3 juin 2011

Chanel, reçu 5 sur 5


Alors, est-ce que tout le monde a bien profité de son jeudi aussi férié qu'ensoleillé ? C'était vraiment top ce petit day off, même si cela l'aurait été encore davantage si j'avais eu la chance de faire le pont ! Dîtes moi les enfants, ça commence à faire un moment qu'on ne s'est pas intéressé à l'un des produits cultes de la Planète Beauté, non ?! Il me semble que la dernière fois, c'était en février avec le centenaire de la Crème Nivéa. Avant ça, il y avait eu les 20 ans de l'Huile Prodigieuse Nuxe, les 120 ans de l'Eau Précieuse, les 30 ans de l'Emulsion Écologique Sisley, les 60 ans des Gouttes Bleues Innoxa et les 30 ans du Baume Beauté Éclair Clarins. Un casting d'incontournables certes, mais dans lequel il n'a encore jamais été question de parfum... Je vous propose donc de réparer cet impardonnable oubli en nous penchant aujourd'hui sur le plus célèbre de tous les parfums, celui qui fête ses 90 printemps cette année, j'ai nommé Chanel N°5 ! Un véritable monument de la parfumerie sur lequel je vous propose de découvrir 5 choses que l'on ne sait pas forcément...

1) Pourquoi 5 ?



Puisqu'il s'agit du premier parfum créé par Gabrielle Chanel, on aurait pu logiquement s'attendre à ce qu'il soit baptisé N°1, mais non, que nenni. Pourquoi ce 5 alors ? Lorsqu'elle demande au créateur de parfum Ernest Baux de lui imaginer "un parfum de femme à odeur de femme", ce dernier imagine plusieurs compositions. 10 pour être tout à fait précis, qu'il lui présentera à travers deux séries d'échantillons, la première numérotée du 1 au 5, et la seconde allant de 20 à 24. Sans la moindre hésitation, c'est le numéro 5 que désigne Gabrielle Chanel. Et c'est tout aussi spontanément qu'elle aurait répondu au nez, qui lui demandait alors quel nom elle comptait lui donner, cette phrase tout en superstition : "Je présente ma collection de robes le 5 du mois de mai, le cinquième de l’année, nous lui laisserons donc le numéro qu’il porte et ce numéro 5 lui portera bonheur". Certains diront même par la suite que ce 5 lui plaisait doublement car étant du signe du Lion, 5ème signe du Zodiaque, elle avait déjà fait de ce chiffre son porte-bonheur. C'est en tout cas un nom de parfum étonnamment court et qui dénote du coup de toutes les appellations alambiquées dont étaient généralement flanqués les jus de l'époque. Un code simple et donc facilement mémorisable, ne nécessitant de surcroît aucune traduction pour séduire hors de nos frontières : voilà de quoi expliquer aussi le rapide succès rencontré par le N°5 à l'international.

2) Un jus à contre courant


Au moment ou Chanel lance ce jus qui deviendra mythique, elle donne un grand coup de modernité au parfum féminin. Jusqu'alors, il se limitait à de simples soliflores, c'est à dire des parfums simplement composé d'une seule note, d'une fleur (rose, muguet...) le plus souvent. Cette vision du parfum n'est pas du tout celle de Gabrielle Chanel qui elle veut quelque chose de structuré, de plus complet, mêlant plusieurs notes entre elles comme elle mélange les tissus pour fabriquer ses créations. Ce qu'elle expliquait d'ailleurs très bien lorsqu'elle disait souhaiter "Un parfum artificiel, je dis bien artificiel comme une robe, c'est-à-dire fabriqué. Je suis un artisan de la couture. Je ne veux pas de rose, de muguet, je veux un parfum qui soit un composé". Si aujourd'hui cela nous semble terriblement banal, ce jus réunissant pas moins de 80 fleurs est à l'époque une véritable première et par conséquent une révolution. D'autant que pour la première fois, une note synthétique était utilisée, marquant un tournant de plus dans la manière de concevoir un parfum. Visionnaire cette Gabrielle, il n'y a pas à dire...

3) Une pyramide olfactive classée "Top secret"


Coca-Cola n'a qu'à bien se tenir car sa recette mystérieuse n'est rien par rapport au secret qui entoure la pyramide olfactive de Chanel N°5. A tel point que la formule du parfum le plus vendu est gardé précieusement dans une chambre forte ! Chaque étape du processus de création fait l'objet de code entre les différents techniciens pour toujours garder secrète la structure de la pyramide olfactive. Une pyramide que Chanel entend bien garder parfaitement identique années après années, c'est pour cela que la marque veille tant aux cultures de ses fleurs matières premières. Qu'il s'agisse de l'Ylang Ylang de Madagascar (cueillie les matins de mai et de novembre), de la Rose de mai de Grasse (dont il faut une tonne pour produire 1,5 kilo d'absolu) ou bien encore du Jasmin (également originaire de Grasse), chacune des 80 fleurs composant le 5 fait l'objet de partenariat avec des producteurs locaux afin d'assurer non seulement l'approvisionnement constant mais également la pérennité des matières premières.

4) Un flacon minimaliste

Lorsque Gabrielle Chanel lance son premier jus, la plupart des parfums sont contenus dans des flacons tout en rondeur et pas forcément très discrets si vous voyez ce que je veux dire. Rien qui ne trouve grâce aux yeux de la couturière qui veut un contenant à l'image de sa mode : chic, dépourvu d'artifices et en dehors des modes pour une élégance toute contemporaine. Une des rumeurs qui entoure le N°5 voudrait que Gabrielle se soit inspiré d'une flasque de vodka (elle fréquentait alors le grand-duc Dimitri) pour imaginer ce flacon anguleux. Je ne sais pas si c'est fondé mais ce qui est certain, c'est que ce flacon en a inspiré plus d'un. La preuve, il rejoint en 1959 les collections permanentes du musée d'Art Moderne de New York et inspirera même une création à Andy Warhol quelques années plus tard.

5) Des égéries grand luxe

Pas facile de représenter un parfum si mythique que le Chanel N°5... On peut dire qu'à ce niveau-là, la marque aura tout à fait réussi à l'incarner à travers des égéries toujours en parfaite adéquation avec le standing et le côté intemporel de la fragrance. Et quel casting d'ailleurs, les différentes égéries qui se sont succédées pendant ces 90 ans de succès, étant quand même assez incroyables. On retiendra principalement Catherine Deneuve (à partir de 1968, au moment où le magazine Look l'élit "femme la plus belle de l'année"), Carole Bouquet, Nicole Kidman et plus récemment Audrey Tautou. C'est néanmoins peut-être la belle Marylin Monroe qui restera dans les mémoires, faisant entrer ce parfum dans la légende en répondant "Quelques gouttes de N°5" à un journaliste qui lui demandait ce qu'elle portait pour dormir. Je ne sais pas vous mais j'ai pour ma part encore en souvenir la publicité dont Nicole Kidman était égérie (ICI pour ceux qui veulent un petit flashback). Un très joli spot, au moins aussi réussi que celui dont Audrey Tautou est l'égérie (celui LA). J'avoue que question pub, Chanel a quand même une bonne longueur d'avance sur les autres marques de parfum. Si vous êtes un peu curieux, je vous invite d'ailleurs à vous rendre sur cet article intéressant retraçant les principales campagnes du N°5.

C'est fou quand même comme ce parfum semble indémodable. Les années passent mais il reste toujours une valeur sûre incarnant le luxe et l'élégance à la française. Est-ce d'ailleurs un parfum que vous portez ou avez déjà porté personnellement ? Peut-être certaines d'entre vous n'accrochent pas forcément à ce jus car il faut bien avouer qu'il est tout à fait particulier et ne peut du coup faire l'unanimité. Personnellement, ce n'est pas mon jus favori mais en revanche, j'aime beaucoup le N°5 Eau Première qui en a été décliné il y a quelques années et que je vous invite à découvrir d'ailleurs la prochaine fois que vous passerez dans une parfumerie.

Avant de vous laisser profiter du soleil, je vous indique deux petits liens que vous attendez peut-être... ICI, pour découvrir les gagnantes du concours Azzo et LA pour avoir la réponse à la devinette que je vous posais sur ce fameux stick bleu ! Enterrement de vie de garçon oblige (pas le mien je vous rassure, je suis un anti-mariage convaincu pour ce qui me concerne!), je ne vous retrouverai pour ma part que dimanche, pour vous parler normalement d'un produit pour lequel j'ai eu un gros coup de coeur !

22 commentaires:

  1. Je n'ai jamais porté ce parfum, et je ne me sens pas de le faire avant quelques années! je trouve que c'est un parfum de "femme", et je pense que je me sens encore trop "jeune fille"!!!!...

    On verra dans quelques années!

    RépondreSupprimer
  2. Eugeenie3/6/11

    Wow, quel bel histoire que celle du n.5, dont j'ignorais jusqu'à présent l'origine du nom!

    Bien qu'étant un parfum mythique, je ne connais personne dans mon entourage qui le porte et ce n'est pas non plus un de mes jus favoris mais ça reste THE parfum quand même!

    & Bravo aux gagnantes Azzo et je suis très intriguée par ce stick démaquillant, hâte que Poupoune nous dise si c'est gadget comme je le pense, ou pas!

    RépondreSupprimer
  3. merci pour ce très bel article bien documenté où j'ai appris plein de choses !

    RépondreSupprimer
  4. Jasmine3/6/11

    J'aime bien le n°5, je le porte parfois l'hiver et c'est vrai que l'Eau Première est plus facile à porter...Et puis le 5/5 ça me parle aussi car je suis née un 5 mai...Ce que j'adore, c'est le flacon, je ne me lasse pas de ces beaux flacons tout simples mais si chic! Bons vendredi et samedi et à dimanche alors:-)
    Je n'aurais jamais imaginé que cet objet bleu était un démaquillant!!!!

    RépondreSupprimer
  5. Hello Teddy !!

    Ah le fameux n° 5 ! un parfum mythique en effet.

    Personnellement je n'accroche pas. Pourquoi je ne saurais pas dire vraiment. J'ai l'impression de le sentir sur tout le monde. enfin presque.
    Je lui préférais Coco Mademoiselle.

    Tu as eu du soleil toi hier, quelle chance !! temps gris toute la journée, c'est pas de veine pour un jour férié.

    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  6. La légende voudrait que le bouchon du flacon reprenne la forme de la place Vendome vue du ciel, forme que l'on retrouve également pour les montres Première de Chanel. Info ou intox ?

    RépondreSupprimer
  7. Coucou Teddy !

    Je n'ai jamais porté N°5, car je le trouve un peu fort... d'ailleurs, c'est ce que je constate avec tous les parfums Chanel, je les trouve trop capiteux pour moi... mais c'est une question de goût... Pour les publicités, c'est vrai que ce sont de véritables petits bijoux à chaque fois !

    Ah au fait, moi je dis : "Vive le PACS" ! lol

    Bisous

    RépondreSupprimer
  8. TaniaL3/6/11

    Hello Teddy,

    C'est le parfum que porte ma grand mère, qui a juste 5ans de moins que lui, et c'est pour ça que je l'aime, c'est une madeleine de Proust :)
    Par contre je le trouve effectivement "trop vieux", trop mature plutôt :)

    Amuse toi bien ce week end, à dimanche!

    RépondreSupprimer
  9. C'est un parfum mature cela se sent dès le début ! En tout cas j'adorais Nicole Kidman comme égérie Chanel =)

    RépondreSupprimer
  10. Ma mère avait le N •5 de chanel. A l'adolescence j'ai voulu essayé et 'pouah" !!! Qu'est ce que c'est que ce parfum de "mère-grand" LOL J'ai vraiment été déçue, l'odeur est assez particulière et un poil trop forte pour une migraineuse comme moi. Quasiment 10 ans plus tard en 2010 je feuilletais un ancien magazine ELLE, je vois un échantillon. Je le sens et je me dis "huuum" pas mal. J'oublie, en fait non justement j'ai du mal a l'oublier! Je cherche le mag que ma mère avait jetté a la poubelle entre temps :-( Impossible de me souvenir du nom! Je me rends au galeries Lafayette, stand Chanel. Elles me font sentir quelques parfum.. Non pas celui là, non ... Non plus... Oui! C'était Chanel N•5 au première :-) Alors je surconfirme, c'est le meilleur parfum du monde. Discret et pas entêtant. Et je n'ai eu que des compliments en le portant ;-) Même ma mère l'adore :-). En parlant des galeries j'avais eu droit a 20% et sur 150euros c'est tout de meme cool. Sans compter la miniature toute mimi qui est offerte :-))

    RépondreSupprimer
  11. Oui il sent tellement bon! C'est l'élegence incarnée:)
    Tu l'as achetée????:)

    RépondreSupprimer
  12. Anonyme4/6/11

    Tien sje sais pas trop ou te faire passer l'info...

    http://www.lesdoucesangevines.com/

    tu connais ?????? ca m'a l'air tres interessant ! depuis 94...cosmetique bio sous une autre approche, bien francais de nos regions... va jeter un oeil !

    Je suis pas de la marque hein lol; je suis l'anonyme qui t'a demandé pour molton brown

    RépondreSupprimer
  13. Quel belle histoire du N°5 !! Ma mère le porte depuis des années maintenant, en revanche moi je trouve l'odeur très forte.

    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  14. LuNa224/6/11

    Coucou Teddy, je viens de valider mon com dans le billet Azzo mais mon pc a planté donc je ne sais pas s'il est validé ou pas... Tu me diras ca demain =) Merci encore enormement. Tu me fais la un trés joli cadeau d'anniversaire =)
    En ce qui concerne ton billet du jour, je n'ai jamais senti ce parfum, mais comme je vais justement à Séphora cet apres midi dépenser mes petits sous d'anniversaire je ne manquerai pas d'aller le voir de plus prés. En tout cas j'ai appris pleins de choses à son sujet, merci pour cet article trés bien ficelé. Bon week end. Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  15. Anonyme4/6/11

    Salut Teddy,
    c'est mon parfum depuis des années et sur ma peau, il sent encore meilleur, une question d'alchimie. J'ai une amie qui l'a porté, sur elle, il sentait "mauvais", une bizarrerie.
    Bref, je l'adore et c'est pas près de s'arrêter, j'ai eu mon premier flacon à 19 ans, les mecs je les attirais comme des mouches..........c'est juste une histoire de dosage, pas trop, ni trop peu.
    Bon week-end.
    Rose1976

    RépondreSupprimer
  16. Incontournable en effet, mais j'ai vraiment de la peine... En tant que jeune femme, il ne me convient pas. C'est un parfum (je trouve) qui va aux femmes mûres et aux grands-mères... Quand une femme passe à côté de moi et je me dis : hmm, elle sent bon, c'est cette senteur particulière de fraîcheur, de propre, mais aussi une odeur de ma grand-mère, quelque chose de plus ancien, et bien je sais que c'est le n°5. Autant j'aime le reconnaître et le sentir sur des femmes, autant sur moi, je déteste... Mais la prochaine fois j'irais sentir la version dont tu nous parles =)

    Bises !

    RépondreSupprimer
  17. @ Mon coin tranquille : c'est vrai qu'instinctivement, c'est plus un parfum que l'on imagine sur une femme de 40 ans plutôt qu'une de 20, je te l'accorde bien volontiers. Comme un parfum qu'on n'assumerait qu'avec le temps.

    @ Eugeenie : yes, pour rappel car on en avait déjà parlé mais l'année dernière, le 5 s'est fait volé la place de parfum le plus vendu en France par J'adore de Dior. Mais bon, la vengeance est un plat qui se mange froid.

    @ Vesper L. : ravi que ça plaise, j'aime bien cette rubrique d'autant que je ne suis pas certain que la majorité des produits qui se lancent aujourd'hui fêtent leurs 90 ans !

    @ Jasmine : ah la oui, née le 5/5, tu es peut-être la réincarnation de Gabrielle Chanel !

    @ pamme : c'est clair que dans son genre, Coco Mademoiselle est aussi un sacré parfum !

    @ Ordha : ah bah tu vois, je n'avais jamais entendu parler de cette éventualité. C'est toute la beauté des produits cultes, plein de légendes viennent se greffer sur la légende initiale ! Je vais essayer de me renseigner en tout cas...

    @ spookey : à ce niveau là, ce ne sont presque plus des pubs mais des couts-métrages !

    Le Pacs ? Why not pour les réductions d'impôts !!

    @ TaniaL : c'est clair que si en plus ta grand-mère le porte, ce ne doit pas être l'idéal pour se projeter soi-même dans ce parfum !

    RépondreSupprimer
  18. C'est exactement ça, "à assumer avec le temps"!

    RépondreSupprimer
  19. @ We Love Beauty : La pub avec Nicole Kidman était sympa mais je crois quand même que je préfère celle avec Audrey Tautou dans le train, les images sont assez sublimes quand même.

    @ THEBYBLE : je crois que je vois la pub dont tu parles, ce n'était pas un encart cartonné avec des "strass" comme sur la première photo de billet ? Car c'est aussi comme ça que j'ai redécouvert l'Eau Première, j'avais découpé la page pour la laisser sur mon bureau tellement ça sentait bon !

    @ ClasseVamp&Chic : ah non, non, sur un mec, je pense que cela ne serait pas forcément du meilleur genre ! Mais chez Chanel, j'ai le Bleu que j'adoooore !

    @ Anonyme : yes, yes, je connais en effet ! C'est une jolie marque qui a presque tout bon (sauf le choix de leur agence de presse, mauvaise langue inside !) sur laquelle je promets de me repencher prochainement !

    @ LolieJolie : ce qu'il y a de plus fort je trouve, c'est que le produit est toujours là 90 ans après, c'est quand même fou à l'heure des parfums super commerciaux que proposent les marques 9 fois sur 10.

    @ LuNa22 : alors, comment va la gagnante Azzo ?! Et bon anniv en retard !

    @ Rose 1976 : c'est clair qu'il y a le parfum en lui-me^me, amis aussi la façon dont il évolue sur la peau qui est tout aussi importante !

    @ Jezebel : attends, on en reparlera dans 40 ans !! Mais par contre, teste en effet l'Eau Première qui est vraiment plus moderne et facilement portable.

    RépondreSupprimer
  20. Merci bcp pour ce très joli recit! J'ai un flacon du Numéro 5 et je ne le mets que lorsque j'ai envie d'un lourd voile fleuri. Jamais en été car la c'est quand même un peu fort, mais en hiver avec un pull en cashmere, c'est vraiment très luxueux.

    RépondreSupprimer
  21. ce que je sens le plus dans ce parfum ce sont les aldehydes et c´est une odeur insupportable pour moi, qui me donne vraiment la nausée, donc je déteste ce parfum et je suis capable de le répérer à 100 mètres. heureusement que je le sens très rarement. je me demande si c´est encore le parfum le plus vendu au monde, tu as des infos à ce sujet?

    Ce qui est louable, c´est la success story. je me demande si ce genre de succes story serait possible à notre époque. Alors, il n´y avait peu de choix, alors on se fixait sur LE truc qui faisait la différence, maintenant il y a pléthore de tout (et je parle dans tous les domaines, parfum, musique, films...) et j´ai l´impression que ce genre de phénomène ne pourrait plus exitser maintenant.

    RépondreSupprimer
  22. Ah je n'ai pas aussi bonne mémoire que toi! Je ne me souviens plus du tout de l'image ... Affligeant pour qq de 26 ans LOL

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails