d'altérations du cuir chevelu peut-on craindre si l'on s'expose non protégé ?
* Existe t'il différents indices de protection pour les cheveux, à l'instar de ce qui se fait pour la peau ? Une crinière blonde craint-elle plus le soleil qu'une brune ?
* Doit-on simplement sprayer de manière uniforme les cheveux ou doit-on faire pénétrer la protection avec les mains comme avec un solaire cutané ?
* Quels genres de filtres sont utilisés dans ces soins ? Est-ce les mêmes que dans une crème solaire classique ?
* Les filtres supportent-ils l'eau où dois-je renouveler ma protection après chaque baignade ?
* Exemple : si j'utilise une huile solaire destinée à la base pour un usage visage & corps et que sa texture me semble pouvoir le permettre, puis-je l'utiliser sur mes cheveux ?
* Et à l'inverse, ma crème solaire capillaire peut elle être efficace pour protéger ma peau du soleil ?
* D'ailleurs, comment calcule t'on le degré de protection d'un soin capillaire solaire ? Existe t'il une sorte d'indicateur comme les SPF sur les soins cutanés ?
* Ne doit-on protéger ses cheveux qu'en vacances ? Idéalement, ne faudrait-il pas le faire toute l'année comme on adopte parfois un écran ville ? Si oui, est-il techniquement possible d'inclure dans nos coiffants (laques, mousses, gels) une faible protection solaire comme c'est parfois le cas avec des crèmes de jour contenant un faible SPF ?
* Autre marché en plein boom : l'après solaire capillaire ? Qu'est ce qui distingue ce genre de produits d'un quelconque masque réparateur ? Vraie légitimité du produit ou coup marketing ?



Voilà, est-ce que vous pensez à des choses que j'aurais oublié mais que vous aimeriez savoir ? C'est le moment de poser toutes les questions qui vous passent en tête, pour une fois qu'on peut en avoir les réponses ! Et sinon, d'un point de vue strictement traduction produit, quel genre de soin utiliseriez-vous le plus facilement ? Un spray j'imagine, pour plus de commodité ? Ce qui serait top finalement, c'est d'avoir un flacon avec un double pulvérisateur, faisant sortir d'un côté la protection visage & corps, et de l'autre celle pour les cheveux ? Et côté prix, combien seriez-vous prêt(e)s à investir dans ce nouveau geste que l'on souhaite nous rendre indispensable ?! Tout, tout, tout, je veux tout savoir sur votre point de vue sur les capillaires solaires ! Et ensuite, je me lance dans ma petite enquête.

28 commentaires:

  1. Eugeenie4/7/11

    Personnelement, je suis tellement flippé pour mes cheveux que j'abime (même avec un spray thermo-protecteur) helas avec mon lisseur (mais je ne peux pas m'en passer) que j'ai acheté il y'a peu le spray "Voile Capillaire Protection Forte" de Phyto pour qu'ils ne se dessechent encore pas plus au soleil. Dur de juger de son efficacité, surtout que je ne suis pas encore partit et à paris ce n'est pas encore la canicule. Après je pense que ça ne fera pas de "mieux" à mes cheveux mais ça poura au moins éviter je l'éspère, le "pire".

    Toutes ces questions m'intéressent beaucoup et j'ai hâte d'en avoir les réponses. C'est vraiment un sujet qui me passionne!

    RépondreSupprimer
  2. Alors alors ! Je n'ai pas de question particulière en tête, mais je peux déjà te dire que ma salle de bain est déjà équipée de sa petite artillerie capillaire/solaire. Il faut dire que dès qu'il s'agit de cheveux, tu imagines bien que je suis particulièrement attentive... (D'ailleurs je perds à nouveau mes cheveux de façon excessive, si tu as un remède miracle...)

    Donc, j'utilise une gamme, de trois produits TIGI :

    - Shampoing
    - Après-Shampoing
    - Sérum

    Leur petit nom ? "Some like it hot". Ils sont prévus pour protéger les cheveux de la chaleur, l'humidité, et les uv's ! Le sérum apporte de la brillance, et protège la couleur.

    Ils sentent très bon, je les achète online pour faire des économies (le pack de shampoing + AS en 750ml = 27£ !). Par contre, ma chevelure n'ayant pas encore vraiment été soumise aux dommages de l'été (soleil qui tape, piscine, mer, sable...) je ne peux pas encore donner de verdict !

    Mais clairement, je suis une bonne cible pour ce genre de produits, et je pense qu'ils peuvent apporter une protection nécessaire, particulièrement aux cheveux déjà sensibilisés...

    RépondreSupprimer
  3. Je n'ai jamais eu un produit avec SPF spécialement pour mes cheveux. J'utilise plus de soin après le soleil, c'est tout en fait.

    D'ailleurs, Teddy, je t'ai conféré un Awardpour ton blog, parce que tu nous informe toujours très bien des nouveautés et j'aime tout simplement lire ce que tu écris :)

    RépondreSupprimer
  4. Catch the Blaxk Tiger4/7/11

    Moi perso, je n'en mets pas et ne prévois pas d'en mettre car je n'en vois pas l'intérêt.

    Il me semble que c'est surtout indispensable pour les cheveux colorés, donc plus fragiles et poreux. A priori, des cheveux naturels et en bonne santé n'en ont pas besoin (dixit un coiffeur parisien célèbre, dont je ne me souviens plus du nom, dans Votre Beauté du mois de juin).
    Aussi, beaucoup de filles aiment les effets du soleil sur leurs cheveux, qui prennent des reflets plus clairs/différents (par contre, certaines détestent et mettent justement des sprays pour s'en protéger).

    Quant au cuir chevelu, le risque principal reste le coup de soleil il me semble, et c'est pas le spray capillaire qui va protéger quoi que ce soit.

    RépondreSupprimer
  5. Moi j'ai récupéré un Spray de chez FURTERER acheté par ma Moman en Parapharmacie l'an dernier, qu'elle n'utilisait pas trop au final . Je l'ai mis à la fin de l'été dernier, et ça faisait du bien à mes cheveux décolorés, ils étaient moins secs le soir .

    Cet été, je ne passerai pas un jour à la plage sans ! Peut être essayer une autre marque quand je l'aurais fini, bien que Furterer m'ai bien convaincu :)

    Merci pour ces questions intéressantes!
    Moi je sais que je l'utilise parce que je suis blonde, et que je crame vite !!!

    RépondreSupprimer
  6. Dorianne4/7/11

    * Pourquoi protéger ses cheveux du soleil ? Quel genre d'altérations du cuir chevelu peut-on craindre si l'on s'expose non protégé ?
    --> C'est inutile car le cheveux est une cellule morte, la vie & la mélanine sont dans le bulbe. Il est impératif que les personnes n'ayant pas bcp de cheveux / donc on voit clairement le cuir chevelu ainsi que les personnes atteintes de calvitie partielle ou totale protège leur cuir chevelu.

    * Existe t'il différents indices de protection pour les cheveux, à l'instar de ce qui se fait pour la peau ? Une crinière blonde craint-elle plus le soleil qu'une brune ?
    --> Je pense que c'est tout pareil, tout est question de phototype.

    * Doit-on simplement sprayer de manière uniforme les cheveux ou doit-on faire pénétrer la protection avec les mains comme avec un solaire cutané ?
    --> Si tu as bcp de cheveux, tu peux juste te contenter de sprayer tes cheveux, si tu recherches une protection cutanée (pour ton cuir chevelu) tu dois masser et faire pénétrer. (du coup, plutôt choisir une huile à la place d'un lait).

    * Quels genres de filtres sont utilisés dans ces soins ? Est-ce les mêmes que dans une crème solaire classique ?
    --> A mon avis, les même filtres sont utilisés.

    * Les filtres supportent-ils l'eau où dois-je renouveler ma protection après chaque baignade ?
    --> Oui !

    * Exemple : si j'utilise une huile solaire destinée à la base pour un usage visage & corps et que sa texture me semble pouvoir le permettre, puis-je l'utiliser sur mes cheveux ?
    --> Tout à fait.

    * Et à l'inverse, ma crème solaire capillaire peut elle être efficace pour protéger ma peau du soleil ?
    --> Tout dépend de la composition et des filtres utilisés dans ta protection capillaire mais à mon avis, le jus dois être le même qu'un solaire classique (nous parlons là d'huiles, pas de laits).

    * D'ailleurs, comment calcule t'on le degré de protection d'un soin capillaire solaire ? Existe t'il une sorte d'indicateur comme les SPF sur les soins cutanés ?
    --> Aucune idée mais à mon avis oui. Le ratio UVA/UVB doit être identique à un solaire classique.

    * Ne doit-on protéger ses cheveux qu'en vacances ? Idéalement, ne faudrait-il pas le faire toute l'année comme on adopte parfois un écran ville ? Si oui, est-il techniquement possible d'inclure dans nos coiffants (laques, mousses, gels) une faible protection solaire comme c'est parfois le cas avec des crèmes de jour contenant un faible SPF ?
    --> Comme le cheveux est une cellule morte, donc il vaut mieux le gainer avant l'exposition (je pense surtout avant d'aller à la plage), j'utilise donc du Véritable Monoî. Après, évidemment, il faut 2 / 3 shampooings mais mon cheveux est nourri, protégé, doux, etc.
    On devrait prendre soin de ses cheveux tout le temps. Les hydrater etc. Quant aux filtres solaires, ils sont présents dans les shampooings pour cheveux colorés. Mais à faible dosage.
    Donc un filtre solaire protègera uniquement la couleur du cheveux.

    * Autre marché en plein boom : l'après solaire capillaire ? Qu'est ce qui distingue ce genre de produits d'un quelconque masque réparateur ? Vraie légitimité du produit ou coup marketing ?
    --> Pour moi : coup marketing, tout simplement. si le cheveu est vraiment sec, pensez à la crème nivéa (pot bleu), car n'oublions pas qu'au départ, elle était vendu chez les coiffeurs.

    Si le cheveux est abîmé, rien à part une bonne coupe ne pourra réellement le réparer.

    Alors Teddy ? Tu as essayer ???

    RépondreSupprimer
  7. Je protège mes cheveux au même titre que ma peau! Surtout que les textures ont évolué et c'est fini le temps des huiles grasses et des baumes alourdissants. Maintenant ce sont des émulsions fines sprayables, des huiles sèches satinées, des gelées fondantes assouplissantes... Non il y a l'embarras du choix et cela protège efficacement la fibre capillaire, surtout quand on est dans le mélange baignade + soleil + sel de mer. C'est la seule vraie protection que je peux donner à ma couleur et à ma tignasse! (et je mise sur René Furterer)

    RépondreSupprimer
  8. Anonyme4/7/11

    Bonjour,

    Je suis très surprise que peu de personnes utilisent des produits pour protéger leur chevelure.

    Pour ma part, j'achète un spray lorsque je pars en vacances et ce, depuis au moins 10 ans, en général, de la marque René Furterer.

    J'ai commencé sur les conseils d'une coiffeuse et depuis, c'est devenu un achat systématique.

    L'efficacité de ce type de soin sur les cheveux est flagrante : mes cheveux ne déssèchent pas au soleil. Je pschitte avant l'exposition au soleil ou la baignade et voilà !

    BelleCleopatre

    RépondreSupprimer
  9. Je ne saurais répondre à toutes tes questions mais je veux bien te parler de moi!

    Je ne protège mes cheveux que quand je prends des bains de soleil (aka à la plage ou alors dans mon jardin) pour leur éviter de s'assécher d'avantage et d'être encore plus sensibilisés qu'ils ne le sont déjà.
    C'est vrai que rares sont les produits bons marchés dans ce créneau, c'est assez confidentiel!

    RépondreSupprimer
  10. Teddy, tes questions sont super bien pensées !

    Le soleil assèche mes cheveux (blonde décolorée) donc j'utilise un spray solaire tous les étés depuis 3-4 ans, l'ennui c'est que ça graisse les cheveux et qu'il faut faire un shampooing tous les jours, c'est un GROS inconvénient ... mes préférés vont à Kerastase et je prends l'indice 3 ! Du coup, je n'ai plus de "paille" sur la tête en septembre ! Et l'été, je fais 2 à 3 bains d'huile par semaine (la veille au soir du shampooing) contrairement à un l'hiver, mes cheveux apprécient !

    Par contre, pour le cuir chevelu, je confirme que ça peut burner sévère, surtout qu'il est en général peu exposé durant l'année donc, quand le soleil tape dessus, ça cogne ... j'ai eu UNE fois un coup de soleil sur le cuir chevelu en Tunisie (quand tu tires les cheveux pour faire une tresse, ça dégage qqs cm² de peau sur le haut du crâne ...), et je confirme qu'il faut une protection forte à ce niveau-là (j'en étais à pschitter ma crème solaire corporelle indice 50 sur mon crâne ...) pour éviter le burn !

    Karine

    RépondreSupprimer
  11. Mitsukouette4/7/11

    Les questions sont forts intéressantes, hâte de voir le retour des marques.

    Il y a quelques années j'avais acheté un spray pour protéger des cheveux du soleil + eau de mer. Je dois dire que j'en étais assez contente, mais je n'ai pas réitéré l'achat vu que je m'expose de moins en moins mais je pense que c'est un geste à adopter en combo avec celui pour la peau.

    RépondreSupprimer
  12. TaniaL4/7/11

    Hello Teddy,

    Bon tu te rappelles peut être que je suis une folle des cheveux :p Alors moi la protection oui, mais quand je vais à la plage ou à la piscine, pas en tant normal. Pq? Parce que j'ai remarqué que, malgré que ce soit une matière morte, quand je les expose au sel et au chlore, il deviennent plus facilement secs et fourchus.

    Donc ce que je mets dessus, c'est de l'huile, bêtement, d'olive ou de sésame, ou un spray d'huile de soin protectrice Lovéa. Donc évidemment quand ça sèche ça reste "en paquet", mais je rentre vite et file sous la douche :)

    Je ne pense pas qu'on ait besoin de protections de niveaux différents, et je ne pense pas que ce soit essentiel pour tout les jours. J'utiliserais sans soucis une huile corps pour les cheveux, mais pas forcément l'inverse, toujours pour le principe "vivant-mort".

    Bonne semaine ;)

    RépondreSupprimer
  13. J'en utilise une depuis l'année passée =) J'ai toujours eu de beau cheveux longs, mais il y a 2 ans, j'ai tout coupé en un carré dégradé, bouclé (comment ça c'est compliqué ?), non seulement parce que j'avais envie de changer, mais surtout parce que toute les longueurs étaient abimées. Selon ce que j'en ai déduis, allant chaque année une ou plusieurs fois au bord de la mer pour plusieurs semaines (oui je sais, j'ai de la chance xD), le sel, le soleil, le sable, le vent, bof bof... Mais avec ma touffe de cheveux, j'avais trop chaud pour porter un chapeau (on peut pas se les attacher sur le dessus du crâne), et donc, depuis que je les ai coupé, je les bichonne 10x plus et au soleil, même combat que pour ma peau ! J'utilise celui de Furterer, une vrai tuerie car non seulement je n'ai pas eu les cheveux abîmés (dû aussi au reste de mon protocole en période de vacances pour mes cheveux) mais aussi parce qu'il sent bon, qu'il donne de la texture et fait ressortir ce côté wavy tout en les protégeant. J'aime !
    En tout cas, maintenant, mes cheveux ont repoussé (ils ont une vitesse de pousse absolument incroyable, ma coiffeuse était bluffée, en à peine quelques mois j'ai presque retrouvé ma longueur d'avant) et ils sont en pleine forme =)

    PS : j'ai pris RDV chez Nuxe (hiiiiiii j'en reviens toujours pas =D) le mercredi 3 août de 11h à midi =) J'ai hâte, mais j'ai hâte, comment te remercier ?!

    RépondreSupprimer
  14. Jasmine4/7/11

    Rien de plus à ajouter comme question, tu as pensé à tout! vivement les réponses:-)
    Moi,j'utilise le spray Phyto pour la piscine, pour protéger mes cheveux du chlore...et comme je ne m'expose pas vraiment à la plage sauf sous un chapeau, je n'utilise pas de véritable protection solaire pour les cheveux; par contre, je fais plusieurs fois par semaine des masques notamment d'huile pour protéger du dessèchement de l'air, vent etc..
    Je pense en tout cas que ce n'est pas un produit gadget quand on est au soleil toute la journée!

    RépondreSupprimer
  15. Ah ca c'est génial je me le demandais justement il y a deux jours!
    (J'ai trouvé un tit poste en juillet en tant que serveuse en bord de mer) du coup j'ai fais mes achats solaires! Et j'ai pris l'huile d'été de René Furterer KPF 90.
    Je n'y connais rien en huile capillaire protectrice, mais j'en ai déduis que le K était sûrement pour la Kératine non? Et donc oui il y a des indices (la crème protectrice de la même gamme est une 80 KPF).

    Je suis bien curieuse de savoir comment tout cela marche!
    Et ayant pris la gamme Furterer au grand complet, on verra si les résultats seront probant!

    Hâte de lire les réponses à tes questions!

    RépondreSupprimer
  16. En grande dingue des cheveux que je suis, la protection solaire capillaire passe par moi et depuis de nombreuses années ! J'utilise toujours la même marque : Phyto.

    J'ai testé aussi Kerastase (je crois qu'ils étaient précurseur dans ce marché car je me rappelle qu'étant jeunette ma mère les achetait), et après en avoir lu que du bien, la fameuse Huile de Palme de Leonord Grey. Mais franchement, que ce soit en protection ou en masque de nuit, je n'ai pas vu vraiment d'effet. L'Huile Prodigieuse de Nuxe fait du meilleur boulot pour les cheveux.

    D'ailleurs, si tu pouvais rajouter cette question aux spécialistes, ça serait génial car je me la pose tous les étés :

    - Mettre de l'huile capillaire sur ses cheveux lorsqu'on s'expose, cela ne risque pas de + les brûler qu'autre chose (aka mes cheveux deviennent de la friture) ?

    Par contre, point de produits capillaires nettoyants spéciales été, mer, vent & marées. Comme tu te posais la question dans ton article, pour moi c'est juste du marketing... Un bon shampoing doux et un masque (sans silicone tout cela, pitié pour vos cheveux <3) feront très bien l'affaire !

    RépondreSupprimer
  17. J'ai oublié de répondre à 2 de tes questions :

    Un combo cheveux / visage+corps, non pour ma part sauf si Esthederm se met au produits solaires capillaires ;) On a tous nos chéris niveau produits visages&corps pour l'été et les filles aiment bien changer d'années en années pour tester les nouveaux trucs. Alors se taper la même bouteille tout le temps, de la même marque, bof bof !

    Le prix ? Humm 20 boulettes grand max !

    RépondreSupprimer
  18. Aga&#39;the power5/7/11

    Actuellement j'utilise un spray UV pour protéger mes cheveux colorés quand je vais à la mer pour éviter que ma couleur ne vire.

    Ce n’est pas forcement super probant mais il y a du mieux c'est sur! Par contre bonjour l'effet "gras".

    Une question à poser c'est de savoir s'il vaut mieux un shampoing pour traiter en profondeur contre les UV ou si un spray/sérum au moment de l’exposition suffit.

    Pour ma part je n’aimerai pas que la protection corps et la cheveux soient mélangées.

    J’ai hâte de connaitre toute ses réponses !

    RépondreSupprimer
  19. moi j'utilise des soins l'été parce que je laisse pousser mes cheveux et je n'ai pas envie d'avoir à tout couper à la rentrée ;-)
    je n'ai pas de question particulière, je lirai celles que tu as posées !
    ps : de mon côté, je trouve que l'occitane propose un soin-masque après soleil délicieux ! (sinon, je suis tentée par le phytoplage même si je n'irai pas à la plage, mais piscine each day)

    RépondreSupprimer
  20. Bonjour Teddy,
    Je trouve que ces questions sont intéressantes. Jusque là, je n'utilisais rien mais je pense que si je pars en vacances, je vais investir. De plus, je n'ai jamais eu de "mot" de coiffeur à ce sujet, c'est dommage si c'est nécessaire. Pas de question particulière non plus sinon.

    RépondreSupprimer
  21. Maevaoucomca5/7/11

    Moi j'serais dans la cible, mes cheveux sont en assez bonne santé et bien bouclé en temps normal, et quand je suis en vacance ( portugal, mer et piscine chaque jour) ils sont tout sec et ils bouclent plus, tout moche et sont plus du tout doux !
    Je met un tout petit peu d'huile de monoi sur mes pointes, mais comme l'a dit quelqu'un plus haut, j'ai peur que ce soit pire qu'autre chose... Et oui quand je met du monoi sur ma peau blanche elle crame et vire au rouge écarlate, alors au soleil sur mes cheveux ça doit pas être très bon ...
    Mais voila, j'aime tous les reflets blond qu'ils prennent en été, alors il faudrait un produit qui les protègent mais les laisse blondir ... ( ah ah ah 100 balles et un mars aussi )
    Mais bon je pense plus que le mauvais état de mes cheveux en été vient de de l'eau chloré de la piscine et l'eau salée de la mer que sur le soleil ...

    RépondreSupprimer
  22. TaniaL5/7/11

    Pour les filles qui se demandent si ça ne fera pas "friture", d'après moi non, étant donné que la plupart des huiles ont leur température d'ébullition à plus de 100 degrés, avec un minimum vers 80, je ne pense pas que ça risque d'avoir cet effet :)

    Par contre je pense vraiment que ça forme une barrière contre le sel et le chlore, étant donné que l'huile est insoluble dans l'eau, l'eau et ses molécules de produits "toxiques" ne peut pas passer ^^

    RépondreSupprimer
  23. @ Eugeenie : tu sais que ce produit Phyto est un grand classique, je pense même que cela du être l'un des tous premiers solaires capillaires à voir le jour.

    Tu as raison quand tu soulignes que c'est l'un des rares produits que l'on achète pas pour avoir de plus beaux cheveux, mais pour éviter d'en avoir des moins beaux. Du coup, l'efficacité est peut-être moins évidente à apprécier puisqu'elle repose sur ce qui aurait pu se passer sans.

    @ Tyra : TIGI, c'est typiquement le genre de marques que je trouve sympas mais dont je ne pense jamais à parler.

    Tu fais bien de parler de l'eau de mer, du sable... car c'est aussi quelque chose que je vais essayer de creuser pour comprendre pourquoi ces produits sont aussi efficace contre ces agressions.

    PS : pas vraiment de remède miracle malheureusement, mais peut-être que consulter un spécialiste permettrait d'identifier d'éventuelles carences expliquant cela ?

    @ Jana : et bah, merci pour cet Award ! J'ai déjà eu la chance d'en recevoir un vrai il y a quelques mois mais ce virtuel me touche aussi !

    @ Catch the Blaxk Tiger : je vais aller exhumer mon Votre Beauté pour essayer de retrouver l'article auquel tu fais allusion !

    Ce que tu dis est vrai et effectivement, pas mal de femmes aiment aussi les reflets que laissent le soleil dans leur crinière.

    @ beauteetc : tu es la première à le citer mais d'une manière générale, j'ai été assez impressionné par le nombre de commentaires citant les solaires Furterer, la marque a vraiment une bonne image sur ce créneau.

    @ Dorianne : oh bah puréen tu as fais tout mon travail, c'est cool ! J'ai déjà et des réponses de chez Phyto et René Furterer qui vont faire plancher leurs équipes scientifiques sur mes questions, je voulais aussi voir du côté de Kérastase et Redken. On verra du coup si tout converge dans le même sens que toi !

    Perso, le seul truc du genre que j'ai essayé (enfin, je l'ai commencé seulement la semaine dernière à la piscine) c'est une huile Totale Frime chez Nickel qu'on peut utiliser dans les cheveux et qui a une très faible protection UV. Mais je t'avoue que je la prends surtout pour le côté "surfeur" qu'elle donne !

    @ Sapphire : "Maintenant ce sont des émulsions fines sprayables, des huiles sèches satinées, des gelées fondantes assouplissantes... " : totalement et je dirais même que ce sont souvent des produits hyper glamour et sensoriels qui donnent envie d'être utilisé !

    RépondreSupprimer
  24. @ BelleCleopatre : non mais vraiment, c'est un plébiscite pour René Furterer ! Tu soulèves un point intéressant : l'importance du conseil du coiffeur (c'est aussi valable avec n'importe quel expert genre pharmacien...) dans l'achat de ce genre de produit. Je pense que c'est quelque chose qui a encore besoin d'être expliqué, il faut encore de la pédagogie?

    @ platinegirl : "C'est vrai que rares sont les produits bons marchés dans ce créneau, c'est assez confidentiel!" : ça c'est vrai, les grandes marques de GMS ont un sacré train de retard en la matière.

    @ kmk : "il faut faire un shampooing tous les jours, c'est un GROS inconvénient" : lol, moi c'est quand je suis dans l'incapacité de me les laver quotidiennement que je suis malheureux !

    Kérastase, j'ai jeté un oeil sur leur gamme mais j'avoue que ça m'a l'air assez compliqué leur affaire ! Tu sais à quoi correspondent les différents indices toi ?

    "j'ai eu UNE fois un coup de soleil sur le cuir chevelu en Tunisie (quand tu tires les cheveux pour faire une tresse, ça dégage qqs cm² de peau sur le haut du crâne ...), et je confirme qu'il faut une protection forte à ce niveau-là (j'en étais à pschitter ma crème solaire corporelle indice 50 sur mon crâne ...) pour éviter le burn !" : lol, j'adore car j'imagine bien la scène !

    @ Mitsukouette : j'attends les réponses mais je suis sûr que si l'on prend une huile solaire, on doit pouvoir l'utiliser sur les cheveux sans souci !

    @ TaniaL : "Parce que j'ai remarqué que, malgré que ce soit une matière morte, quand je les expose au sel et au chlore, il deviennent plus facilement secs et fourchus." : ah bah ça je suis bien d'accord avec toi; pas de doute à ce niveau là (om alors on est fous tous les deux !).

    "Donc évidemment quand ça sèche ça reste "en paquet", mais je rentre vite et file sous la douche :)" : ah oui, pas forcément très pratique cette affaire là !

    @ Jezebel : "un carré dégradé, bouclé (comment ça c'est compliqué ?)" : non, non, ça va, je visualise la chose !

    "au bord de la mer pour plusieurs semaines (oui je sais, j'ai de la chance xD)" ; grrrrrrrrrr...

    PS : cool pour Nuxe et j'espère que tu va apprécier autant que moi cette pause bien agréable ! Pour me remercier, un petit débriefing de ton expérience me fera déjç grandement plaisir !

    @ Jasmine : ah bah oui, j'aurais du me souvenir que toi et Phyto, c'était une belle histoire d'amour !

    RépondreSupprimer
  25. @ Claim : "Ah ca c'est génial je me le demandais justement il y a deux jours!" je suis l'homme qui tombe à pic !

    "K était sûrement pour la Kératine non? Et donc oui il y a des indices (la crème protectrice de la même gamme est une 80 KPF)." : toi, tu vas pouvoir prendre la relève de ce cher Columbo !

    @ Cerise : ah, l'huile de palme Leonor Greyl, ça me fait penser que je voulais en faire un billet dans la rubrique consacrée aux produits !

    Sans souci pour poser ta question, avec plaisir bien au contraire ! J'avoue qu'en plus, je n'ai aucune idée de la réponse, et me demande surtout si c'est le cas pour les huiles à la base alimentaires.

    En tout cas, tu me donnes une idée en or : il faut qu'Esthederm, avec leur expertise du soleil, nous fasse un solaire, ce serait top !

    @ Aga'the power ; avant tout, welcome here car je crois que c'est ton premier commentaire ?!

    "Une question à poser c'est de savoir s'il vaut mieux un shampoing pour traiter en profondeur contre les UV ou si un spray/sérum au moment de l’exposition suffit." : je la note et l'ajoute à ma liste déjà grande !

    @ Vesper L. : L'Occitane ? Ah bah alors là, tu m'apprends quelque chose ! Je vais me pencher sur ça et vous en reparlerai sûrement d'ici 10 jours avec les réponses aux questions !

    @ alexandra_nancy : tiens, on en revient aussi au conseil du coiffeur qui a un vrai rôle de pédagogue à jouer !

    PS : first commentaire aussi, non ?!

    @ Macromolécule ; Ah, le Portugal ! Je pense aller au Algarve prochainement, parait que c'est très joli !

    "Mais voila, j'aime tous les reflets blond qu'ils prennent en été, alors il faudrait un produit qui les protègent mais les laisse blondir ... ( ah ah ah 100 balles et un mars aussi )" : lol, pas facile facile à faire cette affaire là à mon avis !

    @ TaniaL : lol, t'en connais un rayon niveau huiles dis donc !

    RépondreSupprimer
  26. Pour moi c'est inconcevable de ne pas protéger mes cheveux, sinon je ne te raconte même pas la paille avec laquelle je rentre de vacances !
    Je mets une protection durant la journée (huile Phytoplage ou produit HIP), et je fais poser du monoi en rentrant avant de prendre une douche. Je fais également des masques plusieurs fois par semaine. Vive les cheveux secs !

    RépondreSupprimer
  27. Zabellou8/7/11

    Pour ma part essentiellement des produits Phyto : bain d'huile avant-shampooing, Phytoplage en protection solaire, et masque réparateur.
    Il ne faut pas oublier que les cheveux qui éclaircissent au soleil ce sont des cheveux abîmés, ce n'est donc pas quelques chose à rechercher !

    RépondreSupprimer
  28. Etant un poil en train de me cogner toutes tes pages pour résoudre tes énigmes, j'en profite pour remarquer une big faute dans le titre de celle-ci "la protectionS", vire-moi ce "s" petit malheureux !

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails