29 mars 2012

Photocopies cosmétiques


3615 my life mais il faut que je vous dise pour vous expliquer la raison d'être de ce billet que, depuis quelques jours, j'utilise un soin de nuit de chez Kielh's. Pour être tout à fait précis, il s'agit du Midnight Recovery Concentrate et il est encore bien trop tôt pour que je vous donne mon avis quant à son efficacité (de toute façon, les revues produits, ce n'est que le dimanche par ici!). Tout ce que je peux dire à son sujet pour le moment, c'est que j'aime beaucoup son joli flacon bleu nuit qui fait très vieille fiole d'apothicaire. Oui, je sais, c'est vachement constructif comme avis ! N'empêche que c'est grâce à ce fameux flacon que je trouve si sympa que j'ai plus particulièrement prêté attention à la nouveauté Sanoflore dont vous avez peut-être déjà commencé à entendre parler, l'Essence Merveilleuse. Vous en conviendrez à la vue de la photo juste en dessous, il faudrait y mettre de la mauvaise volonté pour ne pas voir entre les deux un petit air de famille. Hormis leur bouchon, noir chez Kielh's et bleu pour Sanoflore, et un bleu un peu différent, ce sont deux copies presque conforme.


Proche physiquement donc, mais également dans leurs promesses puisque le premier est présenté comme "un régénérateur de nuit" tandis qu'on nous parle du second comme d'un "concentré de nuit régénérant anti-âge". Intéressant, d'autant que pour la petite histoire, ces deux marques appartiennent au géant L'Oréal, même s'ils ne sont pas dans la même division (luxe pour Kielh's, et pharmacie pour Sanoflore). Vous me connaissez maintenant, et commencez à savoir que je suis un petit vicieux ! Du coup, même packaging, même groupe, même promesse... j'ai voulu savoir si la ressemblance allait encore plus loin que ça, en comparant leurs formules INCI. Premier actif de Kielh's ? Caprylic/Capric Triglyceride. Idem chez Sanoflore. Second actif ? Dicaprytyl Carbonate, et cela des deux côtés. En troisième sur la liste, Squalane, là aussi pour les deux produits. Rassurez-vous, ce ne sont pas non plus des copies exactes et cela diffère d'ailleurs à la quatrième place de l'INCI avec de l'huile d'églantier pour la marque new-yorkaise et de l'huile d'olive (bien moins chère et moins intéressante cosmétiquement parlant) pour la marque d'aromathérapie.


Après cette petite différence, on retrouve à nouveau plusieurs actifs commun aux deux produits. J'ai demandé à Julien, blogueur expert du décortiquage de formule sur son blog, de s'en assurer pour moi. Et effectivement, on recense bel et bien des huiles végétales de jojoba, d'onagre et de rose dans chacun d'entre eux. Ensuite, la formule diffère plus en profondeur au niveau des huiles essentielles même si Julien me dit que pour les deux, la logique est un peu la même à savoir qu'"une moitié est composée d'huiles essentielles bon marché qui sentent bon, auxquelles on a ajouté quelques huiles essentielles plus rares et plus olfactives". Cela change donc assez peu sur le fond, mais plutôt sur la forme et notamment le parfum que cela donne à ces deux soins nocturnes. On peut aussi imaginer que pour Sanoflore, on a privilégié des huiles, végétales et essentielles, labéllisés bio en accord avec l'éthique et le positionnement de la marque.


Au final, Julien conclut en me disant que nous sommes là face à "deux produits ultra-similaires", ajoutant qu'il a rarement vu pareil copié coller. Parce que deux avis valent toujours mieux qu'un, j'ai aussi consulté un expert du site L'Observatoire des Cosmétiques (dont je vous recommande d'ailleurs chaleureusement la lecture). Avec exactement la même question, à savoir ces deux formules dont elles vraiment différentes ? Là encore, après étude comparative des ressemblances et différences entre les deux formules, la même conclusion : "2 formules quasi copiées-collées dans le principe, mais déclinées avec des actifs un peu différents".


Loin de moi l'idée de dire que l'un est meilleur que l'autre, je n'en ai pas la traître idée et puis surtout, cela dépend ensuite de nos goûts et attentes personnels. En plus, les deux produits sont vendus au même prix à 4 euros prêt, donc il n'y a rien là rien de terriblement scandaleux comme cela aurait été le cas si les prix avaient varié du simple au double. Néanmoins, on peut quand même s'interroger sur ce genre de copier/coller cosmétique et leur utilité ? Parce que, coup de chance, j'ai cette fois pu faire le rapprochement entre le tube du soin que j'utilise tous les soirs et celui que j'ai vu dans un magazine, j'ai pu découvrir cette photocopie cosmétique, mais combien d'autres existent sans qu'on le soupçonne ? Passe t'on notre vie à nous vanter les mérites de soin qu'on nous vend comme différents alors qu'ils sont au fond presque jumeaux ? Ce qui est sûr, c'est que pour ma part, je tâcherai d'être encore plus vigilant à l'avenir. Pour être certain de faire le choix, ou en tout cas pour le faire en connaissance de cause...

Avez-vous déjà été confronté à ce genre de découvertes vous ? Deux produits qui étaient en fait presque identiques ? J'imagine que vous ne vous vous en êtes pas forcément rendu compte, ce n'est pas non plus le genre de trucs qui sautent aux yeux. Ca vous intéresserait que je mène plus souvent l'enquête pour voir si c'est une pratique courante, et surtout pour voir si cela s'accompagne parfois de différences de prix injustifiées ? Moi qui aime le marketing et la communication, je trouve en tout cas fabuleux de voir comment on peut nous vendre deux histoires totalement différentes à partir d'un produit très similaire !

44 commentaires:

  1. Je n'ai jamais fait attention si deux produits différents aux mêmes propriétés avaient des actifs similaires... mais effectivement, ça m'intéresserait que tu mènes l'enquête sur d'autres produits de ce genre ! Ca te ferait une rubrique en plus... je sais, tu as déjà beaucoup de boulot ! lol

    En tout cas, c'est étonnant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Ca te ferait une rubrique en plus... je sais, tu as déjà beaucoup de boulot ! lolé" : oh tu sais, un peu plus un peu moins, je ne suis plus à ça près !

      Supprimer
  2. Je suis très mauvaise observatrice donc rien ne me vient en tête !
    Mais je pense qu'à produit quasi similaire on peut avoir une préférence pour l'un des deux en fonction de la marque elle même, du prix ou du discours qui l'accompagne !

    C'est peut être futile pour certains mais à produit identique la version Sanoflore m’intéresse plus en raison des décors sur le flacon et aussi parce que je connais mieux cette marque !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais clairement d'accord, c'est d'ailleurs ce que je trouve fabuleux dans ce genre de trucs, c'est qu'avec deux produits très similaires, on peut raconter deux histoires totalement différentes et qui vont toucher des personnes bien spécifiques... La magie du marketing et du story telling !

      Supprimer
  3. Moi j'en ai fait plusieurs articles de ce type, et j'adore en trouver d'autres: les gels Douches Phylosophy Vs I love vs Treacle Moon, Ou encore les baumes à lèvres Rosebud Vs Figs&Rose, mais ça marche aussi avec le liner Lancome vs L'Oréal...
    Après Kielh's et Sanoflore font parti du groupe L'Oréal il me semble, donc ce n'est pas très étonnant ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Figs&Rose ? Jamais entendu parler de cette marque que je vais de ce pas googliser pour améliorer ma beauty culture !

      Supprimer
  4. C'est la loi du marketing :-p mais je suis sûre qu'il y a plein de produits de ce style que nous n'avons pas encore démasqués. A nous beauty addicts de les trouver !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "A nous beauty addicts de les trouver !" : j'ai toujours rêvé d'être inspecteur de police, c'est cool !

      Supprimer
  5. oui oui continue à mener les enquêtes, surtout si tu nous trouves des produits identiques mais dont un est beaucoup moins cher.
    Dans ce cas, ça permet aux gens qui ne peuvent pas acheter la marque kiehl's facilement de trouver la marque sanoflore.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Déjà, je pourrais vous dire dans quelques mois ce qu'il en est de ce soin Kiehl's qui dès les premières utilisations m'a l'air très particulier... Il laisse la peau très veloutée immédiatement, c'est assez surprenant pour un soin de nuit. A voir sur le long terme...

      Supprimer
  6. Cela permet à la marque de faire des économies d'échelle, pas bête... La cible n'est pas la même, le prix de vente non plus, cela justifie les différences dans la composition.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qui est sûr, c'est que la nouveauté Sanoflore est très sympa, la photo, le visuel... tout est très soigné je trouve.

      Supprimer
  7. Gisele29/3/12

    Ah oui, c'est trés, trés intéressant de voir comment "on" se fiche des consommateurs. Car c'est bien ça en fin de compte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Là encore, la différence de prix est minime donc ça va encore. Mais je crois que je connais (je ne dis rien tant que je n'en suis pas sûr) deux autres marques qui vendent des produits identiques avec un prix allant du simple au double. Là, c'est clairement plus abusé...

      Supprimer
  8. Mitsukouette29/3/12

    Alors là je suis super étonnée d'autant plus que ça vient d'un même groupe.

    Je suis donc plus qu'intéressée que tu mènes l'enquête concernant d'autres cas similaires de produits car ça ne doit pas être les seuls.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est justement au sein des mêmes groupes que ce genre de pratiques est plus courante. Mais tu sais, plein de petites marques passent maintenant par des prestataires qui leur livrent des formules clés en main, qu'elles choisissent sur catalogue. Ce qui fait que plusieurs ont exactement la même chose dans leur flacon au final...

      Supprimer
  9. C'est bon à savoir en tous cas !!! Par contre, je ne sais pas si c'est une légende urbaine ou pas, mais j'ai toujours entendu dire qu'au sein des groupes ça se passait comme ça. Ils sortent les nouveautés sous les marques luxe avec un beau packaging et une fois que le coup de la recherche est remboursé, ils utilisent plus ou moins les mêmes formules pour les marques de grande distrib en les vendant à moindre coût.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a effectivement ce genre de processus sur certaines molécules (le Proxylane par exemple) qui passent de marques en marques, de la parfumerie à la GMS en passant par la pharmacie.

      Supprimer
  10. Anonyme29/3/12

    Quand j'ai vu ton article, j'ai tout de suite pensé à la bouteille du night shot powercell d'Helena Rubinstein, c'est la même bouteille !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Helena Rubinstein, voilà une marque qui manque, j'aimais bien ce qu'il faisait ! Dommage qu'ils aient quitté la France...

      Supprimer
  11. Eugeenie29/3/12

    J'adore cette rubrique!
    En effet les flacons sont très similaires et concernant la compo, c'est vrai que ce n'est pas scandaleux vu qu'on a à peu près les même prix! Mais cette rubrique m'intéresse, surtout pour les "dupe" de produits plus chères!

    En tout cas c'est hyper intéressant et c'est vrai qu'on doit souvent se faire "avoir". Dans mes souvenirs je n'ai jamais utilisé de produits vraiment similaires et je ne suis pas assez attentive à la compo pour ça en plus!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. surtout pour les "dupe" de produits plus chères! : clairement, c'est ce qui serait le plus intéressant à dénicher. Avec un peu de chance, sait on jamais...

      Supprimer
  12. Si tu en trouve d'autre je veux bien que tu nous en parle c'est assez intéressant

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans souci, je pense que je mènerais ce genre d'enquête une fois par trimestre dans le cadre d'une nouvelle rubrique récurrente.

      Supprimer
  13. bonsoir ah oui transforme toi en inspecteur columbo sa m'interesse les plagias...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma femme me disait toujours... ;-)

      Supprimer
  14. Jasmine29/3/12

    Non, ça ne m'est jamais arrivé et quand bien même serais-je tombée dessus, je ne suis pas assez calée pour m'en apercevoir, j'en ai peur...Mais bien sûr, ça m’intéresserait beaucoup que tu mènes plus souvent ce genre d'enquête pour débusquer des bizarreries de ce type! Merci:-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair que pour le coup, il faut vraiment être incollable sur les formules INCI pour le détecter. Moi qui ne le suis pas totalement, j'ai préféré demander à deux experts pour m'assurer de ce dont j'avais l'intuition.

      Supprimer
  15. Magali29/3/12

    Là je dois dire que je trouve la stratégie très fine! L'intérêt de ce genre de répliques c'est simplement de toucher deux cibles différentes avec le même produit. J’achèterais le Sanoflore les yeux fermés, pour moi c'est une marque qui utilise des ingrédients bio et naturels, donc saine. En revanche c'est clair que certaines de mes amies achèteraient plutôt Kielh's parceque c'est une marque plus fashion en cosmétique et qu'on en parle partout comme du St Graal, mais sans s'inquiéter de la composition. Pour moi cosmétique fashion est plutôt souvent égal à cosmétique chimique et aux derniers actifs tordus des labos. Comme quoi le marketing en la matière s'adapte de mieux en mieux pour satisfaire tout le monde dans ses petites habitudes. Joli coup!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement car c'est clair qu'entre le côté trendy de l'un et le côté bio rassurant de l'autre, cela permet de ratisser deux fois plus large !

      Supprimer
  16. alzira29/3/12

    Bien dit à la fin! Je pense que ça permet de s'adresser à un maximum de personnes avec un minimum d'investissement.
    J'adore les eaux florales de Sanoflore^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jamais rien testé de Sanoflore pour ma part, shame on me ! Ou alors c'est que je ne m'en souviens plus, et là c'est encore pire !

      Supprimer
  17. Anonyme30/3/12

    Et oui, c'est bien la réalité, tous les grands groupes fonctionnent ainsi...ils changent uniquement le parfum ou quelques ingrédients en très faible quantité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est con car cela décridibilise un peu tout le monde au final...

      Supprimer
  18. J'ai découvert le flacon Sanoflore dans le magasine Avantage, que j'achète tous les mois. Me suis dit!!aaaah encore un sérum!!! Honnêtement à ce niveau je n'ai toujours pas trouvé chaussure à mon pied. eeeuhhh élixir à ma peau pardon... L'application est toujours agréable mais côté résultat, pas mirobolant (Sérum Grenade Weleda, Mesolift de Lierac, Généfique de Lancôme....) je finis toutes les fioles et ensuite je m'attaque à celui de Décléor aux huiles essentielles: une tuerie pour les peaux mixtes m'a assuré la vendeuse...!!!

    Ton article m'a appris un truc... Je ne savais pas que L'Oréal était derrière Kiel's et Sanoflore!!! Je savais juste pour Lancôme!!! Franchement ça me dérange un peu et là je sens le coup marketing hyper huilé au sérum bio, luxe etc..... me sens un peu pigeonnée sur ce coup...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toi au Decléor et moi au Visionnaire Lancôme que j'ai commencé la semaine dernière, rendez-vous dans trois mois pour le verdict !

      Supprimer
  19. Ah pardon, bravo pour les 5 articles!!! c'est moi qui suis un peu (beaucoup) à la bourre cette semaine....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que cela faisait des mois que ce n'était pas arrivé, boulot et soucis en tout genre obligent !

      Supprimer
  20. Pauline D.30/3/12

    Pour de nouveaux articles de ce type !
    Très intéressant et cela m'a permet de découvrir le site de Julien ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais demander une commission à Julien !

      Supprimer
  21. La première photographie m'a fait directement penser à Kiehl's automatique, vu que j'ai testé le sérum l'an dernier (une petite pépite d'ailleurs). Je ne comprends pas vraiment ce genre de copié-coller : chaque marque est censé être différente et Sanoflore qui est une marque basée sur du bio ressemble en tout point (vu ce produit) à Kiehl's qui est une marque de luxe. Encore Sanoflore aurait été beaucoup moins chère j'aurais compris, mais là je ne vois pas en quoi cela peut permettre à la clientèle de se baser sur telle produit alors que, pour 4€ elle possède un produit plus "luxueux" ou en tout cas un esprit de marque.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "j'ai testé le sérum l'an dernier (une petite pépite d'ailleurs)." : t'as testé le Midnight Recovery toi aussi ? Je veux bien ton avis à son sujet alors, en espérant que je l'aime autant que toi !

      Supprimer
  22. Je retombe par hasard sur cet ancien article. Figure-toi qu'il y a quelques mois, j'ai découvert deux marques bio à une journée presse. En testant un gommage visage et une crème hydratante chez chacun, j'ai été surprise de leur ressemblance. En rentrant, je regarde les compos sur leurs sites respectifs : bingo!! C'était EXACTEMENT la même formule... copié-collé parfait. Je savais que les deux marques avaient fait appel à un façonnier pour leurs produits et je le soupçonne d'avoir vendu la même formule à deux clients. Pas très honnête, je trouve. Je n'ai pas osé en parler aux marques, je ne sais pas si elles sont au courant ou si elles ont été bernées.

    RépondreSupprimer
  23. Yes, c'est en effet exactement ce qui a du se passer avec un façonnier qui vend deux fois la même formule. Pas très cool de sa part en effet mais en même temps, c'est le risque que prennent les marques qui achètent leurs formules sur catalogue. Du coup, je t'avoue que j'aurais bien voulu savoir de qui il s'agit !

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails