8 juin 2011

Un institut de beauté pour les 6/15 ans, mais pour quoi faire ?


D'accord, ce n'est peut-être que la suite logique d'un mouvement qu'on observe depuis quelques mois, mais il n'empêche que l'ouverture du premier institut de beauté français réservé aux fillettes de 6 à 15 ans m'apparaît comme quelque chose d'aussi ridicule qu'aberrant. J'avoue que je ne pensais pas que cela arriverait jusqu'à chez nous de sitôt et pensait ce genre d'initiatives strictement réservée aux excentriques américains. Que nenni, nous n'y échapperons pas non plus en France où vient d'ouvrir le premier Mini Kid Spa comme le rapporte L'Express sur son site.


Que dire sur ce sujet qui a quand même tendance à m'énerver un peu beaucoup de bon matin ? J'avoue que je suis assez curieux d'avoir votre avis là-dessus mais pour ma part, j'ai du mal à comprendre comment un parent peut bien avoir l'idée d'emmener sa gamine de 6 ans dans un institut de beauté ? Parce qu'on ne va quand même pas me faire croire que c'est une demande des enfants à cet âge là ? Non, à mon avis, c'est au contraire le genre de choses qui leur passent totalement au dessus de la tête au moment de rentrer en CP ! Et puis de toutes façons, que voulez vous faire comme soins sur la peau d'un enfant de cet âge ? Ce serait au contraire prendre le risque de perturber leur épiderme qui est justement si parfait et sans le moindre défaut qu'on se tuerait, nous adultes, pour avoir la même. Un masque ? Un gommage ? Un contour des yeux ? Non mais laissez-moi rire, tout cela est tout bonnement inutile et totalement superflu. Et les massages du cuir chevelu censés les détendre et autres manucures que propose le Mini Kid Spa, tout en leur offrant un verre de grenadine et quelques Smarties, m'apparaissent comme une idée bien saugrenue. Mais bon, paraît que c'est importé des USA où le concept marche fort. Aussi ridicule qu'un concours de Mini Miss maquillées comme des camions volés mais bon, si ça leur fait plaisir...


Que voulez-vous, c'est comme ça et, pour parler comme un vieux croûton que je ne suis pourtant pas encore, j'ai l'impression qu'aujourd'hui, les childrens ont de moins en moins de temps de profiter de leur enfance. Ça va à l'institut de beauté à 6 ans, se voit offrir son premier portable à 7, porte des mini-jupes à 8 et connaît tout du maquillage à 9. Whaouh, super évolution de la société ! Je ne suis pourtant pas encore spécialement vieux (quoique !) mais du haut de mes 27 ans, j'ai l'impression d'avoir loupé un épisode. Tout cela était encore totalement inconcevable lorsque j'avais 10 ans, ce qui n'est pas non plus si loin que ça. J'ai vu récemment sur pas mal de blogs la vidéo d'une très jeune Youtubeuse qui poste des vidéos où elle présente des soins, du maquillage... Passées les 15 premières secondes où l'on peut trouver ça marrant, c'est typiquement le genre de choses qui auraient en fait plutôt tendance à me faire flipper ! Qu'on lui donne une Barbie, des billes, une Nintendo DSI ou un DVD Disney à cette gamine, elle aura toute la vie pour "faire comme les grandes". En plus, je ne suis pas certain que focaliser les enfants dès leur plus jeune âge sur leur propre image et leur beauté extérieure soit forcément bénéfique pou leur développement personnel. On va se retrouver avec une génération qui passe sa vie à se regarder le nombril si ça continue comme ça...


Mais ce n'est pas le plus étonnant à mon sens... J'avoue avoir été assez abasourdi lorsque j'ai appris que le Mini Kid Spa proposait aussi... des épilations des aisselles ou du maillot. Non mais c'est quoi le délire là ? On va épiler qui ? Apparemment, des gamines de 12/15 ans qui auraient une pilosité trop développée à leur goût et qui en seraient "complexées à l'école". Non mais attendez, elles vont en maillot de bain au collège maintenant où j'ai encore loupé un épisode ? Super en tout cas, elles n'ont même pas le temps de s'habituer à leur nouveau corps qu'elles devront maintenant se séparer de leurs premiers poils, élément pourtant symbolique de leur passage de l'enfance à l'âge adulte. Étrange paradoxe finalement que ces petites filles qui veulent faire très tôt ce que font les grandes, puis qui une fois qu'elles s'apprêtent à passer à l'âge adulte veulent retrouver leur corps d'enfant... Notez que je ne suis pas non plus complètement obtus et que je peux très bien comprendre que, pour les pré-ados de 13/15, il soit intéressant de leur proposer des soins du visage. Cela peut même être une manière intéressante de les aider lorsque les bouleversements hormonaux peuvent entraîner chez eux quelques petits soucis cutanés. Et puis, à cet âge où l'hygiène est parfois un peu laissée de côté, cela peut aussi leur permettre de capter l'importance de bien prendre soin de leur peau. Mais là, en prenant les gamins à l'âge où l'on sort tout juste de maternelle, ça va trop loin à mon goût et je pense que pas mal d'institutions et d'associations de parents risquent de s'offusquer contre ça. Le portefeuille des parents aussi risque d'ailleurs de faire la tête puisqu'en proposant des soins entre 32 et 120 euros, on ne peut pas dire que le Mini Kid Spa propose forcément des mini-tarifs.


J'avoue que j'aimerais vraiment avoir votre avis sur le sujet ? Est-ce que c'est moi qui suis trop vieux-jeu et ai loupé quelques épisodes dans l'évolution de la société ou trouvez-vous comme moi que cela est totalement too much ? D'une manière plus large, cette réflexion s'applique aussi à tous les lancements de gammes cosmétiques et de maquillage destinées aux enfants et que l'on a vu fleurir depuis le début de l'année (Sandrine de Grains de Beauté en avait parlé par ICI si ça vous intéresse). Une fois encore, le débat est ouvert et libre à chacun d'exprimer son ressenti sur le sujet.

57 commentaires:

  1. totalement contre ! non mais, n'importe quoi ! j'ai une fille, qui est encore bb, mais pas question de la conduire en institut à 8 ans !! en revanche, si elle aime les produits de beauté, pourquoi pas avec des trucs de son âge ;-) genre une petite eau de toilette, etc.... de temps en temps...
    les photos de ces gamines à chaque fois que je les vois, ça m'horrifie !!!

    RépondreSupprimer
  2. Cissouille8/6/11

    Eh bien je plussoie ton coup de gueule : je trouve ça non seulement aberrant mais malsain.

    La démarche n'est motivée par aucun besoin : les petites filles n'ont pas besoin de soins de peau, ni de maquillage (à cet âge, cela doit rester un jeu, celui de maman ou les palettes "pour jouer" font parfaitement l'affaire!). On a juste besoin d'être propre et d'un peu de cold cream sur les joues en hiver, on a pas besoin d'être désirable à six ans!!! Quant aux adolescentes, je pense que les centres de beauté normaux savent déjà les accueillir et prendre soin de leur peau.

    En première intention, ne soyons pas dupes, ces centres de beauté pour petites filles ne s'adresse pas aux petites filles, mais à leurs mamans (tout comme les strings pour petites filles etc). Tant qu'il y aura des mères qui seront complices de ces démarches-là, en voulant revivre leur enfance à travers leur fille mais avec leurs désirs d'adulte, et des pères pour fermer les yeux ou cautionner ces comportements, on continuera à voir fleurir ce genre de commerce. Je ne pense pas que ce soit la majorité, heureusement.

    RépondreSupprimer
  3. encore une idée crétine qui aurait mieux fait de rester outre-atlantique ! non pas que je dénigre tout ce qui se fait aux USA loin de là, mais j'avoue que ça m'en bouche un coin. quel intérêt de faire des soins et des épilations à des enfants ? je partage tout à fait tes idées Teddy et ton indignation, encore un truc pour faire plaisir aux mamans qui transforment leurs filles en mini-moi

    RépondreSupprimer
  4. Si je suis totalement contre ce genre de choses (ces petites filles en photo me font aussi peur que des clowns, c'est pour dire), je comprends qu'à partir du collège on puisse être gêné par les poils.
    J'ai des racines portugaises et je peux te dire que dès que je portais une jupe ou un pantacourt, à 12 ans, j'en voyais des vertes et des pas mûres pendant la récré... Sans compter en cours de natation où, heureusement, je piquais le rasoir de ma mère pour les aisselles...

    RépondreSupprimer
  5. C'est totalement aberrant! J'imagine qu'il y a assez de parents complétement loufoques pour oser ce genre de choses et faire fonctionner ce projet. Tu sais dans mon travail j'en vois des parents irresponsables, le pire c'est qu'ils ne se rendent absolument pas compte de ce qu'ils font, et ça c'est le plus grave. J'imagine bien une gamine entrer dans ma classe et me dire qu'elle a été se faire épiler... C'est aussi aberrant qu'un concours de mini miss comme tu dis.

    RépondreSupprimer
  6. je suis toute aussi "choquée" que toi à lire ton article! Nan mais c'est vraiment du n'importe quoi! Que les américains le fassent ça me choque qu'à moitié la bas tout est permis ... mais en france?!
    & puis les parents ... Qui ira envoyé sa gamine en institut à cet age? Une chose est sure, c'est un concept que je ne cautionne pas du tout. A cet age là on joue à la barbie, à la vendeuse, à la maitresse, on emprunte discretment le maquillage de maman pour jouer dans la chambre ... mais on pense pas à aller en institut quoi. Ou va le monde? (oui oui je suis une petite mamie de 21 ans! lol)
    Et les photos qui illustrent ton article me "choquent", ces petites demoiselles archi pomponnés c'est même pas "joli", elles sont si belles au naturel je suis sure, des visages d'anges insouciants.

    Bref c'était mon coup de gueule ^^

    RépondreSupprimer
  7. Zabellou8/6/11

    Ça fait peur... Mais on propose bien du maquillage pour enfants, et des crèmes anti-rides pour les ados !!!!
    Ou comment créer le besoin et entretenir le manque chez le futur consommateur, devenu accro dès son plus jeune âge ! Dès lors qu'il y a de l'argent à se faire, tout est permis, et le bon sens fait malheureusement souvent défaut pour échapper aux sirènes du marketing !...

    RépondreSupprimer
  8. Moi je suis tout à fait d'accord avec toi... c'est grave!!

    RépondreSupprimer
  9. Dès que j'avais vu la première photo j'ai été énervée car, COMMENT au nom de Dieu peut un parent faire cela à un enfant? C'est plus qu'abusé à mon avis et je n'arrive pas à m'imaginer que cela plaise aux tout petits. Ce sont les parents et les instituts qui proposent ces "soins" que j'aimerais secouer bien fort et leur dire les quatres vérités, car là, ce en est simplement trop. Ce n'est qu'un plaisir malade pour les parents à mon avis. Quand on regarde ces photos on ne voit aucune joie dans les visages des petites filles, on voit qu'elles font que ce que les adultes leur ont dit. Limite je trouve cela pédophile et qu'on en soit arrivé là chez nous en Europe c'est très triste.

    Je suis absolument contre cette sorte d'institut qu'a´partir de l'âge d'adolescence. J'ai vraiment pitié de ces gamines, c'est l'enfance volée pour rien et rien.

    J'espère que j'ai pas fait trop d'erreurs de grammaire... en tant qu'Allemande ;)

    RépondreSupprimer
  10. Camy8/6/11

    J'avoue que je suis moi aussi choquée ! Mais franchement, je crois que ça peut quand même marcher ce truc. Quand je vois que parfois ma petite soeur de 11 ans se maquille plus que moi (j'en ai 22), je me dis que j'ai loupé un truc ! Et elle va déjà chez l’esthéticienne se faire épiler les jambes...

    RépondreSupprimer
  11. Je trouve ça absolument désolant et pathétique d'en arriver là. De toute façon ce n'est qu'une conséquence d'un phénomène présent de plus en plus visible dans notre société: les filles se "vieillissent" (et se vulgarisent) plus précocement...

    RépondreSupprimer
  12. La Grogniasse8/6/11

    Cette ouverture de spa est assez symptomatique de la lolitalisation des petites filles. Ce phénomène a commencé il y a un peu plus de 10 ans (justement, quand j'avais 12 ans), avec l'ouverture de magasins pour ados comme Tammy, qui n'hésitaient pas à vendre des strings en taille 6 ans. A ce moment-là, des petites filles qui faisaient attention à elles, qui mettaient un peu de gloss à la vanille, qui achetaient des bougies pour le bain... c'était assez mignon même s'il était évident que l'intérêt suprême n'était pas pour ces petites filles, mais pour les marketeux qui avaient trouvé là un bon filon.
    Aujourd'hui, le phénomène s'est gentiment amplifié. En l'espace de quelques années, l'âge moyen de la première épilation est passé de 16 à 13 ans. Et globalement, lorsque l'on parle à des filles de cet âge-là, on se rend compte que pour un bon tiers, globalement celles qui sont le plus éloignées de leur mère, le fait de ne pas être épilée, c'est vraiment la honte. Il y a une vraie pression sur ces filles.
    Et on voit avec la campagne des minous de Veet que la marque cherche clairement à accentuer la pression en leur demandant de s'épiler intégralement le maillot.
    Cet institut ne fait que s'engouffrer dans la tendance, en ne s'adressant plus aux filles de 13-15 ans, mais dès 6 ans.
    D'ailleurs, si la cible avouée est celle des 6-15 ans, la véritable cible est clairement celle des 6-12 ans:
    - à 15 ans, qui a envie d'aller dans un endroit ouvert à partir de 6 ans, surtout si c'est pour faire grande??
    - à 15 ans, qui a envie de manger des fraises Tagada et de boire de la grenadine??
    - les instituts classiques accueillent très bien les jeunes filles de 12 ans complexées pour des épilations des aisselles et des demi-jambes, pour des soins du visage: pourquoi la jeune fille irait-elle dans un truc pour bébés??

    Il y a là un vrai scandale, qui passe malheureusement trop inaperçu: ce sont des marques de cosmétiques qui aujourd'hui dictent le comportement normal des très jeunes filles.

    RépondreSupprimer
  13. Dragonfly8/6/11

    Je ne peux pas commenter ce genre d'article, ça me fait sauter au plafond et je vais devenir aussi vulgaire que ceux qui agressent (oui, qui agressent) ces petites filles...

    RépondreSupprimer
  14. J'ai eu du mal à décrocher ma mâchoire de mon bureau quand j'ai lu ton article! Non mais où va la société sérieusement, on se le demande.

    Perso, je me suis toujours dit que lorsque j'aurais des enfants, mes filles ne pourront pas se maquiller avant l'âge de 14-15 ans et encore en commençant doucement khôl et mascara pourquoi pas mais c'est tout.
    Plus jeune, no way, ou encore pourquoi pas quand à l'âge de 7 ans elle jouera avec le rouge à lèvre de maman, lol mais pas question qu'elle sorte avec une tête pareille!!

    J'ai l'impression que toutes ces nouveautés ne font qu'encourager les jeunes filles à grandir trop vite, laissons les s'amuser avec des jeux de leur âge et garder leur innocence le plus longtemps possible.

    Tout ça pour dire que je ne trouve que des points négatifs à ce genre d'institut et que je ne comprends pas non plus comment le gouvernement puisse laisser faire.

    RépondreSupprimer
  15. Ces crétins croient-ils vraiment qu'une fillette de 6 ans à besoin de se faire une manucure ou une épilation? Tout ce qu'elle voudrait à son âge je crois c'est jouer et être aimer c'est tout. Pourquoi se compliquer la vie et par la même priver ces pauvres en enfants de leurs enfances? C'est choquant mais ça remet aussi beaucoup de choses qui sont déjà en place dans la société. Franchement ces petites filles n'ont plus de petites filles que de nom on dirait des adultes, des mini adultes. J'imagine pas à quoi elles vont ressembler à 18ans si ça continue.

    RépondreSupprimer
  16. Je me souviens que j'ai eu le droit (et je dis bien le droit, l'autorisation parentale quoi) d'avoir mon premier maquillage au collège, en 4ème je crois (donc vers 14 ans) et j'avais en tout et pour tout 2 petites ombres à paupières nivéa (une beige et une chocolat) et un mascara marron achetés par ma maman comme ça elle savait ce que je mettais. Et j'avais été acheter avec mon argent de poche un petit gloss parfumé... quelle rebelle !
    Et avec seulement ça je suis toujours en vie :O

    Après quand on a une forte pilosité effectivement ça peut déranger au collège (mais pas avant) mais dans ce cas pas besoin d'un institut spécialisé.
    Tout ce genre de trucs me dérangent vraiment, comme les strings en taille 6 ans, c'est malsain.

    J'espère que si j'ai un jour une fille elle ne se sentira pas obligée de s'épiler le maillot et de se grimer comme une courtisane dès 10 ans :/

    RépondreSupprimer
  17. Si tu ne vas pas aux States, ils viendront à toi... Ces photos sont terrifiantes. On dirait des têtes d'adultes sur des corps d'enfants.

    RépondreSupprimer
  18. Icka8/6/11

    Rien que le titre m'a fait faire des bonds de 10m!!!
    Forcément je me ronge déjà les doigts quand j'entends ma nièce de 10ans vouloir faire un régime alors qu'elle est toute mince!

    C'est quoi encore cette excentricité!!! Après on s'étonne de trouver des jeunes femmes avec des crises identitaires qui n'ont jamais confiance en elle tout parce que dès qu'elles ont eu 6 ans c'est comme si on leur disait "Ne sois pas toi-même, tu n'es pas assez bien".
    A cet âge là les enfants sont en train de se construire mentalement et physiquement alors laissons la nature faire ce qu'elle sait si bien faire et que les enfants vivent leur enfance en se tâchant, en courant et qu'ils s'amusent car c'est çà qui compte à leur âge.
    Alors pourquoi pas ca peut être amusant de faire comme maman à l'occasion d'un mariage peut-être... mais pour le concept je suis contre surtout à cause des conséquences psychologiques!
    (Et je n'ai pas non plus envie que mes nièces me disent "Oh tata tu n'as que 25 ans! T'es sûre?)

    RépondreSupprimer
  19. Franchement, je trouve qu'on dirait des naines maquillées comme des voitures volées ! Je n'ai rien contre les nains, mais là, c'est ce à quoi ça me fait penser... Je trouve ça horrible quand on sait l'âge qu'elles ont !

    RépondreSupprimer
  20. Tes photos sont criantes de vérités, on voit dans leurs yeux qu'elles souffrent ces pauvres gamines, moi qui suis empathique, j'ai mal.

    Pour mon avis sur la question, je ne dirais qu'une chose, on continue à sexualiser les enfants, j'ai mal au cœur de la connerie humaine. (tiens, pour une fois que t'es pas le premier à parler du sujet, je me permet de mettre le lien de mon amie qui en a parler aussi : http://meilingreview.blogspot.com/2011/06/un-institut-de-beaute-pour-les-6-15-ans.html)

    RépondreSupprimer
  21. Aniouchka8/6/11

    Vraiment, c'est n'importe quoi. Je me souviens très bien l'âge auquel j'ai pris conscience de l'importance de l'apparence dans notre société : j'avais 12 ou 13 ans (il y a 10 ans, quoi), et je me souviens que ça a été un choc pour moi. Je n'ai pas été spécialement cocoonée dans mon enfance, mais mes parents ont toujours fait attention à ce que j'ai des loisirs et des préoccupations de petite fille lorsque j'en étais encore une ! Je me souviens avoir réalisé, donc vers 12-13 ans, que les gens ne nous regardaient et ne nous acceptaient pas tels que nous sommes, mais tels que la société voulait que nous soyons. Je trouve cela presque criminel de la part des parents qui encouragent ce genre de chose (que ce soit spa pour enfants, maquillage à 5 ans, concours de mini-miss, etc.), d'empêcher leurs enfants de vivre leur vie d'enfants, parce que le passage à l'âge adulte, avec toutes les révélations que cela entraîne, est assez traumatisant pour ça, je pense (même quand on n'a vécu aucun traumatisme dans l'enfance, il faut quand même s'adapter).
    J'ai été très très choquée lorsque j'ai découvert, il y a peu, que Youtube regorgeait de petites filles de 5 à 8 ans, qui avaient déjà tous les produits MAC et qui faisaient des revues et des tutos ! L'une d'elles ne maîtrise même pas le langage à fond !!!
    Enfin bref, je suis assez inquiète de savoir ce que ce type d'enfants donnera en adultes ! Tu as raison Teddy, à peine passés à l'âge adulte, ces enfants qui voulaient (et je pense plutôt qui étaient poussés par leurs parents) ressembler aux adultes, ne penseront qu'à retourner en enfance. Mais ce sera trop tard, et ils auront perdu les plus belles années de leur vie...

    RépondreSupprimer
  22. L'épilation des jeunes adolescentes ne me choque absolument pas, la puberté jeune, fait que parfois être en short ou en débardeur alors que tu as déjà du poil est parfois "difficile à vivre" , du coup bah ouais, estheticienne (ou rasoir)(d'ailleurs, ce n'est pas dans la brochure "spa enfant, c'est je pense une prestation "classique".)

    Après, j'avoue être perplexe sur le reste de l'offre. A la limite, je peux imaginer une mise en beauté pour une communion ou un truc dans le genre, mais effectivement, on n'applique pas n'importe quoi sur une peau d'enfant.

    RépondreSupprimer
  23. je trouve tout ça lamentable!!!! pourquoi les français ont se besoin recalcitrant de faire comme les americains grrrrr!!!!

    je vois pas trop ce que tout ceci va apporter en france, ok aux etats-unis entres le sstars les riches ya de quoi faire sont tellement excentrique mais chez nous ???? je pense pas que nos stars francaises ou memes les riches francais s'amuse a jouer àa ce jeu la si ??? par pitié dite mois que non!!!!

    quand je vois les photos de cette gamine, elle me fait pensé à barbie et sur certaine photos à Shelly la eptite soeur de barbie!!!
    comment on peut laisser "defiguré" une gamine de cette façon??

    perso le jour ou j'ai une fille il est hors de question qu'elle ressemble à CA à cette age la!!!!

    pis franchement ca va leur apporter quoi dans leur vie de se faire maquiller, manucurer et meme pire EPILER ce qu'elles n'ont pas pour la plupart à cet age.

    je trouve tout ceci pathetique et abominable

    RépondreSupprimer
  24. Anonyme8/6/11

    personnellement j'ai 17 anset j'aurai apprecier qu'un institut propose l'epilation pour les filles de mon age et du soin du visage mais le reste est absurde et abberrant.Il faut bien comprendre que les poils bien que synonyme de passage a l'age adulte ontpour nous juste la signification qu'il faut les enlever c'est tout

    RépondreSupprimer
  25. Mais c'est de la folie pure ! évidemment qu'avec ça on va vers une génération nombriliste (et, accessoirement, potentiellement déprimée) ! Les gamins devraient, à cet âge-là, courir dehors, jouer aux billes/à la corde à sauter/aux indiens et aux cowboys, faire des cabanes dans les arbres, faire du sport, crier, se salir, et pas ... aller en institut de beauté ! Je suis outrée !
    Quant à l'épilation, quand t'es même pas pubère, mais ... ça dérèglerait pas la pousse des poils, des fois ?!
    Pourvu que ce concept reste aux States et n'arrive jamais ici ...
    Quand on ne vit pas son enfance, on n'a pas les bases pour devenir un adulte épanoui (à mon sens), car les bêtises qu'on peut pardonner à un enfant (et qu'il DOIT faire, pour apprendre, pour se forger un caractère, une expérience), on ne les pardonne pas à un adulte ...
    Karine

    RépondreSupprimer
  26. Hello Teddy !

    Tout ce que tu dis est totalement vrai et j'adhère complètement... on est de la même génération, ( j'ai 30 ans ) et jamais ce genre de choses n'auraient existé lorsque j'avais 8 ans... c'est totalement aberrant et à la limite du malsain... ma puce va avoir 6 ans et franchement, je ne la vois pas se pavaner dans un centre spa pour petites filles...
    Et je te rassure, je suis comme toi, son premier portable, elle n'est pas prête de l'avoir... lol

    En tout cas, ces photos sont atroces ! Ces pauvres gamines qui sont peinturlurées comme des poupées, c'est certainement dû à leurs mères qui projettent leur rêve jamais accompli sur elles...

    Bisous

    RépondreSupprimer
  27. Je pourrais écrire un paté, mais je suis bêtement et simplement d'accord avec toi. D'une, ça me dérange, ça me gène. De deux, ça me déplaît carrément. Et de trois, je trouve tout ça totalement aberrant ...
    Quant aux parents qui emmèneront leurs gamines là dedans, autant dire qu'ils ont de sacrées questions à se poser en tant que parents ...

    RépondreSupprimer
  28. je suis d'accord avec toi, je trouve que c'est vraiment malsain.
    Il y a en ce moment un télé réalité diffusée aux États-Unis sur les filles qui font les concours et leurs mères. Cela créé des problèmes de plus en plus graves : d'abord une mère emmenait sa fille se faire épiler les sourcils. Évidemment la gamine elle hurle de douleur, elle doit avoir 6 ans. Je crois que les services sociaux sont intervenus... Et la, plus récemment, on voit une mère qui fait INJECTER DU BOTOX à sa fille !!! C'est complètement dingue ! Je ne sais pas trop où en est cette histoire mais une enquête est en cours...
    Tout ceci est vraiment trop, les enfants ne vivent plus des vies d'enfants, il faut en faire des adultes le plus vite possible.
    Alors là, les salons de beauté pour les 6-15 ans, non. Je crois que je jouais encore avec mes barbies à 9-10 ans...

    RépondreSupprimer
  29. Anonyme8/6/11

    lors de mon stage en institut j'ai vu débarquer une maman qui demandait une manucure pour sa fille de DEUX ans et demi. Comme quoi la petite voulais du vernis, et puis quoi encore, je me souviens que gamine aussi je voulais du vernis a ongle mais c'était vers 7-8 ans, et pas besoin d'aller chez l’esthéticienne, ma mère me posais mon vernis Barbie (fourni avec la célèbre poupée), un rose immonde d’ailleurs, et j'étais la plus heureuse des gosses, de là a payer pour une manucure complète pour un bébé qui mange encore des petits pots ... On avait vu les perruques pour bébé, maintenant on va proposer des soins visages dès la maternité ...

    RépondreSupprimer
  30. Knakibol8/6/11

    Je n'ai pas lu les commentaires, mais j'ai trouvé ton "coup de gueule" parfaitement approprié.

    Plus que de les faire se concentrer sur leur unique apparence, l'institut risque d'avoir des conséquences très néfastes sur leur perception d'elle-même, leur confiance en elles (une fille ne peut apparemment pas être belle si elle n'a pas du vernis sur les ongles et si elle n'est pas épilée) et sur leur développement personnel dans sa globalité. C'est plus largement d'une orientation de toute la société et de la façon d'éduquer et de faire grandir "nos" enfants dont il s'agit ici...

    J'ai entendu à la radio que les petites filles se voyaient traitées de "chimpanzés" à la piscine par leurs camarades masculins. Et visiblement, la seule solution qu'on a trouvé pour y remédier était de les épiler, et non de dire aux garçons qui l'insultaient de se calmer et d'être respectueux...

    Je m'intéresse particulièrement à ces questions, si tu veux en parler, n'hésite pas.
    maurannepaddle@hotmail.fr

    RépondreSupprimer
  31. geblust8/6/11

    Mon dieu, le coup de l'épilation à partir du collège ça va c'est compréhensible, mais le reste ...
    Déjà quand je repasse devant mon collège je trouve les filles vulgaires à souhait ( j'ai l'impression qu'à "mon époque" j'étais une bonne soeur en comparaison!
    Les talons, les strings ... elles vont coucher à 8 ans si ça continue dans cette direction ( je pense que c'est le principal problème, les filles ressemblent de plus en plus à des 16 ans alors qu'elles ont 12 ans et ça les mecs vont pas se géner pour aller vérifier)... Il y a un âge pour tout, la photo de la petite fille avec le haut jaune me choque, on dirait une photo de charme, c'est répugnant! que les parents aillent se faire soigner. ( sans méchanceté)

    RépondreSupprimer
  32. TaniaL8/6/11

    Coucou Teddy,

    Alors autant oui j'ai commencé à utiliser le maquillage de ma maman a cet age là, mais à la maison et aussi tot mis quasi aussi tôt enlever, parce que c'était quand même pas brillant :) , autant un institut pour cet âge là, je trouve ça limite scandaleux!
    Parce que, pour moi, ça renforce les concepts comme: Une fille doit être belle, se maquiller pour son copain et surtout ne pas réfléchir.
    Je trouve que ça renforce également le côté "consommer pour être heureux", alors qu'à cet âge là, enfin pour moi, même trois bouts de bois et deux amis ça suffisait :)
    Et enfin, je m'interroge sur la réaction en chaîne que ça produit, du style à 18ans se faire refaire les seins et les fesses, pour à 22 se faire sa première injection d'acide hyaluronique, sans compter les effets de dérèglement sur la peau, parce qu'à mon avis mettre autant de truc sur une peau qui se regénère toute seule sans aucun soucis, ça doit pas être terrible non plus.

    Voià, tu l'auras compris, pour moi ça n'est juste pas concevable, c'est pour les mamans qui n'ont pas compris qu'un enfant n'est pas une poupée-tête à coiffer.

    Sinon bonne journée ;)

    Bisous

    RépondreSupprimer
  33. TaniaL8/6/11

    Oups, ben j'avais pas lu la fin de l'article, mais au moins je vois qu'on est d'accord ^^

    RépondreSupprimer
  34. Ces photos sont HORRIBLES, ça me donne envie de vomir !!!
    Je ne m'attarderai pas sur le concept, je trouve cela bien sûr affligeant.
    (mais vire ces photos, stp, ça me met très mal à l'aise !!!!!)

    RépondreSupprimer
  35. Mitsukouette8/6/11

    Je suis juste atterrée ...
    D'autant plus que je me sens un peu concernée par l'âge vu que ma fille aura 6 ans à la fin de l'année.
    Mais comment peut-on laisser faire ça, sans vouloir pousser le bouchon trop loin mais il en faut déjà peu pour certaines personnes pour lorgner sur nos petits anges mais en plus si elles ressemblent à des camions volées ...
    Punaise mais qu'on leur laisse leur enfance, les couettes, les genoux égratignés, leurs poupées ... Elles auront bien le temps de jouer aux grande après.

    Je ne pense pas être vieille non plus, j'ai 31 ans mais je ne comprends vraiment pas du tout ce concept ...

    RépondreSupprimer
  36. Jasmine8/6/11

    Quelle horreur! D'abord, ces photos de gamines figées, ce ne sont plus des gamines d'ailleurs, mais des petits singes d'adultes, pauvres petites lolitas, conditionnées par les désirs des marketeurs et de leurs parents inconscients/débiles etc...Je ne pensais pas que ça existait à une telle échelle, c'est triste, inquiétant et affligeant! Je suis d'accord à 100% avec tout ce que tu as écrit, ce genre de phénomène me fait peur: franchement où va-t-on? Si des petites copient des femmes âgées de + de 10 ans qu'elles, à quelle âge va-t-on les voir se conduire comme des gamines insouciantes (on leur vole leur jeunesse et ça c'est grave, ça a des relents de pédophilie tout ça...) à moins qu'on voit des quinquagénaires aigries faire leur crise de l'adolescence et jouer à la poupée pour rattraper le temps perdu: triste perspective ...heureusement c'est marginal mais est-ce que ça va le rester? Sans être une mamie rabat-joie, je trouve que le monde est en pleine folie!!!!!

    RépondreSupprimer
  37. Eugeenie8/6/11

    C'est juste flippant & les photos sont vraiment horribles. Je souhaite tout sauf un succès à cet institut!

    RépondreSupprimer
  38. Pauline D.8/6/11

    Ton article reflète en tout point le fond de ma pensée!

    RépondreSupprimer
  39. LuNa228/6/11

    Coucou Teddy,
    Ca? En France !! Nan mais c'est comme hier avec les feux de l'amour, on réve !!
    Je suis du même avis que toi. Ces photos sont horrible, je ne trouve pas du tout ces petites filles jolies. J'espère que ce truc fera un bide.
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  40. laure8/6/11

    ah ben c sur si tu illustres ton article avec ses images....ca fait peur !
    Faut pas oublier que linstitut de beaute prodigue aussi des soins, et ne se contente pas seulement de maquiller et coiffer. Les ados ont beaucoup de problemes de peau, de complexes, et un ptit soin de visage peut leur faire du bien, aussi bien esthetiquement que mentalement.
    Pour l'epilation, ca ne me choque pas du tout, meme pour lepilation du maillot.
    Non on ne va pas a lecole en culotte, mais il ya les cours de natation, et la quand il y a des poils qui depassent de partout ( meme a 12 ans pour certaines), cest tres genant.
    Pour ma part jai commencé a mepiler les jambes et aisselles a 12-13ans chez moi.
    Certaines femmes se font leurs propres soins a domicile et dautres vont chez l'estheticienne. Avec ce nouveau concept, les jeunes filles peuvent faire de meme. L'institut de beauté ne leur propose que des soins quelles se font elles meme deja chez elle.
    En gros je pense que ce sont tes illustrations qui choquent plus que le contenu. Si tu avais mis un portrait d'un ado boutonneux, ou un avant/apres SOFT d1 jeune fille , lapproche aurait ete differente peut etre.

    RépondreSupprimer
  41. Mathilde8/6/11

    Pour l'épilation, à partir de 12 ans ça ne me choque pas en ce qui concerne les aisselles. Dans mon collège, c'était piscine toutes les semaines donc bon... Puis, passage à l'âge adulte ou pas, on n'est jamais fière d'avoir des poils sous les bras... (désolée pour la rime pourrie, pas faite exprès !)
    Après, c'est clair que ce genre d'initiative me paraît aberrante. Qu'est ce qu'une gamine de 6 ans irait faire dans un institut de beauté ?? Les pré-ados qui s'épilent vont chez l'esthéticienne normale et c'est tout. Le concept d'épiler, de manucurer et de faire des soins (totalement obsolètes) à des enfants m'horrifie, c'est limite glauque. De plus, je vois vraiment pas qui pourrait bien emmener sa fille de 7-8 ans se faire faire un soin en institut. Ce genre de lieux est peut-être couru aux USA, mais ça m'étonnerait que la France soit conquise.

    RépondreSupprimer
  42. TaniaL8/6/11

    @ Laure: A partir de 12 ans je pense que ça ne choque pas grand chose, mais à ce moment là on peut aller dans les instituts d'adulte. Moi aussi j'ai commencer à m'épiler vers cet âge là, je pense que ce qui choque c'est 6 à 15ans, ça fait 6ans trop tôt, en tout cas à mon goût.

    Si tu penses que tu emmeneras ta fille de 6ans se faire faire un masque regénérant, alors on n'a juste pas la même conception de la biologie de la peau.

    Bonne soirée :)

    RépondreSupprimer
  43. C'est une honte d'exhiber son enfant ainsi, de la maquiller excusez moi mais comme une trainée (je dirais même que la plus part des femme ne se maquille pas autant). En plus y'a une photo où elle pose vraiment comme une femme qui essaye absolument de séduire un homme... des parents cons, qui feront de leur fille une futur grosse pouf et/ou catin !!!

    RépondreSupprimer
  44. Hello Teddy !!

    Entièrement d'accord avec toi. C'est pathétique de voir ces petites filles grimées de la sorte. On en fait des objets de concours mais sans penser aux répercussions psychologiques pour ces gamines, qui préfèreraient sans doute jouer à la poupée.
    Quant au spa pour enfants, c'est totalement aberrant... Les enfants ont une peau absolument parfaite et ce serait, comme tu le dis, prendre le risque de destabiliser cet équilibre que de faire des soins/épilations ou autres.
    Ma puce de 4 ans adore se maquiller pour faire comme maman : 4 couches de gloss différents ça fait quand même beaucoup et pas question qu'elle sorte maquillée comme une voiture volée. Et pas touche à ma Terracotta !

    Il y a certes une évolution de la société et des moeurs mais je crois qu'on va vers une certaine dérive et quand je vois des ados prépubères maquillées outrageusement, avec le string qui dépasse (d'ailleurs j'ai appris tout récemment qu'il existait des strings pour les petites filles... mais où va t on?), et limite vulgaires, je trouve ça bien dommage.
    Je m'interroge quand même j'ai pris un coup de vieux à ce point ? ou est ce que ça va trop loin?

    RépondreSupprimer
  45. "Apparemment, des gamines de 12/15 ans qui auraient une pilosité trop développée à leur goût et qui en seraient "complexées à l'école"."
    Je ne suis pas du tout d'accord avec ton opinion au sujet de l'épilation. Il faut savoir que l'on a généralement des cours de natation à l'école ou tout simplement envie de porter une jupe (et pas forcément mini).
    J'ai fait ma première épilation à 12 ans et je ne vois pas en quoi ce serait choquant. Surtout que tu as peut-être le souvenir de tes propres jambes qui n'avaient peut-être qu'un duvet mais chez certaines (comme moi), c'était toison noire sur peau blanche et c'était loin d'être discret.
    Cette première épilation à 12 ans n'a clairement pas fait de moi une lolita. A 21 ans, je ne me maquille toujours que très exceptionnellement. Je n'ai jamais eu non plus envie de me refaire les seins pourtant leur taille aurait donné des idées à d'autres (bonnet A).
    Après, le reste, je trouve que finalement l'institut n'a rien à se reprocher. S'il fonctionne, ce sera la faute des parents assez bêtes pour y amener leurs enfants. Y a-t-il réellement des jeunes filles de cet âge qui se maquille? Personnellement, je suis animatrice pour enfants et quoi qu'en disent les reportages, je n'ai encore jamais rencontré de mini-bimbo.

    RépondreSupprimer
  46. allez voir cet article :
    http://www.awfulplasticsurgery.com/2011/06/08/tot-gets-boob-job-voucher-for-her-birthday/

    On lit des trucs de plus en plus dingues !!!

    RépondreSupprimer
  47. Anonyme9/6/11

    Leurs mères devraient très très vite consulter un psy...

    RépondreSupprimer
  48. Je suis tout a fait d'accord avec toi ! Où vont les gens serieux ! On a toutes été gamines et on a toutes voulues avoir du maquillage (a 14F bien sur) mais c'était pour s'amuser si maintenant les gamines prennent ca au serieux ou va le monde ! Même s'epiler le maillot a 12/13 ans moi perso ça m'est jamais venu a l'esprit de m'epiler integralement a cet age la ! Ils ont meme plus le temps de grandir qu'ils commencent deja a penser a ces conneries ! Puis ca me fait penser a la photo de la premiere petite que tu as mise et qui a fini assassinée quand meme donc je pense pas que la plupart des parents ait envie du mêmes sort pour leurs gamines (quoi que).

    RépondreSupprimer
  49. La Grogniasse9/6/11

    @Laurence
    Je suis bien d'accord, s'épiler à 12 ans n'est pas plus choquant que ça. Ce qui est choquant, c'est que la vraie cible sont plutôt les 6-12 ans...
    Et quand tu dis que tu n'as jamais vu de mini-bimbos, perso, j'ai été cheftaine scout et animatrice de camps de vacances chez les filles de 8-12 ans pendant des années et je peux te dire que j'en ai vu un bon paquet.
    Et quand l'année dernière j'ai écrit mon mémoire de market justement sur ce sujet, j'ai fait des interviews de plus d'une heure avec une cinquantaine de filles de 12 à 18 ans. Et on pouvait vraiment les classer en deux camps: celles qui s'en foutaient, qui trouvaient que les filles qui se maquillaient étaient des "crâneuses qui faisaient ça pour intéresser les garçons", et les bimbos.
    Et j'ai même rencontré des filles qui avaient fait de la chirurgie esthétique, à 18 ou 20 ans (une liposuscion et une mamoplastie).
    Ce n'était certes pas une étude représentative, mais il ne faut pas nier qu'il y a un marché et que ce marché est nouveau.
    Dans le même ordre d'idées, allez-donc vous inscrire sur mabimbo.fr, un jeu de poupées très en vogue dans les cours de récré (à partir de 9 ans environ), où pour être la meilleure bimbo, il faut se maquiller, se faire refaire les seins...(et où d'ailleurs, pour gagner de l'argent, il faut avoir un copain, le métier de la bimbo étant systématiquement moins rémunérateur)

    RépondreSupprimer
  50. Le problème vient des parents... Mais tu sais en France aussi on a plein de concours de mini miss. C'est terriblement mauvais pour toutes ces gamines qui ne pensent qu'à leur apparence et qui, au moment de l'adolescence, voient leur corps changé de manière indésirable et ne correspondent plus aux critères de beauté qu'on leur a déjà inculqué...

    Bref je suis d'accord avec toi sur toute la ligne.

    Par contre ils auraient pu créer un spa pour les ados de 13 à 18ans spécialisé pour les peaux acnéiques.

    (Juste tu sais, dès les premiers poils aux pattes, même à 10ans, on pense déjà à les raser! ^^)

    RépondreSupprimer
  51. @ everybody : whaoouh, et bien voilà un sujet qui pour le coup fait réagir. Je prends donc enfin 5 minutes pour relire à nouveau tous vos commentaires. Je suis rassuré car je vois que nous sommes tous plutôt d'accord pour considérer ce lancement comme une véritable abberation et à condamner assez fermement cette course au "grandir trop vite".

    Pour l'épilation, c'est vrai que dès 12/13 ans, je peux comprendre en effet que cela puisse être nécessaire, j'oubliais qu'on allait encore à la piscine en cours. Néanmoins, est-ce vraiment utile dans ces cas là de créer un institut spécifique dans le sens où j'imagine que n'importe quelle esthéticienne ferait l'affaire.

    Peu importe au final car comme vous l'avez souligné, ce n'est pas trop la tranche 12/15 qui pose problème, d'autant que je trouve aussi que cela peut être compréhensible pour eux lorsque l'acné commence à pointer le bout de son nez, mais bel et bien les 6 / 10 ans qui n'ont rien à fouttre - à mon sens - dans un institut de beauté. J'ai hâte de voir l'accueil qui sera réservé à ce lieu même si je ne me fais guère d'illusions, il y aura toujours des parents qui y emmèneront leurs enfants.

    Merci en tout cas d'avoir échangé sur le sujet, j'ai trouvé les commentaires vraiment intéressants et je trouve toujours sympa lorsqu'on peut parler de beauté tout en abordant des sujets plus "sérieux" et d'actualité, voire presque socioligique ici puisqu'il était finalement question du développement des enfants dans notre monde actuel.

    RépondreSupprimer
  52. Ils ont en parlé au journal de TF1 hier midi du salon de beauté pour petites filles, je trouve ça un peu ridicule et un peu dangereux pour l'enfance. Je peux comprendre qu'une jeune ado veuille commencer à s'épiler donc qu'il y ait des instituts spécialisés mais par contre qu'une petite de 6 ans aille se faire faire une beauté c'est n'importe quoi. Il y a un temps pour tout, bref il y a des parents parfois...
    Bon weekend de la pentecôte

    RépondreSupprimer
  53. c'est du grand n'importe quoi! mais si ça marche, c'est qu'il y a le public pour et c'est bien triste....en même temps, quand on voit tout plein d'enfants à l'école primaire qui ont des trousses, des cahiers et cie Playboy, bah c'est pas trop étonnant....

    RépondreSupprimer
  54. Je suis ok pour les soins visage au début de l'adolescence, mais tout le reste, je vais pas en rajouter, tu as tout dis, ça m'énerve déjà ^^
    Pauvre enfant.. :/

    RépondreSupprimer
  55. Anonyme17/6/11

    pour ma part je trouve "le concept " répugnant , triste , glauque et même a tendance pédophile ...
    du haut de mes 14 ans , même mois je sais que les enfants (moins de 11 ans ) n' on vraiment rien a foutre devant des esthéticiennes armée de cire , de crème anti-rides , de maquillages! oui , armée !!! pauvre gamines ! l'enfance ne dure pas longtemps , alors si en plus on le raccourci encore.... en lisant cet article , je suis vraiment entrain de penser "mais où va le monde " . voila c'était mon avis

    RépondreSupprimer
  56. On ne parlera jamais assez de la bêtise de certains parents. J'ai une fille et c'est vrai qu'elle a manifesté très tôt l'envie de se mettre du vernis ou de me piquer mon rouge à lèvres. Mais c'est à nous de mettre des limites, sinon l'enfant imite l'adulte ou plutôt le singe... C'est tout simplement affligeant.

    RépondreSupprimer
  57. Anonyme3/9/11

    Moi ce qui me désolé, en tant que maquilleuse professionnelle, je trouve ça moche de faire ça a ça fille!!! c'est aberrant même les stars que ça soit française américaine ou autre ne sont pas autant maquiller!!!!

    Maintenant en ce qui concerne un centre de beauté a partir de l'âge de 10 ans je suis pas totalement contre, car ça permet de passer un moment entre les parents et les enfants ou entre amis, de se détendre car de nos jours, les enfants sont de plus en plus stresser tout ce qui est massage relaxant... une pose de vernis oui pkoi pas et l'épilation en cas de grande pilosité

    en ce qui concerne le maquillage, jusqu'à l'âge de 13 ans on peut que faire que des mise en beauté c'est a dire travailler juste le teint le reste a bannir a cet age

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails